AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Kywin [Chronos]

    Vєтєяαи
    Écoute-moi, bon sang.


Puf : Kywin & KiwiLeila
Naissance : 24/09/1993
Messages : 603

Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment.
Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]   Dim 21 Mar - 5:32

Je te cherchais...
et, malheureusement pour toi, je t'ai trouvé !

    En cette belle après-midi d'automne, je me dédiais une nouvelle fois à cette activité qui avait déjà pris pas mal de mon temps, ces derniers jours : la recherche. Plus précisément, la recherche d'une personne en particulier. Et je ne sais pas si elle a la possibilité d'être invisible ou simplement si elle bouge beaucoup, mais pas moyen de mettre la patte dessus ! Un vrai fantôme. Ou un courant d'air. Bref, un type insaisissable. Et très sincèrement je le plains : je ne vais pas être de très bonne humeur quand je vais enfin tomber sur lui, il va sans doute déguster... hin hin.

    Quoiqu'il en soit, on en était pas encore là. Il fallait d'abord le trouver, celui-là. Où es-tu ? Où es-tu, Opium Deal ? Peu importe où tu te caches, je te trouverai. A moins que tu ne te sois planqué dans un terrier ou une grotte obscure, tu ne peux pas échapper à mon regard. Tu ne peux pas échapper aux yeux d'un oiseau. Si ce n'est pas moi, un autre le fera et me renseignera. Je te trouverai, saleté de Dominant des Chevaux ! Je pris de l'altitude, profitant d'un courant ascendant plus que propice. Je sentais l'air chaud pousser doucement sous mes ailes, m'élevant sans que je n'aie à fournir d'autre effort que de rester au coeur de ce courant. Je m'élevais donc, et rencontrais - à ma grande surprise - un petit nuage. Qu'est-ce qu'il fichait à une altitude aussi basse - enfin, pour lui ? Je n'aurai sans doute jamais la réponse à cette question. Je l'évitais prudemment, histoire de ne pas me prendre une petite douche glacée s'il était plein d'eau. Croyez-moi, on ne se fait pas avoir deux fois. Surtout que comme je ne suis pas un oiseau marin ou de rivière, mes plumes n'ont aucune imperméabilité et donc je vole très mal quand je suis mouillé. Ce qui est embêtant, à plusieurs centaines de mètres d'altitude, il faut l'avouer. Je poursuivis ma route, mon regard perçant scrutant avec attention le paysage situé en dessous de moi. D'ici, je pouvais voir plus loin, mais je ne pouvais pas distinguer précisément les choses. Si je trouvais un cheval, je saurais que c'est était un - une tache noire aux formes d'équidé - mais je ne pourrais pas savoir si c'est celui que je cherche, il faudrait donc que je redescende.

    Tiens, quand on parle du loup.. enfin, du cheval... en voilà un. Je ne saurais dire ce qu'il est en train de faire à cette distance. Peu importe, de toute façon. Je lâchais à regret mon courant ascendant et me laissais doucement redescendre, me contentant d'un paresseux vol plané. Ainsi, je m'approchais du cheval... si ce n'était pas Opium, tant pis, j'allais l'embêter quand même, histoire de décompresser. Je suis un peu sur les nerfs en ce moment ! Mais... Ah, enfin ! C'est bien lui. Oui, je le reconnais. Je l'ai déjà vu deux-trois fois, pendant mes explorations. Un étalon d'un brun presque noir, d'une carrure imposante. Enfin, presque noir.. comme il fait plutôt beau, sa robe est plutôt avec des reflets brun chatoyant. Je me demande s'il peut m'entendre d'aussi loin... Bah, j'ai qu'à essayer ! Je lançais un croassement vigoureux. On aurait pu le traduire par un "hé, toi là !" très peu respectueux, mais après tout les chevaux ne sont pas censés comprendre le langage des corvidés... aussi traître que notre façon de penser. Oui, même si le mangeur d'herbe m'entendait, il ne pourrait sûrement pas me comprendre... quel dommage. Ma langue maternelle comporte tellement d'injures stylisées !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Opium Deal

    Fσи∂αтяιcє


Puf : Tora & Padou :D
Naissance : 28/04/1993
Messages : 1225

Libre au RP : Oui mais à petite dose.
Playlist : Ca varie selon les jours et mon humeur ..


