AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Opium Deal

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

    Fσи∂αтяιcє
Opium Deal
Puf : Tora & Padou :D Naissance : 28/04/1993 Messages : 1228

Libre au RP : Oui mais à petite dose. Playlist : Ca varie selon les jours et mon humeur ..

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Opium Deal   



Opium Deal

« Dominer c'est comme jouer, chacun veut gagner. »




      Décline ton identité.

    » Nom : Mes parents avaient bien plus d'esprit que tous ceux qui nomment leur descendance selon l'instant de leur naissance, leur origine ou je ne sais quelle autre bêtise. Comme mon nom le représente, je suis unique et je le resterais ; moi, Opium Deal.
    » Age : Voilà maintenant 22 saisons presque complètes que le soleil m'a vu naître sous ses feux ardents. Cela fait 66 lunes que mes sabots foulent cette terre que je respecte et chérit chaque heure supplémentaire que m'accorde la vie. Dans un autre langage, je suis âgé de 5 ans et demi.
    » Sexe : La nature a voulu que je naisse sexe fort, sexe dominant. Ne croyez pas que je sois un macho accompli, je suis seulement fier d'être né mâle.
    » Rang : Fils de Roi je suis né. Personne en ce monde ne pourra remplacer ce meneur et père adulé, étalon qui n'aura jamais de pareil ; sauf moi. Riskan, maintenant que l'heure est venue pour moi de suivre tes pas, de remplacer le fier Gold, sache que tu seras honoré par ton fils. Je dominerais comme toi avant, père, je dominerais mieux que toi. C'est moi maintenant le Roi.



      À quoi ressembles-tu ?

    » Apparence : Opium Deal est un étalon de grande taille, haut porté sur des sabots larges dont un coup ne vous laissera pas sans marque. Car c'est un étalon aux membres forts dont la puissance lui permet des sauts aussi haut que large et qui n'ont aucun mal à maintenir une course effrénée sur tout type de terrain, car Opium a aussi le pied sûr. Mais il a aussi la sûreté de déclencher chez vous la souffrance si vous prenez un coup de pied, alors que lui n'aura pas mal ; ses jambes sont solides. De toute manière, Deal a une carrure bien assez imposante pour provoquer l'hésitation chez celui qui lui fait face. Cet étalon a le poitrail large et l'encolure courte mais musclée qui porte une tête imposante. En plus de ce physique qui avantage sa condition physique, Opium ne manque pas de muscles renforcés et prêt à l'action au moindre instant ; on peut les voir travailler sous sa peau à chacun de ses mouvements. Pour ajouter une touche plus onctueuse à cet étalon, il est doté d'une crinière longue et fournie qui n'est jamais vraiment soignée, sans pour autant être vraiment très sale ou très emmêlée, tout comme les longs crins de sa queue. Pour finir de vous décrire Deal, je vous dirais que c'est une cheval d'un brun presque noir. Même s'il paraît noir la plupart du temps, sous les lumineux rayons du soleil, sa robe prend des reflets bruns chatoyant. Sa crinière et sa queue sont un dégradé des mêmes couleurs, noires à la racine, brunes chocolat aux extrémités. Le bel Opium a un regard d'un noir d'encre mais où le feu qui coule dans ses veines se reflètent.
    » Particularités : Depuis qu'il est devenu le dominant de son clan, cet aspect de lui est encore plus marqué. En effet, Opium Deal est le genre d'étalon qui force le respect par sa simple présence. Toujours droit et la tête fièrement portée, il ne manque jamais une occasion de mettre en valeur son imposante stature. Et malgré cette carrure, il se déplace toujours de façon fluide et avec aisance. Même si ses pas ne peuvent être allègres à cause de son poids, il en profite justement pour faire trembler le sol à chacun de ses mouvements en avant. Entouré d'une aura impénétrable, Deal sait se faire écouter et entendre aussi facilement que quand une mère raconte une histoire à son petit. Petit détail qu'il ne faut vous taire, c'est qu'Opium porte une cicatrice en travers du poitrail qu'il a gagné lors d'un combat contre un loup brun moucheté. Il en est très fier car il a tué ce loup nommé Méridional alors qu'il n'avait que 3 ans, tandis que le loup brun n'était autre que le Chef des Espions et n'avait rien trouvé de mieux que de venir espionner le jeune étalon.



      Qui es-tu vraiment ?

    » Personnalité principale : Protecteur ; Hyperactif ; Combatif ; Impulsif ; Juste.
    » Caractère : Comment puis-je vous expliquer entièrement et explicitement le caractère d'un étalon comme Opium Deal ? Il est si complexe que l'on se demande comment même lui ne s'y perd pas. Mais je vais tenter de le faire, si vous le souhaitez vraiment... Il est compliqué de décrire un cheval à l'esprit aussi impénétrable que lui, il est souvent rare de savoir ce qu'il pense vraiment. Opium n'a que rarement l'expression qui s'accorde à son état d'esprit, se montrant à l'accoutume avec une expression fixe et simplement calme, sérieuse. Pour cause, il a contrôle de lui-même presque parfait, son sang-froid finira un jour par dépasser l'entendement même. Malgré cette qualité, cet étalon est si impulsif que parfois ses nerfs l'emportent sur sa raison et rien ne le retient plus, autant verbalement que littéralement. On peut aussi parler de cela comme le fait qu'il soit lunatique, car il change facilement d'avis sur une personne ou sur n'importe quel sujet, il a l'humeur changeante et le corps aussi nerveux qu'un arc tendu à souhait, prêt à décocher. Il en est d'ailleurs parfois un peu cynique, défiant les valeurs morales d'autrui ou leurs opinions. Malgré le respect dont il faut preuve, Deal aime imposer des idées différentes et faire valoir l'impensable. Même si la sagesse devrait commencer à faire partie de lui, il reste aussi effronté qu'un yearling. Mais ce dominant n'a pas que de mauvais côté car il n'oublie jamais la place qu'il tient et s'il vit aujourd'hui, c'est en grande partie pour le troupeau qu'il mène. Osez donc toucher à l'un des siens en sa présence ou non, vous en ferez les frais ; Opium est un protecteur farouche. Fidèle à son clan, il tentera toujours de faire le mieux pour son entièreté et fera passer son intérêt après ceux des chevaux qu'il guide. Certains l'accusent d'être trop impartial au sein des siens, mais mieux vaut réfléchir à deux fois quand l'on juge ses décisions car Deal fait toujours en sorte d'être juste dans ses choix. Malgré l'entêtement dont il peut excessivement faire preuve, ce dominant est bien plus intelligent qu'il n'y paraît et peu de choses lui échappent autour de lui. Il semble cerner facilement toutes les situations ou tous animals présents à ses côtés ; de plus il est très intéressé par le monde qui l'entoure. Mais il lui arrive de se prendre la tête avec les membres de son troupeau, en effet Deal est un perfectionniste, ce qui ne plait pas toujours quand ce trait de caractère se révèle vraiment. Mais le dominant reste toujours fier de lui et des siens, il ne regrettera jamais ses choix, il le sait. En dehors de cela, il faut savoir qu'Opium est un cheval curieux, je dirais même aventurier ; du genre à vouloir toujours explorer ce qui est nouveau et à toujours en apprendre plus sur les trésors que cachent leur belle nature. Car il ne tient pas en place, c'est un hyperactif, peu de chevaux sont capables de le suivre tant il en devient presque énervant. Deal est le genre d'étalon qui adore les défis et qui ne les refusera pas, sauf si la vie d'un membre de son clan est un jeu. Si la sienne est en jeu, alors le jeu est d'autant plus intéressant à ses yeux, il n'a pas peur de mourir car il est persuadé que son heure n'est pas prête de venir. Mais veillez à ne pas vous tenir trop près de lui si celui-ci perd, car même si cela lui est rarement arrivé depuis plusieurs mois, Opium est très mauvais perdant. C'est un caractère des plus forts, ce qui m'amène à vous prévenir de ne pas tenter de vous mettre sur sa route. Il écrasera quiconque lui barrera la route et étant d'un combatif presque sans pareil, il ne laissera jamais tomber. Si je peux vous parler d'une autre facette de lui, c'est la façon qu'il a de se comporter avec les juments. Même si celles-ci ne le remarquent pas toujours tant elles sont envoûtées, je peux vous assurer que Deal est un beau parleur expérimenté. Il ne manquera pas de jouer de ses charmes le temps de quelques heures en compagnie d'une douce jument qu'il finira juste par laisser au coin d'une forêt pour retrouver ses devoirs. Au fond, ce n'est pas qu'il souhaite briser des coeurs, c'est juste qu'il ne peut pas s'empêcher d'être apprécié, bien que cela gonfle un peu trop son orgueil. Mais Opium ne manque pas à son rang et à sa place d'étalon, alors il fait tout pour paraître bon gentleman envers ces dames. Pour finir de vous peindre le superbe dominant, je tiens à vous dire que malgré son jeune âge, il n'en demeure pas dangereux. Ayant déjà acquis de l'expérience lors de la guerre sanglante a laquelle il a assisté jeune, Deal est un combattant sans manque d'assurance. En plus de savoir se servir de ses muscles, il sait se servir de sa tête et sa ruse peut lui être très utile. Je crois que les derniers mots que je peux vous dire sur lui sont ; quand il a un but, il l'atteint.



      Quelle vie mènes-tu ?

    » Liens :
    Riskan ; Tu nous a quitté père, il y a de cela trop longtemps je crois. Je n'étais pas voué à suivre ta trace et peut-être est-ce pour cela que tu ne me voyais pas, juste derrière toi à chaque pas. Ma haine pour toi n'était que faute ; idiot que j'étais ; mais personne ne t'a jamais tant adulé que moi, jeune Prince aimant son Roi. Je ne te décevrais pas.
    Gold ; Dois-je te détester pour ne pas avoir aider mon père, livré à ses charognards ? Mais la vie de notre clan avait bien plus d'importance aux yeux de Riskan comme aux tiens, puis aux miens maintenant. Tu les as fièrement et bien mené jusqu'à ce jour, merci. Retrouve mon père en paix ; j'ai pris ta place.
    Seven ; Mort tu es et tant mieux est-ce. Même poulain j'avais déjà compris que tu n'étais pas digne de guider les tiens, aussi détestables êtes-vous tous. Même en Enfer tu ne trouveras pas le repos, je ferais tout pour bafouer ta mémoire.
    Winter ; Et toi ma chère ; pour qui te prends-tu donc ? Tu crois avoir la trempe de diriger ce peuple à la victoire, mais tu n'es rien d'autre qu'une louve pourrie jusqu'à la moelle. Tu n'as jamais mérité de vivre, élevée par un monstre ; je te ferais regretter d'être venue au monde.
    Songe ; Je t'ai longtemps oublié sous l'ombre de l'étalon que tu aimais ; tu disparaissais à mes yeux dès que lui était là. Mais mère, tu es d'une plus douce et plus sage compagnie que n'importe lequel des chevaux qui vivent à mes côtés.
    Blade ; Orphelin de mère, tu as eu la chance de grandir auprès de Riskan dont le sang coule aussi dans tes veines. Tu es mon frère mais je ne te respecte pas. Aux côtés de notre père, tu étais fier, mais quand la mort l'a emporté, tu as tout abandonné...
    Pandora ; Ma « puce », comme tu détestes que je t'appelles, tu égayes mes journées. Tu es sûrement la seule que je supporte aux alentours ; pile électrique pleine de joie de vivre. Je t'ai vu grandir, embellir et je serais toujours prêt de toi pour te protéger. Tu es ma petite soeur, ma confidente, une camarade ; la seule à qui je puisse me livrer en toute sécurité.

    » Passé :
    Presque toutes les histoires commence par « Il était une fois » quand la mienne débute autrement.

      « Le coeur de cette Terre bat en toi. »


    Et il est une fois un Prince né au milieu des roseaux, un doux matin de printemps. Le poulain chocolat se met sur ses jambes, déjà prêt à découvrir le monde. Si les Êtres Supérieurs jette un regard vers lui, ils lui accordent déjà la beauté et la force, sous les yeux émerveillés de sa mère. Le jeune animal insouciant gambade jours après jours aux côtés de la douce Songe, amoureuse inconditionnelle de son dominant, amour partagé qui lui a offert son bel enfant. Au milieu de la guerre qui fait rage, les yeux innocents d'un poulain ne voit que la noblesse de ces grands étalons qu'il veut un jour devenir. Et le petit chocolat veut un jour lui ressembler, l'égaler, le dépasser ; Lui, Riskan. « Regarde-moi Père, ta Grandeur coule dans mes veines. » Mais pauvre yearling que tu deviens, abattu de voir ton idole se désintéressait de toi au profit d'un autre. Tu détestes cet étalon gris à ses côtés, fils de Lui et fils d'une autre. Et tu ne vois plus le chagrin de ta mère depuis longtemps, tu passes devant elle sans te soucier de son regard et de ta jeune soeur née cette nuit. Tu haïs tout ce qui t'entoure, tes yeux envoient des éclairs, tes muscles se bandent. Le tambourinement de ta course effrénée résonne alors que ta décision est maintenant prise : demain tu commences l'entraînement.

      « Encaisse et tais-toi. Ta gueule et apprend. »


    Tu veux apprendre à combattre, tu veux savoir esquiver, tu veux qu'on te montre comment te défendre. Mais tu n'es qu'un jeune comme les autres à ses yeux qui te transpercent et te sondent. Le chef des guerriers n'a que faire de s'occuper d'un apprenti, il va tourner les sabots et s'en aller. Mais toi yearling fou de rage tu fracasses les flancs de Nightmare de tes postérieurs. Le chef d'ébène impassible se retourne et te sourit ; il t'entraînera mais tu paieras. Les heures de sommeil te manquent jeune étalon et les heures d'entraînement s'enchaînent, les combats te blessent un peu plus profondément chaque fois, autant ton orgueil qu'à sang. « Attends-moi Père, je te rejoindrais bientôt. » L'animal devenu bai brun évacue peu à peu sa haine à force de coups répétés et de galopades oubliées. Doucement il retrouve sa mère et découvre sa petite soeur dont la compagnie apaise son coeur meurtri. Chaque jour il observe Riskan et continue d'aduler le majestueux étalon dont il fait tout pour capter le regard. Chaque fois son sang bouillonne à la vision du gris Blade qui l'accompagne et que lui défiera un jour. Le temps défile et même si les paroles ne sont pas de mises au côté de son mentor, l'apprentissage n'en est pas moins efficace. Mais à trop vouloir apprendre, le jeune étalon ferme à son coeur et en oublie de vivre avec son clan. Alors que la nuit était tombée, ils se font traîtres ; et les siens doivent accourir à son secours.

      « Ce soir une nouvelle étoile brille dans le ciel. »


    Lui a posé un instant le regard sur son fils, sans que lui est le temps de comprendre ce qu'il y lit, puis s'en est allé seul. Et les heures s'enchaînent aussi lentes que les journées qui passent. Il reste auprès de sa soeur qui est la seule à le faire encore sourire, sourire derrière lequel se cache la crainte de voir disparaître celui qu'il a toujours idolâtré. Et voilà que son hennissement déchire le ciel, qu'il appelle à l'aide. Le jeune animal se décide à rejoindre les guerriers qui sont partis avec le bras droit il a maintenant longtemps. Un champ de bataille. Mais il n'y a plus aucun loup ici, seulement ce qu'il reste du corps de Riskan. « Non tu n'avais pas le droit Père, je t'avais dit de m'attendre. » Tu te lèves haut sur tes postérieurs et hennit le crime qui vient d'être commis,hurlant la triste fin de votre meneur à tous, de ton idole à toi. Ton coeur se déchire et tu fuis ce monde de sang, la tête basse. Rien plus ne compte en ce monde, tu te réfugies loin de cet enfer. Lui est mort, la Terre devrait s'arrêter de tourner. Un jour tu leur feras à tous regretter d'avoir osé tué un Roi de cette envergure. Tu ne pardonneras jamais et tu feras vivre sa mémoire. Les heures ont été longue et la douleur t'affaiblit, doucement le sommeil t'emporte. Les naseaux de Pandora te caresse l'encolure quand tu émerges de tes cauchemars morbides.

      « Bombe le poitrail et prend ta place dans les rangs. »


    Riskan est mort, tous doivent s'en remettre, surtout toi. Ta soeur reste près de toi et te transmet cette bonne humeur qu'elle semble incarner. Pandora est la seule que tu acceptes à tes côtés sans broncher. Tu en veux à ton Père de t'avoir laissé sans même que tu es pu l'émerveiller. Tu détestes ce lâche de Blade qui a tous fuit à la mort du leur Roi. Les loups n'ont pas encore donné signe de vie depuis. Pourtant l'odeur d'un de ces montres parvient à tes naseaux. Avant que tu n'es le temps de le repérer, le bête se jette sur la jeune jument à plusieurs pas de toi. La haine détonne en toi et embrume ta raison. « Tu es mort Père, mais elle je peux la sauver. » Cet espèce de chien galeux, trop occupé à effrayer la jeune femelle, ne prend pas garde. Un large poitrail le percute de plein fouet et les deux bêtes s'écroulent toutes deux. Tandis que l'étalon presque noir se relève, le loup pousse un grognement méprisant. Lui hennit pour prévenir les siens avant de s'élancer vers son ennemi, le diable au corps. Peut-être le loup aurait il fait le poids, s'il n'avait pas fait l'erreur de s'attaquer à Pandora. Mais avant même que des congénères n'arrivent, le noble frère a tué son assaillant ; Méridonal a donné son dernier souffle. Maintenant le jeune mâle est enfin considéré comme un vrai guerrier.

      « Combat pour survivre, survit pour vivre. »


    Après la mort de Riskan, la guerre a fait rage puis une trêve a été conclue. Le bel étalon est maintenant un des guerriers et il est déjà arrivé plusieurs fois d'en faire partie. Quand il ne suit pas ses congénères dans leurs missions, il passe du temps en compagnie de l'agréable Pandora ou de sa sage mère. Le bel animal se complet aussi à jouer le charmeur auprès des juments qui vivent sur leurs terres. Le souvenir de Riskan est moins douloureux, plus empli d'un profond respect. Sa vie semble reprendre un cour normal. Ou presque, jusqu'à ce jour comme les autres, ou presque. Leur dominant est là avec deux de ses guerriers et une sentinelle. Le jeune Prince est aux côtés de Gold qu'ils suivent. Ils recherchent un poulain dont la mère a crié la disparition, chez les loups. C'est dangereux, de se balader chez eux, tous le savent. Et bientôt les loups approchent et les encerclent. L'atmosphère se remplit d'électricité. « Je sais que tu es fier de moi Père, guide-moi aujourd'hui. » Exactement neufs loups sont présents dont le très méprisé Slayer, encore en vie à ce jour. Le combat ne tarde pas à éclater sous le mouvement de masse des montres. Oui Seven n'attendait qu'un seul prétexte pour que ta race soit encore décimée. Et tu te débats aux côtés des tiens qui hennissent de douleur sous les crocs et les griffes acérés qui les blessent. Tu ne sais pas si vous allez vous en sortir cette fois, mais le souvenir du grand alezan te donne la foi ; son sang coule en toi. Un instant tu lâches tes ennemis des yeux pour regarder avec respect l'étalon palomino vainqueur de Slayer. Peu à peu la plaine s'est gorgée des loups et des chevaux venus en renfort. Et la guerre fait rage. Nightmare, Gold, Blester, Yuma ; tous sont présents et combattent les loups avec parfois ardeur, parfois folie. Mais les troupes se déciment toutes autant et bientôt chacun renonce et recule sur son territoire. Et quand l'accalmie se fait, le plus grand des vôtres ne revient pas. Tu regardes autour de toi pour être sûr. Ton ancien mentor est mort. Mais surtout, votre meneur est mort. Au fond tu dois êtes fier, car il a tué Seven ; ils se sont entretués. Il est temps de recommencer encore une fois.

      « À la Vie à la Mort. Pour la Vie et la Gloire. »


    Longtemps tu restes là à réfléchir, du haut de cette colline la lune semble braquer sur toi ses rayons comme des projecteurs. Hier beaucoup des vôtres sont morts ; et Gold s'en est allé. Tu t'es assagies durant tous ces mois suivants la mort du précieux Roi, tu sais maintenant te montrer réfléchi. C'est maintenant le bras droit du palomino défunt qui doit prendre la tête, normalement. Sûr de toi, tu descends au petit trot la colline et rejoints l'endroit où cette nuit Malback doit paître, en tant que nouveau meneur. Quelques chevaux lèvent la tête en entendant le bruissement de tes pas sur les feuilles tombées et te suivent du regard jusqu'à l'instant où tu te présentes droit devant l'étalon souris. « C'est à moi de prendre la suite de mon Père, puis de Gold. » Les deux étalons se défient du regard. Le nouveau meneur n'est pas prêt à laisser sa place aussi facilement mais le jeune mâle ne renoncera pas. Comme si la guerre ne suffisait pas, un combat éclate entre les deux grands. Mais Malback n'a pas ce qu'il faut pour être chef et son adversaire est beaucoup plus sûr de lui. C'est en combattant comme son père auparavant qu'Opium Deal prend la place dominant ; petit Prince devient le Roi.

    » Ambitions :
    La vie ne servirait à rien si l'on avait pas au moins un but à atteindre avant notre mort. Et je crois que nos choix modifient notre destin, même parfois celui d'autrui. Alors mieux vaut-il avoir les bonnes ambitions, ne pas penser à la légère à nos buts, vous ne croyez pas ? Si je vous affirmais que je veux finir cette guerre, vainqueur, me diriez-vous que je fais un mauvais choix ? Mais je me fiche bien ce que vous pensez, je n'ai qu'un but principal dans la vie : faire survivre mon clan au dépend de tout.



      Informations IRL

    » PUF : Tora
    » Comment as-tu trouvé le forum : Je l'ai créé ♪
    » Et qu'en penses-tu ? : Ça parait logique, non ? ♥
    » Code du règlement : J'ai écrit le règlo. U.U
    » Autre : Merci à vous tous pour votre aide ! <3
Ven 12 Fév - 8:57



« Opium Deal »
Coupable, témoin et victime tout à la fois.


« Il existe une règle incontournable dans le jeu de la vie. C'est que tôt ou tard, chacun doit arrêter la partie. »
    Revenir en haut Aller en bas
     
    Opium Deal
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » forme double de pavot à opium
    » Deal inéquitable,
    » Voici un Deal Déco Design qui peut vous intéresser ?
    » deal extreme
    » recherche de vito et arnaque !!!!

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Memories :: ­
    Hors - Jeu
     :: ▬ Présentations
    -
    Sauter vers: