AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 "Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?
Acaeudd
Puf : M.0FF Naissance : 17/06/1994 Messages : 189

Libre au RP : yeeees Playlist : So far away - Avenged Sevenfold

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: "Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE   

"Te voilà aveugle. Enchaîné."
Libre

    Le Soleil. Source de lumière et de chaleur. Astre fier et noble. N’est-il pas magnifique ?

    Elles t’assaillent. Les images de l’avant des ténèbres fusent en ton être. Telle une marque au fer rouge, ton esprit est empreint de ce souvenir. Le seul qu’il te reste, d’une journée ensoleillée. Le traître. Celui qui t’enchaîna aux ténèbres, pour le meilleur et pour le pire, tu le vois. Un sourire machiavélique au coin de ses lèvres noircies par le sang. Une lueur de rage dans son regard, où les flammes de l’enfer ont coutume de danser. Il est imposant. Effrayant. Le sang coulera à flot, tu en étais certain. Tu te souviens de ce claquement de mâchoires, véritables machines à broyer, annonciateur de la bataille. Mais surtout, tu te souviens de ce soleil. Haut dans le ciel. Si beau. Si fier… Tu ne pus l’admirer plus longtemps. Le traître se jeta sur toi. Il meurtri ton corps. Tu meurtris le sien. La douleur était-elle, que tu sentais ton corps se consumer. Se détruire. Abattu et implorant le ciel, tu portas ton regard sur l’astre d’or. Et enfin, l’assaillant porta le coup fatal. Celui qui scellerai à jamais ton destin auprès de cette chose, sans forme ni couleur. Celui qui ferait de toi un fantôme. Condamné à vivre dans l’obscurité la plus totale. Tu poussas un premier cri, Manifestation de la douleur. Puis un second, dans lequel tous les sentiments furent mêlés. La rage. La crainte. Le désespoir. La solitude. Un dernier rayon de soleil. Et tout s’éteint. Tu es la proie des ténèbres.

    Te voilà aveugle. Et enchaîné.

    Tu sursautas. Chassas ces souvenirs, qui t’envahissaient. Cela faisait maintenant 5 ans, que tu côtoyais ces même ténèbres. Cinq ans, que tes jours ne sont plus que nuits, et que tes nuits ne sont plus qu’une voûte sans étoile. Cinq ans, que ta vue fut troquée contre ce noir infini, et ce, malgré toi.
    Lentement, tu levas ton corps, zébré de cicatrices, témoin de ces années de vie de rebelle et vagabond. L’étranger était là. Tout proche. Etait-il là depuis longtemps ? Tu ne saurais le dire. Ces souvenirs t’avaient envahi. Cet étranger, était-il un ennemi ? Tu ne voulais pas le savoir. En cette heure, il n’y avait plus d’ennemi. La méfiance s’était envolée. Tu ne voulais plus qu’une chose.

    « Je t’en prie. Toi, que les ténèbres n’ont pas condamné, admire le soleil pour moi. »

    Toi, étranger. C'est la requête que je te fais. En tant qu'aveugle.
Dim 11 Avr - 7:18
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message
Sujet: Re: "Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE   

Pour une raison inexplicable cette journée là j'avais décidé de survolé une plaine réputé pour être magnifique de nuit. Une plaine sans aucuns arbres. Au beau milieu du territoire des loups. Cette idée n'était pas une de mes meilleures mais peu importe. Je m'ennuyais, chose qui n'était pas coutume chez moi. Habituellement j'écoute le vent et les faibles échos de parole l'accompagnant, faisant ainsi d'une pierre deux coups. Me distraire et faire mon travail d'espionne.

Bref, je survolait la plaine quand un bruit m'attira. Le bruit de la respiration d'un loup. Il faut dire que je l'entendais tout juste. Descendant en spirale, je m'abaisssais jusqu'à un niveau que j'estimais hors de portée et me mis à tourner en ronds autours de l'emplacement estimé du loup.

J'hésitais à parler, ne sachant pas comment aborder un animal autre qu'un oiseau. Je n'eus finalement pas à parler car il le fit en premier. À sa voix, on devinait qu'il n'était plus tout jeune et qu'il avait traversé de grande épreuve.

« Je t’en prie. Toi, que les ténèbres n’ont pas condamné, admire le soleil pour moi. »

Pendant un moment je ne crompris pas ce que sous-entendait ces paroles puis je compris. Il était aveugle. À cette nouvelle je fus partagée entre la joie d'avoir trouvée quelqu'un dans le même état que moi et la tristesse de ne pouvoir décrire le soleil à ce vieux loup.

- Je suis navré mais je ne peux pas. Je crains d'être tout aussi incapable que vous d'admirer quoi que ce soit car voyez-vous je suis aveugle, tout comme vous il semblerait.
Dim 11 Avr - 10:45
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message
Sujet: Re: "Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE   

    [Bon, étant donné que c'est marqué "Libre", je vais répondre et si Accaeudd veut pas, j'enlèverais mon post! ^^]


    L'adolescence existe bel et bien chez les oiseaux, j'en suis désormais sûre. Comment expliquer, sinon, cette étrange envie de j'ai depuis quelques temps? Je ne me satisfait plus des falaises près de la mer. c'est cool là-bas, certes, mais y'a trop de monde. Et... je connais trop. J'ai envie de voir de nouveaux horizons. De découvrir le monde. Et je ne vois pas ce qui m'en empêcherais.

    Il faisait plutôt beau. Enfin, quand Eclipse parle de beau temps, elle entend ceci : il y a du vent, et il ne pleut pas. Ca suffit pour que les conditions de vol soient idéale à ses yeux. Quoique, quand elle a le soleil dans les yeux, c'est pas génial non plus.

    Donc Lune se laissait porter là où les courants d'air voulaient bien l'emmener, battant parfois des ailes, et aussi, toujours, se laissant aller aux joies que lui procure chaque vol. Lune, c'était son surnom. Je sais que Eclipse et Lune, ça n'a rien à voir, mais... je vous expliquerais une autre fois. En tout cas, la femelle adorait voler. C'était une drogue à ses yeux, parce que parfois, elle ne faisait plus attention à ce qui l'entourait, et elle avait plusieurs fois faillit rentrer dans d'autres oiseaux ou... dans des éléments naturels comme des arbres. Oui, car elle était très distraite. Et on pouvait lui trouver pas mal d'autres défauts. Mais en vol, elle était parfaite. Enfin, presque. Ses ailes ne faisaient pratiquement aucun bruit et elle jouait avec agilité et élégance avec le vent. Ses ailes un brin plus grandes que la normale pour un martin pêcheur ne la gênaient pas, au contraire, elle se servait de chaque plume.

    Sauf que, cette fois encore, elle se laissa aller à rêver. Elle se rendit compte juste à temps qu'elle fonçait sur une masse noire, dans le ciel elle aussi. Un corbeau. Elle battit alors des ailes avec force, un peu surprise, mais pas effrayée, et elle lui passa dessus avant de se retourner. S'agissait-il de Chronos, le corbeau qu'elle avait rencontré récemment? Hum... non, après inspection, il se trouvait que ce n'était pas lui. Tant pis. Donc, sans se rendre compte qu'une discussion était déjà en cours, ni qu'il y avait un loup en dessous - quand je la disais distraite - elle lança joyeusement :

    - Bonjour! Comment tu t'appelle? Je ne crois pas t'avoir déjà vu...

    En effet, à part un nombre assez restreint d'oiseaux, Eclipse n'en connaissait pas beaucoup. C'est alors qu'elle remarqua l'élément étrange : elle était arrivée presque de face vers le corbeau, alors pourquoi n'avait-il pas réagit? Bizarre...
Dim 18 Avr - 6:07
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message
Sujet: Re: "Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE   

[gros dilemne; je repond ou pas??? bah je repond^^]

« Bonjour! Comment tu t'appelle? Je ne crois pas t'avoir déjà vu... »

Je sursautais légèrement en entendant la voix d'un autre oiseaux. Moi qui m'attendais à entendre la voix du loup... Mais ce qui me surpris le plus, c'était que je n'ai pas entendut le bruit du vol de la nouvelle venue. J'admets que j'étais un peu distraite, mais quand même, je ne me permets jamais habituellement de baisser la garde...

Dirigeant mes yeux bleu pâle en direction de la voix, je répondit à l'oiseau qui m'avait adresser la parole.

- Bonjour, je me nomme Morrigan, et non nous ne nous sommes jamais rencontrer. En tout cas moi je peux affirmer que je ne vous ai jamais vu...

La dernière phrase avait été prononcé avec une touche d'humour. Quand on vit comme je vis, on a le choix entre le prendre plus ou moins bien et en rire ou devenir déprimé et avoir envie de tout laisse tomber. Moi j'avais depuis longtemps déjà d'en rire un peu. Juste un peu. Je poussais un léger soupir et ouvri encore un fois le bec.

- Et vous, qui êtes-vous?
Dim 18 Avr - 6:28
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message
Sujet: Re: "Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE   

[sa convient parfaitement pour moi! et désolé de pas t'avoir attendu ^^']
Ven 23 Avr - 9:18
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message
Sujet: Re: "Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE   

[Merci! ^^ & ça me convient personnellement! =D Ah, et Morrigan, attention à la réponse de Lune, tu vas voir de quoi je parle! ;) ]
Ven 23 Avr - 9:32
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message
Sujet: Re: "Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Te voilà aveugle. Enchaîné." LIBRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affiche pour la "Matinée du Libre"
» Détermination "à l'aveugle"
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Appareil de mesure chlore "Mini photomètre" Hanna HI701 Mise à jour 2015
» Grace à Luc du gite de la Cure, me voici, me voilà...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-
Sauter vers: