AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Seras - tu présent ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Le Corbeau

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Accidentale.
Naissance : 11/09/1995
Messages : 375

Libre au RP : .....Mwais 8D
Playlist : Rêve pas, tu comptais m'exploiter ? Ba nan x)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Seras - tu présent ? [PV]   Mar 12 Avr - 6:51


Ami entends–tu le vol noir du Corbeau sur nos Plaines ?
Ami entends–tu les cris sourds du Pays qu'on enchaine ?
Ami si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.

          "Le Chant des Partisants."





    _Debout, le regard plongeant sous terre. La pleine lune donnait à son pelage un aspect fantomatique. Ses yeux luisaient dans la lumière faiblarde, ses muscles échauffés tremblaient d'immobilité. Le mort était là, à quelques pieds à peine de son museau. Et le Corbeau lui chuchotait des paroles apaisantes. Puisse – t – il enfin trouver le repos, tout valeureux guerrier qu'il fut. Son nom ? Inconnu, et innimportant. Et le voilà, étendu, puant, le ventre éclaté, le reste de ses entrailles pourrissantes se répendant sur le sol. Ses yeux n'étaient plus. Plus rien ne se logeait dans les orbites noires et profondes du malheureux. Des Corbeaux. Les charognard avaient dévoré le pauvre loups, par endroits jusqu'aux muscles couverts de sang séché. Ses pattes étaient usées jusqu'aux os. Qu'avait-il donc bien pu se passer ?
    _Le Corbeau ne savait pas exactement ce qu'il était venu chercher ici, sur le flanc de Kalnas l'insaisissable. Mais il t'attendait. Oui, toi, le fou, mais sage. Son frère, son ami. Toi, tu pourrais presque connaitre son nom. Mais toi tu le comprenais. Tu connaissait sa folie pour la vivre tous les jours. Mais la sienne n'était seulement pas encore éveillée. Tu serait le seul à connaitre ce qu'il traverserait tantôt. Et il aurait besoin de toi. Peut-être tentait – il de s'assurer que tu soies là quand il te supplieras de l'aider. Ami, que comptes – tu faire face à son appel ? Tu es trop incertain. Espérons que tu l'aimes autant qu'il en ait besoin.
    _Il savait que tu viendrais. Les lieux sombres ne sont peut-êtres pas tes favoris, mais ce sont bien ceux du Corbeau. Près des morts, il trouvait le réconfort qu'il n'avait jamais eu. S'il succombe aux mains de la rage, il n'en restera pas intact. Mais il n'était pas seul. Au fond, la seule chose qui lui faisait peur était de perdre la seule qui lui restait. Endless. Et toi. Mais ta présence ne sonnait pas comme celle de l'ombre blanche. La tienne résonnait autrement. Peut-être était-elle trop naïve, enfantine. Mais le Corbeau savait que tu viendrais. Et que tu éclaircirait ses idées. Tu avais déjà compris qu'il t'attendait, tu avais déjà compris où il t'attendait. Alors, sois à l'heure, loup gris. Sois à l'heure et je t'en supplie, aide - le.
    _Avais-tu déjà été seul, Sharpe ? Avais – tu déjà été repoussé, écarté du groupe à cause de ta folie ? Pouvais tu comprendre le mal qui l'a rongé jusqu'aux os, laissant derrière lui une carcasse noire portant son nom ? Est – ce – que, seulement une fois, avais – tu eu le sentiment d'être différent ? Non, peut-être que tu ne le comprendrais pas. Mais il allait avoir besoin de toi. Tu es le seul à pouvoir l'écouter quand il hurlera. Tu es le seul à pouvoir le raisonner. Tu es finalement le seul sain d'esprit dans cette histoire de fous.
    _Ses rêves se floutent, ses envies s'obscurcissent. Il bascule dans les ténèbres. Sa lumière, il l'a déjà trouvée. Mais qui lui montrera le chemin, si ses yeux faillissent ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sharpe Buck

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?


Puf : I Don't Care_
Naissance : 24/06/1997
Messages : 52

Libre au RP : Oui.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Seras - tu présent ? [PV]   Mer 13 Avr - 6:25


    ( Je suis raide dingue de la façon dont tu écris *Q* Le dernier paragraphe est superbe )

    Sous le regard pesant et avide du puissant Kalnas l'insaisissable, il fut un loup. Il fut car ce loup n'est plus. L'endroit est sombre, vide sinon quelques cadavres et l'endroit pue la charogne. Sharpe Buck se tient immobile dans l'ombre que projette le volcan sur le sol. Un tremblement imperceptible lui secoue l'échine. Tout son corps est presque invisible mais l'éclat de ses yeux perce la pénombre ambiante. On pourrait croire que le loup grisâtre est serein, droit et fier. Tempête sous un crâne. Mais rien de tout cela n'est vrai. Tout n'est qu'illusion, apparences et tromperie. Dans son cerveau s'agitent des méandres torturés, ne demandant qu'à s'exprimer et que le prédateur réfrène sans cesse. Ses yeux durs en apparence ne reflètent que sa propre folie et il parcourt du regard l'endroit dans lequel il se trouve. Les cadavres de toutes sortes jonchent le sol et le mâle est assis sur une flaque de sang séché qui imprègne la roche. Comme si sa vie en dépendait, justement. Quel jeu de mots macabre. Que cet endroit soit si glauque devrait rassurer Sharpe Buck. Mais il n'en est rien. Une effluve de loup mâle titille son museau, pénètre son cerveau et agite les courants électriques de ses neurones. Du moins celles qui sont encore en état de recevoir ce genre d'informations encore correctement.
    Les petits yeux du loup arpentent avidement les lieux, à la recherche du porteur de cette odeur qui ne lui est pas totalement inconnue. L'odeur se perd, elle s'en va. Le mâle hume un peu plus l'air mais plus rien, cette effluve fugace a disparu. Alors, pesamment, Buck se lève. Il se retrouve sur ses quatre pattes et flaire de nouveau autour de lui. Toujours rien. Alors, sortant de l'ombre, osant s'exposer aux rayons argentés de la pleine lune, le loup gris sort de la pénombre protectrice. Il évite les cadavres, slalome entre les carcasses à vive allure. L'odeur devient plus ténue au fur et à mesure qu'il sait qu'il s'aventure dans la bonne direction. Puis elle devient parfaitement claire. Tu es quelque part, par là-bas. Celui qui n'a jamais jugé Buck, celui qui a toujours su être juste agréable, acceptable tout du moins. Un ami si on peut dire ça ainsi. Sa folie s'évapore un instant, le voile vitreux et fou de ses yeux s'ôte pour celui intelligent et expressif. Cet instant, il en profite pour, en deux bonds, se mettre à ta hauteur, sans toutefois tout de suite entrer en contact, simplement en parcourant ton corps des yeux. Il ne croise pas une seule fois ton regard, même s'il sait que les coutumes n'ont pas grande importance pour lui comme pour toi. Il veut simplement te montrer son respect. Le seul pour qui il sache que ce mot existe. C'est ainsi qu'il t'appelles et que tu veux qu'on t'appelles. Alors Sharpe s'est toujours exécuté. Jamais il n'a cherché ta véritable identité. Et c'est peut-être ça qui te plaisait. Bonjour, Le Corbeau.

Revenir en haut Aller en bas
 

Seras - tu présent ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» demain...tu seras loin....
» Tu seras un homme, mon fils.
» Teddy, tu seras toujours dans mon coeur
» Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille
» Demain tu seras le jouet...:
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-