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]   Lun 29 Mar - 6:51

    La Colline aux Mystères. Pourquoi ce nom me demanderez-vous innocemment ? Ici les lieux restent un secret pour tous, car malgré les murmures que le vent semble porter entre les branches de ces quelques arbres, personne n'y a encore vu âme qui vive – enfin un fantôme quoi. Au début certains voulait tout mettre sur le dos des oiseaux, sûrement pour y cacher sa frayeur et rassurer ses congénères, seulement il y a peu de chances pour que des oiseaux parlent comme nous. Il y en a, certes, puisque nous avons parfois l'occasion de discuter avec eux, mais ils restent peu. Les moineaux par exemple ne parlent pas, heureusement pour nous d'ailleurs, je crois... Au final, ce ne sont pas les oiseaux qui se font des messes basses au coeur des feuillages et entre les troncs, non. Qu'est-ce que c'est ? Ah, si seulement je le savais !

    Ce n'est pas ces phénomènes quelque peu surnaturels qui vont m'empêcher de me balader, sur mes terres qui plus est. Au contraire, j'aime beaucoup cet endroit qui semble défier les lois du naturel et des consciences terre à terre de mes compagnons. Je me demande ce qu'en penseraient les loups, ou même ces chers oiseaux. Les loups, eux, pas grand chose d'intéressant avec leur intelligence amoindrie. Quand aux oiseaux, je n'en sais trop rien ; après tout je ne connais pas encore bien leur peuple et même pas du tout leur meneur, du nom de Chronos. Je sais seulement que c'est un corbeau, petit volatile au plumage quasiment noires. On m'a apprit aussi qu'il était - apparemment – infréquentable, surtout à qui veut avoir la paix. Personnellement je n'ai pas grand chose à faire de ses racontars puisque je ne crains pas de rencontrer le fameux animal. De toute manière, je ne serais fixé sur la grandeur de sa « personne » que quand je l'aurais en face de moi ; n'est-ce pas ?

    Le temps est clair malgré l'automne bien avancé. La température est bel et bien basse pourtant il me semble que non ; rien de telle qu'un peu d'activité pour se réchauffer efficacement. Mon trot rythmé ne fait qu'un bruit léger sur le sol malléable de la colline et ma respiration n'est qu'un murmure. Les rayons dorés posent sur ma robe des reflets chatoyant dûs à cette robe faussement noire. Moi qui pensait être seul et tranquille pour encore plusieurs heures... Un croassement à la sonorité très désagréable se répercuta du ciel à mon oreille, me faisant prestement arrêter et tourner la tête dans la direction de sa provenance. Mes oreilles se pointèrent au contact visuel d'un longue ombre noir que le courant faisait descendre en cercles réguliers vers moi. À l'attente de cette rencontre, je secoua ma longue crinière en grommelant.


    « Pas fichu d'être tranquille ici... »

_________________

« Opium Deal »
Coupable, témoin et victime tout à la fois.


« Il existe une règle incontournable dans le jeu de la vie. C'est que tôt ou tard, chacun doit arrêter la partie. »
    Revenir en haut Aller en bas

    avatar

    Kywin [Chronos]

      Vєтєяαи
      Écoute-moi, bon sang.


    Puf : Kywin & KiwiLeila
    Naissance : 24/09/1993
    Messages : 603

    Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment.
    Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...


    » Infos
    V a l i d . R e l a t i o n s :
    MessageSujet: Re: Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]   Mar 30 Mar - 7:25

      Ma vue perçante me permit de voir l'étalon réagir. Il s'arrêta et tourna la tête dans ma direction, preuve manifeste qu'il m'avait entendu. Il faut dire que les ondes sonores n'avaient eu aucun obstacle contre lequel s'atténuer; il n'y avait rien d'autre que de l'air - c'est-à-dire majoritairement de l'azote et du dioxygène - entre nous. Lorsqu'il se mit à grommeler, j'étais suffisamment près pour l'entendre. Cela n'était alors pour moi guère plus que le murmure, mais je savais ce que je voulais et le discernait sans trop de peinte au milieu du chant du vent.

