AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Un rêve devenu réalité [L]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?
Storm
Puf : Qatar Naissance : 26/09/1995 Messages : 166

Libre au RP : Faites vos demande ; MP.

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Un rêve devenu réalité [L]   

  • Une magnifique journée commençait ; le soleil levant baignait le ciel d'une magnifique lueur violette. Le silence de l'aurore ajoutait une touche de mystère au tableau, recréant une atmosphère de conte où les fées aident les voyageurs perdus. Je m'étais levée tôt ce matin-là ; uniquement pour pouvoir admirer l'aube en ayant le plaisir de sillonner seule le ciel aux couleurs irréelles. Parfois, au détour d'un nuage, je me demandais si je ne rêvais pas ; si ces paysages féeriques n'étaient pas tout simplement nés de mon imaginations et de mes pensées laissée libres dans mon esprit. Mais la caresse d'un fragment de nuage ôtait tous mes doutes ; rendant ainsi la beauté du ciel encore plus extraordinaire. Je ne savais pas exactement où j'allais ; ne connaissant pas parfaitement les environs, je volais librement sans me soucier de ma destination finale. Néanmoins, je ne tardai pas à la découvrir ; arrachée à ma contemplation admirative des mille et une choses qui m'entouraient pas le bruit fracassant de l'eau d'une cascade.

    Ce qui m'attendait un peu plus loin n'allait pas manquer de m'étonner ; plus encore que le ciel violeté et les paysages irréels que j'avais jusque là survolé. La magnificence des lieux saisit mon âme tant et si bien que je fus contrainte de me poser pour ne pas perdre le contrôle de mon vol. Je trouvai rapidement une branche solide sur laquelle je me postai, presque à la hauteur de la cime de l'arbre. Je décidai de m'attarder volontairement ; et de faire de cette sublime cascade ma destination jusque-là inconnue. La lueur pourpre du ciel se reflétait de manière presque magique sur les eaux qui s'effondraient en trombes à la surface du lac qui s'était formé en bas ; manifestement né de ces rapides qui venaient s'y déverser avec de grands fracas. C'était une journée idéale pour visiter les Terres Neutres ; pourtant je ne songeai plus à essayer de me repérer dans cette immensité baignée des rayons chaleureux du soleil.

    Je contemplais ces trombes d'eaux depuis un long moment avec la même admiration que lorsque j'étais arrivée en ces lieux. J'avais l'impression que les frontières dépassait celles du réel ; isolant l'endroit où je me trouvais dans un espace-temps inconnu. Le cosmos pigmentait le ciel de rayons violets qui se reflétaient sur la surface tumultueuse de l'eau limpide. Un magnifique arc-en-ciel semblait dormir ici depuis plusieurs millénaires ; né bien avant la création de ce qui l'entourait. Aucun souvenir de ma mort ne me revenait. Et pour cause : je ne l'étais pas. Tout à fait ; j'étais bien vivante et pourtant, ce paysage aux reflets, contrastes et couleurs tirants du merveilleux ressemblait point pour point à ce que je m'imaginait être le Paradis. C'était un parfait lieu de recueillement où l'on trouvait paix et sérénité. Personne ne pouvait déranger ce moment que je passais, seule en tête-à-tête avec la nature. Le silence apaisant n'était brisé que par les chutes. Ce paradis-là n'était peuplé que de verdure et, presque insolite dans ce cadre majestueux ; un chouette effraie aux allures de fantôme : moi.

    La quiétude se brisa soudain. Une phrase qui m'échappa sans que je ne puisse rien faire pour la retenir. Un murmure qui s'envola bientôt, emporté par la brise légère qui faisait voleter mes plumes tachetées. La simplicité de quatre mots prononcés à mi-voix avec le bec seulement entrouvert. La manifestation des pensées qui habitaient mon esprit.

    “Comme dans un rêve...”
Dim 28 Fév - 6:30
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message
Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

Je virevoltais, comme un oiseaux libre. Sur un lac, je laissais mes ailes
touchée cette eau magnifique, qui reflétais avec la lumière du soleil. Je
laissais tremper mes pattes, l'eau était agréable à touchée, j'en fus émerveillé. J'apercevais les poissons qui fuyais en me voyant. Quittant ce lac merveilleux, je me dirigeais je ne sais ou. Volant dans le vent, qui, celui-ci caressais mes ailes, mes plumes. Le soleil m'accueillis, laissant ses rayons me toucher, cela échauffais mon énorme plumage blanc.




Je fini par arriver entre deux grande montagne, que se cachais t-il derrière ?
Je fus trop bien curieux pour ne pas aller voir. Je sentis cette petite altitude. Je voyais d'en bas les forêts minuscule. Arriver de l'autre coté, je faillis raté mon vol en voyant cela. Des magnifiques cascades, avec des rochers à tomber par terre. Je me dépêchais d'aller me poser, pour encore une fois, ne pas être éblouis et tomber par terre. Un arc en ciel illuminais
cette splendeur. Quand j'entendis un murmure :

<< Comme dans un rêve >>

Qui pouvais bien murmurer cela ? je déplaçais mon regard a la recherche de
cette individu, je laissais allé mon ouïe aussi, afin de repérer son cœur battre. Je is, une magnifique chouette a la lueur fantomatique, elle n'avait pas tord, c'était magnifique. Je savais quelle était de la même race que moi,
d'un vol, j'allais la rejoindre et pour pas l'effrayé je dis :

vous avez raison ! C'EST magnifique !
Ven 12 Mar - 22:38
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?
Storm
Puf : Qatar Naissance : 26/09/1995 Messages : 166

Libre au RP : Faites vos demande ; MP.

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

  • Le bruit assourdissant de la cascade était la seule chose qui troublait le calme apaisant de ce lieu paradisiaque. Ici, vous aviez l'impression d'être seul dans ce monde d'anarchie, de misère et d'amertume. Ici, vous pouviez laisser libre cours à vos pensées sans que rien n'interfère avec votre opinion ou vos désirs. Ici, rien ne pouvait vous empêcher de faire ce que vous voudriez. Je me sentais fière, libre, et supérieure. Certes, c'était un sentiment de pur égoïsme mais ces lieux m'inspiraient ces émotions. Une telle splendeur ne pouvait que présager un avenir heureux et une vie pleinement remplie. Du moins c'est ce qu'auraient pensé les sages des temps jadis ; car je ne croyais pas aux superstitions ou aux présages. J'avais tout simplement envie de me laisser divaguer sans aucun but précis, et de libérer tous mes tourments et toute la haine contre toutes sortes de choses. Cette magnifique cascade qui reflétait à merveille l'astre solaire me donnait envie de me laisser tomber comme une pierre dans l'eau cristalline et de me laisser couler jusqu'à ne plus pouvoir respirer.

    Un léger bruissement d'ailes détourna mon attention de ce paysage irréel. Je tournai la tête à quatre-vingt-dix degrés. Non loin de là s'était posé un mâle harfang qui semblait lui aussi être sidéré par la beauté de la cascade. Il ne devait pas être là depuis bien longtemps ; je l'aurai remarqué plus tôt. A moins que ma contemplation admirative de ce paysage de conte de fées ne m'ait enlevé tous mes sens. Après tout c'était tout à fait plausible. Souvent, lorsque toute notre attention est portée sur un événement ou sur un son bien précis, on n'entend ou ne vois plus rien d'autre que ce sur quoi nous avons notre ouïe, notre vue ou notre odorat fixés. Mais quelque chose me disait que ce mâle était arrivé après moi. son odeur peut-être, que je sentais moins imprégnée de celle du lieu où nous nous trouvions. Ou les battements de son cœur qui étaient encore trop rapprochés pour signifier qu'il s'était posé depuis un petit moment déjà. Cela signifiait que, pour un instant, j'avais eu ce lieu paradisiaque pour moi seule et que j'avais été supérieure aux autres pour m'être approprié toute cette beauté en premier.

    L'harfang s'approcha et, comme pour me faire comprendre que j'avais exprimé mon admiration pour cette cascade, cette verdure et ces rochers à haute voix, dis que j'avais entièrement raison et que cet endroit était d'une beauté rare. Je poussai un soupir et tournai la tête vers lui à nouveau. Il était blanc parsemé de taches noires ; digne d'un harfang des neiges. Je ne pouvais estimer son âge, peut-être était-il plus vieux que moi, peut-être était-il plus jeune. Mais il pouvait tout aussi bien avoir le même âge. Je décidai de passer outre cette incertitude et de me concentrer sur autre chose. Je ne l'avais jamais vu auparavant ; ni dans l'arbre qui avait brûlé ni ailleurs. Et pourtant il me semblait familier. Peut-être parce qu'il était lui aussi un Noctès ? On trouve toujours plus amical quelqu'un de notre espèce. Ce genre de situation ne me serait jamais arrivée avec un corbeau, un cheval ou un loup. Je lui fis ce qui pouvais ressembler à un sourire et me présentai pour ne pas paraître impolie :