        « Pas fichu d'être tranquille ici... »

      Je ne pus m'empêcher de sourire en entendant ces mots. Opium Deal ne savait sans doute pas encore à quel point ils étaient vrais. Le pire danger actuel pour sa tranquillité, c'était moi. Or, dans un lieu aussi dégagé, il aurait vraiment fallu que je le fasse exprès pour ne pas le voir. Et encore, cela n'aurait peut-être pas suffi... Surtout que noir sur vert, voire vert-blanc, ça se voit. Cours, Opium Deal ! Peu importe où tu vas, je te trouverai... Toujours, même si tu meurs : ce sera même plus facile de retrouver ton cadavre que toi, en fait. Cours, Opium Deal ! J'aimerais tellement te pourchasser, fendre le vent à ta suite, effleurer tes oreilles en passant au-dessus de toi, dans un ricanement rauque... Mais tu restes sourd à mes prières, à mes souhaits, à mes désirs. Nul ne répond jamais aux désirs des autres sans y être amené d'une manière ou d'autre autre. Je t'amènerait à répondre aux miens, que tu le veuilles ou non - et je ne te laisserai de portes de sorties que pour mieux te voir échouer.

      J'avais désormais perdu beaucoup d'altitude, et je me tenais à environ sept mètres de hauteur seulement. Impossible pour le fier étalon de ne louper, désormais. Mes cent soixante, cent soixante-dix centimètres d'envergure et mon plumage d'un noir infini étaient aussi visibles que le soleil dans le ciel, si ce n'est plus. Mes yeux couleur de ténèbres scrutaient l'étalon, le jaugeant, l'examinant sous toutes les coutures. Puis une étincelle s'y alluma, sans chasser les ténèbres mais en leur ôtant leur froideur glacée.

        « Si tu voulais vraiment être tranquille, gamin, tu aurais dû éviter de te promener dans un endroit aussi vaste, aussi dégagé... Même en le voulant, il est impossible de ne pas te repérer ! » lançais-je, moqueur comme à mon habitude.

      Pas de vouvoiement avec moi, pas de salutations non plus. Je n'avais donné du "vous" qu'à peu de personnes, et uniquement dans mon enfance. Or ce temps était désormais révolu, et je n'utilise plus cette marque de politesse que de manière sarcastique, moqueuse, ironique et tout ce qu'on voudra - c'est-à-dire à l'opposé de son sens, de sa signification initiale. J'aime pervertir ce genre de chose... Je ne saluais pas l'étalon, tout d'abord parce que dans mon cas - sauf, parfois, avec des connaissances de longue date envers qui j'avais fini par acquérir un certain respect - cela n'avait d'autre valeur que l'insolence. Ensuite, pour la simple et bonne raison que je n'avais pas de très bonnes dispositions à l'égard de l'étalon - j'avais perdu pas mal de temps à le chercher et, mine de rien, cela m'agaçait un peu. Vraiment très peu, mais c'était suffisant pour modifier légèrement mon attitude, me rendre plus incisif, plus mordant encore.
    Revenir en haut Aller en bas

    avatar

    Opium Deal

      Fσи∂αтяιcє


    Puf : Tora & Padou :D
    Naissance : 28/04/1993
    Messages : 1225

    Libre au RP : Oui mais à petite dose.
    Playlist : Ca varie selon les jours et mon humeur ..


    » Infos
    V a l i d . R e l a t i o n s :
    MessageSujet: Re: Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]   Dim 25 Avr - 22:35

    { Ridicule. J'éditerais si possible T_T }

      Il descendait tranquillement avec les courants. Plus les secondes passaient, plus il me semblait grand. Je fis un pas sur le côté, croisant mes antérieurs, pour pouvoir retrouver les rayons chaleureux du soleil. Ce corbeau osait faire de l’ombre à mes flancs ; il commençait déjà à m’embêter – pour rester poli. J’hésitais d’ailleurs à m’en aller, sans manière ou révérence. Courir, simplement, fendre l’air à toute vitesse pour m’éloigner de lui. Se lancerait-il à ma poursuite si je le faisais ? Cela semblerait logique, puisqu’apparemment il venait vers moi, comme si justement il me cherchait, moi et pas un autre. Mais mon instinct me disait de ne pas bouger. Pourquoi ? Je n’en savais rien. Il pourrait y avoir des tas d’explications. Comme par exemple que cet oiseau de malheur prendrait goût à me pourchasser comme si j’étais sa proie. Incrédule quand on voit la taille que je faisais, par rapport à lui.

      « Si tu voulais vraiment être tranquille, gamin, tu aurais dû éviter de te promener dans un endroit aussi vaste, aussi dégagé... Même en le voulant, il est impossible de ne pas te repérer ! »

      Dit que j’suis gros pendant que t’y es ! C’est que du muscle mon pote, rien qu’du muscle. Il n’empêche qu’il n’a pas totalement tord, parce que s’il existait un oiseau aussi grand que moi… Ce qui n’est pas le cas, bien heureusement – sinon vous imaginez l’ombre qu’il nous ferait en une belle journée d’été ! Enfin bref, ce à quoi je voulais en venir c’est qu’il est certain que je suis gros, par rapport à lui j’entends. Par rapport à mes compatriotes, je suis juste musclé, beau et surtout… Le boss. 8D – Dédicace à Garounet chéri xD –
      En revanche, le « gamin » me semble très mal placé. Il me paraît évidemment que je n’en suis pas un pourtant, ce qui me laisse croire qu’il a fait exprès de placer ce mot dans sa phrase, histoire de m’exaspérer un peu plus. Mais je n’entrerais pas dans son jeu, pas tout de suite du moins.


      « De toute manière, c’est bien me repérer que tu voulais, n’est-ce pas Mr l’oiseau de malheur ? »

      Savait-il qui j’étais pour me parler ainsi ? Qu’il ne me vouvoie pas passe encore, je me fiche pas mal des formules de politesse ; mais tout de même. Les oiseaux sont des êtres inférieurs, comme les loups – ceux-ci sont évidemment tout en bas de l’échelle –, après tout. Je ne sais pas ce que j’ai aujourd’hui, mais je réfléchis bizarrement, vous ne trouvez pas ? J’ai l’impression d’être à l’ouest – techniquement parlant, je suis à l’ouest de mes terres -, sûrement parce que je n’ai pas dormi depuis de nombreuses heures. Pourquoi a-t-il fallu que ce corvidé inconnu vienne perturber mon moment de tranquillité ? Je sens qu’il va me fatiguer !

      « Alors, qu’est-ce que tu veux ? Je n’ai pas de temps à perdre. »

      Peut-être que toi si. Après tout, tu n’as pas d’ennemis qui s’amusent sans arrêt à franchir les frontières pour faire peur aux poulains. Pas de sales batards qui tentent de t’étriper dès que tu t’éloignes de ton territoire. Quoi que… Quand on y repense... Chiant comme tu es, tu dois en avoir.

    _________________

    « Opium Deal »
    Coupable, témoin et victime tout à la fois.


    « Il existe une règle incontournable dans le jeu de la vie. C'est que tôt ou tard, chacun doit arrêter la partie. »


      Dernière édition par Opium Deal le Mar 4 Mai - 6:46, édité 1 fois
      Revenir en haut Aller en bas

      avatar

      Kywin [Chronos]

        Vєтєяαи
        Écoute-moi, bon sang.


      Puf : Kywin & KiwiLeila
      Naissance : 24/09/1993
      Messages : 603

      Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment.
      Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...


      » Infos
      V a l i d . R e l a t i o n s :
      MessageSujet: Re: Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]   Jeu 29 Avr - 4:56

      [ Moi j'aime bien ^^' ]

        Tu t'écartes au fur et à mesure que je descends. Vas-tu vraiment accéder à mes désirs et fuir devant moi ? Non, tu n'apprécierais pas d'être pourchassé par quelqu'un dont le poids est dix fois inférieur au tien. Et encore... C'est peut-être un différence plus grande encore qui existe entre nous deux. Alors pourquoi t'écartes-tu ? Je vis alors mon ombre, qui te couvrirais en partie si tu ne t'étais pas décalé. Aurais-tu peur de te retrouver sous l'ombre d'un oiseau noir ? Non, d'après ce que je sais sur toi tu n'es pas superstitieux. Ou bien te décalerais-tu parce que je te cache le soleil ? Je pense que c'est ça. Nos regards se croisent, et je peux presque lire tes pensées dans tes yeux. La communication par les yeux est monnaie courante chez les oiseaux, parce qu'on ne peut pas faire passer les émotions qu'on ressent autrement. Alors nous sommes plutôt doués pour décrypter ce qui passe dans les yeux des autres. Ce sera difficile pour toi de me cacher ce que tu ressens... Là tu dois être agacé. Au moins un peu. C'est ce que m'indique cette lueur dans les fenêtres ouvertes sur ton âme...

          « De toute manière, c’est bien me repérer que tu voulais, n’est-ce pas Mr l’oiseau de malheur ? » me dis-tu.

        Tu m'as bien cerné, du moins tu as compris cet objectif-là. Mais la partie ne fait que commencer et tu es loin d'avoir toutes les cartes en main, mangeur d'herbe.

          « Alors, qu’est-ce que tu veux ? Je n’ai pas de temps à perdre. ».

        Tu n'as pas de temps à perdre ? C'est dommage, parce moi, ce que je veux, c'est te faire perdre ton temps. Enfin... je suppose que vais bien devoir parler un peu politique quand même. Satanées responsabilités, il faut toujours que ça vienne gâcher mon plaisir à un moment ou à un autre. Mais en même temps, elles ont la même origine que ce qui va me donner ce plaisir, l'assurance de savoir des choses que toi, tu ne sais pas, et te les révéler. C'est puéril, mais, qu'est-ce qui ne l'est pas, de nos jours ?

          « Effectivement, je voulais te trouver mais la facilité avec laquelle je t'ai déniché rend plus amères les longues heures que j'ai passées à sillonner le ciel pour te mettre la patte dessus... » annonçais-je, te regardant toujours avec attention, guettant tes réactions.. « Ce que je veux ? On pourrait passer des semaines à discuter sur ce sujet, mais là, tout de suite j'ai à la fois envie et besoin de te parler. Donc me voici. A toi de décider ou non si tu perds ton temps après m'avoir écouté. »

        Il faut dire que j'avais un sacrée carte en main, tout de même. Je savais qu'il était le Dominant, il ne savait pas que j'étais le Meneur. De plus, les oiseaux n'avaient nul besoin d'alliance avec les chevaux en particulier, alors que les chevaux seraient bien arrangés d'avoir des espions aussi performants dans leur camp... Et si cet étalon ne s'en préoccupe pas alors c'est un imbécile. Ce que je ne pense pas qu'il soit.
      Revenir en haut Aller en bas

      avatar

      Opium Deal

        Fσи∂αтяιcє


      Puf : Tora & Padou :D
      Naissance : 28/04/1993
      Messages : 1225

      Libre au RP : Oui mais à petite dose.
      Playlist : Ca varie selon les jours et mon humeur ..


      » Infos
      V a l i d . R e l a t i o n s :
      MessageSujet: Re: Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]   Mar 1 Juin - 6:36


        ___ « Qu'est-ce qu'on s'amuse ! » ___

          Il y a quelque chose chez toi, quelque chose de plus. J'avoue ne pas avoir croiser masse d'oiseaux, encore moins des centaines de corbeaux ; oserais-je dire qu'ils sont loin d'être intéressants pour moi et qu'ils leur arrivent souvent d'être ennuyant. Oui, j'ose. Quand ils sont à quelques mètres de moi – au dessus évidemment, on ne voit pas souvent de corbeau sur le sol, à deux pas de sabots tranchants -, ils ne trouvent rien de mieux que de faire des cercles pendant plusieurs minutes, nous guettant comme s'ils comptaient faire de nous leur dîner, puis ils s'en vont, comme ça. Oui, j'ai un peu de mal à les comprendre. Après tout, nous devons pas plus les intéresser. Peut-être est-ce pour cela qu'ils ne se montrent pas plus joviales ou distrayants. Bref. Toi tu es différent.

          « Effectivement, je voulais te trouver mais la facilité avec laquelle je t'ai déniché rend plus amères les longues heures que j'ai passées à sillonner le ciel pour te mettre la patte dessus... »

          Alors que tu as passé bon nombre d'heures à voleter à droite et à gauche pour pouvoir me trouver – et je ne l'invente pas, puisque tu le dis ! - , tu oses prétendre que tu as eu de la facilité à me trouver ? Te rends-tu compte de ton implacable - Haha ! - logique ? Je dois afficher un air quelque peu consterné, rien de bien marqué. Comme si tes paroles me semblent dénuées d'intérêt, je baisse mon encolure pour attraper quelques touffes d'herbes fraîches qui semblent me crier de les croquer tant elles ont l'air appétissantes.

          « Ce que je veux ? On pourrait passer des semaines à discuter sur ce sujet, mais là, tout de suite j'ai à la fois envie et besoin de te parler. Donc me voici. A toi de décider ou non si tu perds ton temps après m'avoir écouté. »

          « Mais t'es qui toi en faites ? »

          Comment foncer droit dans le mur ? Leçon n°1, par Opium Deal. Un lueur d'amusement, d'espièglerie même, naquit dans mon sombre regard. Mes oreilles pointent vers le corbeau, dont la compagnie semble enfin prendre un peu d'intérêt. M'étant arrêter pour voir arriver l'oiseau de jais, je reprend ma marche, actif, en détournant mon regard du corbeau. Cela ne veut nullement dire que je délaisse cette conversation, non. Je ne peux tout simplement pas rester immobile si longtemps, ça me démange dans tout le corps sinon ! Et puis je préfère regarder où je vais.

          « Je t'écoute. De quoi tiens-tu à m'entretenir ? Ceux de ton espèce sont rares à entreprendre une conversation avec nous, les équidés. Encore moins avec moi, je crois. »

          Je tourne ma tête vers toi pour te scruter quelques instants, guettant simplement ta réaction. Parfois je me demande ce que cela fait de voler, d'être aussi libres que vous, tu sais. Mais là n'est pas le sujet de la conversation. Je dérive. Et si les tiens ne viennent pas causer avec moi, c'est peut-être que je les impressionne ; n'a-t-on pas conclu auparavant que j'étais gros ? xD Ce que je ne sais pas, c'est que vous me voyez plus comme un repas sur pattes... Mais dis-moi maintenant. Parle. Tu n'es sûrement pas venu ici me trouver pour causer poids, taille et envergure.

        _________________

        « Opium Deal »
        Coupable, témoin et victime tout à la fois.


        « Il existe une règle incontournable dans le jeu de la vie. C'est que tôt ou tard, chacun doit arrêter la partie. »
          Revenir en haut Aller en bas

          avatar

          Kywin [Chronos]

            Vєтєяαи
            Écoute-moi, bon sang.


          Puf : Kywin & KiwiLeila
          Naissance : 24/09/1993
          Messages : 603

          Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment.
          Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...


          » Infos
          V a l i d . R e l a t i o n s :
          MessageSujet: Re: Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]   Sam 12 Juin - 23:18

            L'étalon afficha un air quelque peu déconcerté. C'est un effet que je produis sur beaucoup de monde, juste avant l'énervement, en général. Mais à présent, ce n'est pas vraiment ce que je recherche. Opium Deal baissa la tête pour manger une touffe d'herbe. Je faillis le traiter de ventre sur pattes, avant de me rappeler que j'avais moi-même un sérieux penchant pour la gourmandise. Et puis, les herbacées sont très peu nourrissantes, alors bien sûr les herbivores doivent en manger beaucoup. Surtout vu la taille de leur estomac !

              « Mais t'es qui toi en fait ? » m'interrogea l'étalon.

            Eh ben, t'es long à la détente, toi. Généralement, dans une conversation civilisée, on commence par demander le nom de son interlocuteur, si on l'ignore. Bien sûr, moi, je le connais, ton nom. Mais de ton côté je suis un parfait inconnu. A vrai dire, à moins que tu ne sois bien informé, te dire mon nom ne t'apprendra rien. A part les oiseaux, et les loups au grade élevé puisque j'ai discuté avec certains d'entre eux... peu de monde sait que l'oiseau dénommé Chronos est le Meneur actuel.

              « Je t'écoute. De quoi tiens-tu à m'entretenir ? Ceux de ton espèce sont rares à entreprendre une conversation avec nous, les équidés. Encore moins avec moi, je crois. » reprit le mâle.

            C'est vrai qu'on n'a pas pour habitude de discuter avec un potentiel repas, pas plus qu'un espion ne taille une bavette avec celui qu'il surveille. Oui, de ce point de vue, c'est sûr qu'il n'a pas dû avoir l'occasion de parler avec beaucoup d'ailés. Bon, maintenant, comment vais-je arranger mon histoire ? Je pense que je ne vais pas tout de suite mentionner que je suis le Meneur. Soit il comprendra avec mon nom, soit il ne comprendra pas et n'en sera que plus.. intrigué, peut-être, ou déstabilisé. Je suis curieux de voir jusqu'à quel point il est au courant des affaires des oiseaux.

              « Mon nom est Chronos. Je ne te demande pas quel est le tien, bien sûr, Opium Deal, Chef des Chevaux. Tu veux que je te récite ton arbre généalogique aussi, peut-être ? » offris-je, obligeant. « Enfin, il est logique que les ailés parlent peu avec toi. Un surveillant, ou un espion, un guetteur, comme tu veux, ne va pas s'amuser à discuter avec l'objet de sa surveillance, non ? Le but étant de trouver des informations, pas d'en donner. »

            J'évitai quand même de mentionner qu'une partie des oiseaux qu'il avait croisé n'avaient sans doute pensé à lui que comme d'un dîner encore vivant, qu'une autre l'avait méprisé parce qu'il ne pouvait pas voler, etc, etc. Évitons les sujets qui fâchent dans un premier temps, tout de même.

              « Bien. Comme tu le sais, ou pas, je suis le Meneur des Oiseaux. » dis-je, afin d'être sûr qu'il le savait, sinon la suite de la discussion n'aurait aucun sens. « Tu dois donc te douter du genre de sujet qui peut me conduire à toi. Pour information, j'ai déjà contacté Winter. »

            Est-ce que ça va t'inquiéter, ou seras-tu indifférent à cette information ? Note d'ailleurs que je te la donne gracieusement. Ne suis-je pas gentil ? Mwarf mwarf. Enfin, ce qui me rend aussi très excité à l'idée de la suite de cette conversation, c'est sans aucun doute la nouvelle fracassante que je dois te révéler. Je ne pense pas que tu sois déjà au courant, c'est trop tôt... alors j'ai hâte de voir ta tête, mangeur d'herbe, lorsque je te raconterai l'histoire de Dalwen. Et qui sait, peut-être te lanceras-tu aussi dans cette quête ? Ce serait drôle de te voir croiser les loups. Car je serai là aussi, à observer, et j'aime beaucoup regarder les combats entre loups et chevaux. Ils sont toujours passionnants.
          Revenir en haut Aller en bas


          Contenu sponsorisé




          MessageSujet: Re: Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]   

          Revenir en haut Aller en bas
           

          Je te cherchais.... [ PV Opium Deal ]

          Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

           Sujets similaires

          -
          » forme double de pavot à opium
          » Flood-to-Throw 3-Mode Deal Extreme $13.67
          » Deal inéquitable,
          » les pieds d'opium
          » OPIUM - Rottweiler - 11-25F - 17/01/11 - POITIERS *transfert*
          Page 1 sur 1

          Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
          Memories :: ­
          Hors - Jeu
           :: ▬ Corbeille :: ▬ HJ, ancienne version.
          -