    “Bonjour, je suis Lullaby, Conseillère de Chronos.”
Dim 21 Mar - 5:22
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Vєтєяαи
    Écoute-moi, bon sang.
Kywin [Chronos]
Puf : Kywin & KiwiLeila Naissance : 24/09/1993 Messages : 603

Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment. Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

    L'aube. Le moment où le soleil parvient à reconquérir son trône face à la Lune. C'est aussi le moment où les animaux nocturnes cèdent la place aux diurnes... enfin, en théorie car il y en a toujours pour jouer les esprits contradictoires. Moi, par exemple. Je ne vois pas très bien la nuit et pourtant peu de choses me plaisent davantage que de voler sous le clair de lune. Au passage, parmi les choses qui me plaisent davantage, on compte bien sûr taper sur les nerfs des autres. Peu importe le reste, c'est vraiment ce qui reste toujours en haut de mon classement. Car c'est la meilleure façon de m'amuser que j'ai jamais trouvée, ce qui me distrait le mieux de mon ennui. Mais il ne faut pas que je m'égare - encore - dans le cours de mes pensées, par ailleurs toujours aussi réfléchies et intelligentes... J'adore m'envoyer des fleurs, par moments. C'est fou ce que ça fait du bien.

    Bref. Le soleil se levait, et donc j'y voyais de mieux en mieux. Je lançais un cri rauque, sauvage, qui aurait pu se traduire grossièrement par "me voilà !". J'étais d'humeur joyeuse. Ce qui signifiait en général plus d'ennuis pour ceux qui me croisaient - mais d'un autre côté, c'était pire lorsque j'étais en colère. Et au moins, quand je suis de bonne humeur, il m'arrive, parfois, d'être gentil sans rien en attendre en retour... C'est ce qu'on appelle un évènement aussi rare que magnifique. Un peu comme cet arc-en-ciel, là. C'est aussi beau qu'éphémère, aussi émouvant que fragile et en plus c'est facile à traverser. Quoique... aussi loin que je me souvienne, le soleil avait toujours fait naître un arc-en-ciel à cet endroit. Ce qui était logique : après tout, un arc-en-ciel n'est rien de plus que le reflet de la lumière solaire, décomposée par une multitude de gouttelettes d'eau.. Des gouttelettes qui n'offraient aucune résistance au vol d'un oiseau. Traverser l'arc-en-ciel ! Voilà quelque chose qui semblait surréaliste. Pourtant il n'y avait rien de plus simple, on s'en rendait souvent à peine compte. Je décidais d'ailleurs de le faire sur-le-champ. Ce n'était pas la première fois que je m'immergeais dans un arc-en-ciel et, en fait, cela n'avait rien d'extraordinaire. C'était juste.... amusant.

    Je piquais donc du bec, réalisant un superbe plongeon, très bien contrôlé. j'effleurai les chutes, mon ventre sentant la fraîcheur mouillée de ses éclats. Et, mes ailes toujours presque entièrement repliées sur mon corps, je fondis tête la première au coeur des couleurs chatoyantes. Un instant, j'eus l'impression que j'allais m'y fondre, m'y noyer, puis que ces teintes merveilleuses se mettaient à danser - pour moi, peut-être. Et puis cette sensation fugace disparut. Je déployais à nouveau mes ailes, freinant ma chute vertigineuse, et me contentais d'un paresseux vol plané au-dessus des remous du lac, né de la cascade.

    Je décidais alors de remonter pour aller saluer - traduction de la langue chronosienne, aller embêter - les deux noctès que j'avais aperçus au cours de mon piqué. Je n'avais pas eu le temps de les identifier, mais je savais qu'ils étaient là. Je savais qu'ils m'avaient vu. Me reconnaissaient-ils ? Étaient-ils seulement capables de distinguer un corbeau d'un autre corbeau, nous qui nous ressemblions tant ? Peut-être que oui, peut-être que non. Il n'y avait qu'un seul moyen de m'en assurer. Je m'approchais donc des deux oiseaux, sans me presser, mes yeux noirs posés sur eux. Froideur et douceur tout à la fois... Mais tout à coup, l'un des deux - un harfang - s'envola et s'éloigna de lui-même. Huh ? Peut-être avaient-ils fini leur conversation, après tout. J'essayais vainement de le reconnaître : il était trop loin pour que je puisse distinguer des particularités physiques qui auraient pu m'y aider. Je me détournais donc du mâle et me concentrais sur la femelle... je m'approchais en battant légèrement des ailes, juste de quoi maintenir mon altitude. Tiens, mais je la connais celle-là. Lullaby...

    En silence, mais avec un sourire moqueur dans mon regard - ce sourire dont je ne me détachais probablement à aucun moment, bien que je ne puisse moi-même le confirmer - je me posais devant elle, ailes déployées et pattes tendues pour un atterrissage fluide, plein de grâce.
Lun 29 Mar - 7:18


Dernière édition par Kywin [Chronos] le Lun 12 Avr - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?
Storm
Puf : Qatar Naissance : 26/09/1995 Messages : 166

Libre au RP : Faites vos demande ; MP.

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

  • Le mâle ne me répondit pas. Cette réaction était plutôt impolie de la part d'un Sentinelle. Moi qui les avais toujours connus si serviable et amicaux ! Je détournai donc la tête de cet étrange animal dont je ne connais pas le nom puisqu'il ne me l'avait pas donné et reposai mon regard sur l'étendu paradisiaque qui s'étendait devant moi. J'aurai voulu ; j'aurai préféré être seule en ce moment divin. Mais l'harfang était là, à côté de moi et il fallait que je fasse avec les moyens qui m'étaient concédés. Et pourtant, comme si le mâle à côté de moi avait lu dans mes pensées, il s'envola dans un battement d'aile sec et distant et s'éloigna rapidement avant de disparaître derrière les nuages. Je poussai un long soupir, évacuant toute la pression et la gêne qui m'avaient oppressée jusque là. J'avais toute la journée devant moi et rien n'était à l'ordre du jour : mon meneur ne m'avait rien demandé de faire. D'ailleurs...

    Un battement d'aile familier me parvint. Je détournai rapidement la tête, arrachée à mes rêveries de paradis des oiseaux dans lequel aucun problème ne pourrait faire s'écrouler la vie paisible de tous ses habitants. Un corbeau noir, rappelant l'atmosphère lugubre de la terre des loups, apparut bientôt dans mon champ de vision. Je souris ; la journée n'allait pas être ennuyeuse tout compte fait. Et je n'allais pas pouvoir la passer à rêver à un monde sans guerre, le regard rivé sur la magnifique cascade qui s'écoulait devant moi. Chronos, le meneur des oiseaux pacifiques, se posa devant moi avec grâce et fierté, faisant jouer ses plumes noires avec les rayons du soleil levant. Je m'inclinai avec déférence, montrant envers lui mon respect. J'étais sa conseillère et lui mon meneur, nous devions donc discuter avec diplomatie.

    “Bonjour Chronos, que viens-tu faire ici à une heure si matinale ?”

    Je m'exprimais avec le plus de sérieux possible, sans pour autant chercher à dissimuler mon petit sourire qui dévoilait ma conscience de ce à quoi je me risquai en restant en la compagnie du corbeau. Car malgré sa capacité à diriger un groupe d'oiseau avec souplesse et intelligence, Chronos était un oiseau qui aimait plus que tout embêter les autres. Voilà pourquoi je souriais ouvertement devant lui. De toutes façons, il ne servait à rien de cacher quelque expression que ce soit car le corbeau noir le découvrait toujours.
Mer 31 Mar - 6:46
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message
Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

<< bonjour, je suis lullaby, conseillère de chronos >>

J'étaie enchantée de faire sa connaissance, rencontrés une chouette
de mon espèce m'enthousiasmais sa change des loup, et des chevaux.
Elle était très ravissante, cette cher Lullaby. La cascade coulait sous une
douce mélodie, la mélodie d'une eaux si paisible, si belle.

<< enchantée, moi c'est Moonlight ! la sentinelle, mais je fais plutôt mes rondes la nuit ! >>


Ma voie mélodieuse résonnais dans se magnifique endroit. Des battement d'ailes se fit entendre, de plus en plus, laissant apparaître un corbeau.
Le volatile arriva en piquait et se posa deant moi, me cachant lullaby a qui
j'étaie en train de parler. Il avait un regard moqueur, je fis la moue et leva
les yeux au ciel.


<< eu.... bonjour ! >>

Que pouvais-je dire d'autre ? je ne le connaissais pas ! Donc, c'était lui se
fameux chronos ? Je n'imaginais pas qu'il serais un corbeaux ! quel
plaisanterie !

<< qui et tu corbeau ? >>

Je le regardais d'un air interrogatif. Puis balayais des yeux lullaby.
Une petit vent frais se leva, caressant mes plumes.
Jeu 1 Avr - 4:14
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Fσи∂αтяιcє
Opium Deal
Puf : Tora & Padou :D Naissance : 28/04/1993 Messages : 1228

Libre au RP : Oui mais à petite dose. Playlist : Ca varie selon les jours et mon humeur ..

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

[ Si je puis me permettre, tu sais censé connaître Chronos, non ?
Et comme tu étais absent, ils ont fait comme si tu étais parti quelques minutes. Du coup, un de tes passages ne collent pas le reste.. :s ]
Jeu 1 Avr - 5:07



« Opium Deal »
Coupable, témoin et victime tout à la fois.


« Il existe une règle incontournable dans le jeu de la vie. C'est que tôt ou tard, chacun doit arrêter la partie. »
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Invité

    Message
    Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

      (Puis-je me joindre à vous ?)
    Jeu 1 Avr - 5:15
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar

      Vєтєяαи
      Écoute-moi, bon sang.
    Kywin [Chronos]
    Puf : Kywin & KiwiLeila Naissance : 24/09/1993 Messages : 603

    Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment. Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...

    » Infos
    V a l i d . R e l a t i o n s :

    Message
    Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

    [ Moon' : Effectivement, logiquement on doit se connaître... Mais si tu préfères on peut jouer deux fois la rencontre, de deux manières, ça peut être drôle ^^
    En revanche, comme l'a dit Tora, relis attentivement nos messages, parce que coup ça ne colle pas. Tu as juste à rajouter un petit truc, genre tu as eu un petit creux...
    Moquito : Pour moi c'est ok, mais tu te retrouves à trois oiseaux contre un loup x) Niarlk niark ! ]
    Ven 2 Avr - 19:35
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Invité

    Message
    Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

      [J'ai des tendances suicidaires 8) Mais les oiseaux sont pas censés être neutres ?]
    Sam 3 Avr - 1:08
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar

      Vєтєяαи
      Écoute-moi, bon sang.
    Kywin [Chronos]
    Puf : Kywin & KiwiLeila Naissance : 24/09/1993 Messages : 603

    Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment. Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...

    » Infos
    V a l i d . R e l a t i o n s :

    Message
    Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

    [ Si, ils sont neutres, ce qui ne les empêche pas de pouvoir faire tourner en bourrique les autres =P ]
    Sam 3 Avr - 1:09
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar

      Fσи∂αтяιcє
    Opium Deal
    Puf : Tora & Padou :D Naissance : 28/04/1993 Messages : 1228

    Libre au RP : Oui mais à petite dose. Playlist : Ca varie selon les jours et mon humeur ..

    » Infos
    V a l i d . R e l a t i o n s :

    Message
    Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

    [ Je supprimerais tout le flood quand je serais sûre que tout le monde a lu - Moonlight comprise évidement. Pour l'ordre de réponse :
    Lullaby >> Mosquito intervient >> Chronos >> Moonlight. C'est okay ? ]
    Sam 3 Avr - 3:01



    « Opium Deal »
    Coupable, témoin et victime tout à la fois.


    « Il existe une règle incontournable dans le jeu de la vie. C'est que tôt ou tard, chacun doit arrêter la partie. »
      Revenir en haut Aller en bas

      Invité
      Invité

      Message
      Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

        [Je suis ok.]
      Sam 3 Avr - 3:19
      Revenir en haut Aller en bas
      avatar

        Ẳ ℓ'αιѕє
        On s'connait, non ?
      Storm
      Puf : Qatar Naissance : 26/09/1995 Messages : 166

      Libre au RP : Faites vos demande ; MP.

      » Infos
      V a l i d . R e l a t i o n s :

      Message
      Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

      • [Pour moi aussi. Mais j'ai une dernière question : Je réponds comme si Moonlight était parti puis revenu ?]
      Sam 3 Avr - 3:21
      Revenir en haut Aller en bas

      Invité
      Invité

      Message
      Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

      [ C'EST pas de ma faute l'ordi était en panne ! et comme chrono a rien mis comme quoi il me connaissais, j'ai mis sa sa ! me dérange pas pour l'ordre !]
      Sam 3 Avr - 5:42
      Revenir en haut Aller en bas
      avatar

        Vєтєяαи
        Écoute-moi, bon sang.
      Kywin [Chronos]
      Puf : Kywin & KiwiLeila Naissance : 24/09/1993 Messages : 603

      Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment. Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...

      » Infos
      V a l i d . R e l a t i o n s :

      Message
      Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

        [ On ne t'accuse de rien ^^ Pour moi, Chronos n'était pas assez près pour pouvoir reconnaître qui que ce soit, d'ailleurs il n'a reconnu Lullaby qu'après. Mais je peux modifier si tu veux...
        Pour l'ordre, je conseillerais de me mettre en dernier ou de me laisser de côté pour le moment, car je serais absente environ une semaine, ça ralentirai le topic. Il suffit de dire que Chronos reste silencieux et se contente d'écouter, c'est bien son genre. ]
      Sam 3 Avr - 6:04
      Revenir en haut Aller en bas
      avatar

        Ẳ ℓ'αιѕє
        On s'connait, non ?
      Storm
      Puf : Qatar Naissance : 26/09/1995 Messages : 166

      Libre au RP : Faites vos demande ; MP.

      » Infos
      V a l i d . R e l a t i o n s :

      Message
      Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

      • L'harfang se nommait donc Moonlight. Il était Sentinelle et faisait ses rondes la nuit. A vrai dire, je dois avouer que je n'écoutais pas vraiment ses paroles. Ce n'était pas du tout dans mes habitudes ; et pourtant tandis qu'il parlait, je me délectais de ce paysage dont je ne pouvais me lasser. Cette beauté presque utopique dont personne n'oserait rêver. Certains pouvaient penser que j'exagérais et ils avaient peut-être en partie raison. Mais mon jugement n'en serait pas altéré. Jamais. A vrai dire, je n'avais même pas entendu le mâle revenir et ne cherchais pas à savoir où est-ce qu'il était allé. Chronos était toujours là et écoutait avec attention. Je lui jetais parfois un regard à la dérobée mais jamais bien longtemps. Si il voulait me parler sérieusement, il fallait que nous quittions cet endroit de pleine sérénité et que nous en rejoignions un autre. Mais mon meneur n'avait pas l'air de vouloir discuter de quelques soucis ou des besoins des oiseaux du clan. Non, il se contentait d'écouter. Et moi je n'écoutais presque pas et me contentais de hocher la tête de temps en temps, captant seulement quelque bribes de ce que Moonlight m'apprenait sur sa vie.

        Mais une réplique de sa part me fis détourner mon regard ainsi que mon attention de la cascade féerique qui s'écoulait devant moi. En effet, le mâle harfang fis une moue étrange avant de saluer Chronos d'une voix légèrement hésitante et dans laquelle je cru percevoir une pointe d'agacement. Je fis les yeux ronds et fus encore plus étonnée de ce qui suivit. Moonlight demanda au meneur d'un ton très peu poli qui il était. Cette fois je ne pouvais presque pas le croire. Je battit nerveusement des ailes et secouai la tête dans tous les sens. Une petite brise vint caresser mes plumes et celles de mes congénères. Lorsque le regard de la Sentinelle croisa le mien, je détournai instinctivement les yeux, au risque de paraître asociale. Je préférai reporter mon attention sur Chronos et, au delà, sur la cascade éclairée des lueur de plus en plus vives du soleil. Un sentiment de chaleur et de sécurité m'enveloppa comme dans un cocon et je poussai un profond soupir de soulagement. Maintenant j'étais prête à recevoir toute sorte d'injure... ou à peu près.
      Sam 3 Avr - 21:48
      Revenir en haut Aller en bas

      Contenu sponsorisé

      Message
      Sujet: Re: Un rêve devenu réalité [L]   

      Revenir en haut Aller en bas
       
      Un rêve devenu réalité [L]
      Revenir en haut 
      Page 1 sur 1

      Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
      Memories :: ­
      Hors - Jeu
       :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
      -
      Sauter vers: