AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Visite les nouvelles terres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Songe

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?


Puf : Cheerry
Naissance : 26/11/1986
Messages : 236

Libre au RP : oui libre dès que je serai validée
Playlist : un peu de tout


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Visite les nouvelles terres   Ven 28 Jan - 12:20

Après la catastrophe qui avait ravagée notre territoire, on avait migré ici et on se retrouvait dans des nouvelles terres complètement inconnues. Nous avons été chanceux que les loups nous montrent le passage qu'ils avaient découvert, car sans doute à cette heure ci, il n'y aurait sans doute plus aucun cheval dans la plaine. En tout cas, nous avons été sauvées mais j'étais un peu inquiète pour l'avenir également, mais je croyais en l'avenir.

Je savais que Rishkan continuait de veiller sur le troupeau même si celui-ci n,était plus là, je gardais des beaux souvenirs et tout ce qui me restait de lui était nos enfants que que nous aimons de tout coeur et j'espérais qu'ils allaient bien, je ne les avais pas revus depuis que nous sommes rassemblés pour venir jusqu'ici. De nos anciennes terres, il ne devait plus rester grand chose. Je n'avais pas été voir et je pensais bien que j'y retournerai pour voir ce qu'elles étaient devenues, mais je marchais tranquillement je visitais les nouvelles terres, depuis le matin et j'avais pris une direction au hasard.

J'avais traversé une barrière d'arbre quand j'arriva devant quelque chose de lumineux et de clair, intriguée je pris le trot pour aller voir et j'arriva devant un lac et par ailleurs, il n,était pas gelé. Sans doute, la chaleur qui régnait à cause du volcan de l'autre côté de la barrière rocheuse avait gardé le lac dégelé et aussi c'est vrai qu'il ne faisait pas très froid. Alors, je trottais et j'arriva devant le lac, c'était tout simplement magnifique, alors j'alla vers le liquide et je pencha ma tête pour boire un peu d'eau.

Ensuite, je mis un sabot dans l'eau, l'eau n,était pas si pire, alors j'entra pour me laver, pour enlever la crasse, la terre que j'avais sur moi depuis cette catastrophe et cela me fit du bien, je gardais mes oreilles aux aguets.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cry

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?


Puf : Sunshine
Naissance : 04/08/1997
Messages : 100

Libre au RP : Oui ^^
Playlist : Muse - Green Day - The Fray - Coldplay... ne vais pas nommer toutes leurs chansons (;


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Visite les nouvelles terres   Sam 29 Jan - 4:00

Parfois, c’est un désastre. Mais parfois, une catastrophe emmène dans un monde magique.

Deux yeux jaunes parcouraient le paysage du regard, suivis par un museau curieux, lui-même précédant un corps plutôt petit et fin, blanc et cendre. Cendre… comme la montagne-qui-crache-le-feu. Elle s’était réveillée, comme on se réveille après une longue nuit de sommeil. La montagne endormie était devenue fureur, et mort. La petite n’avait pas souhaité tout cela. Elle voulait juste vivre normalement, parmi la meute, et devenir un jour une Espionne. Ce qui en soi n’était rien de si difficile à atteindre. A vrai dire, la montagne avait contrarié –et pas qu’un peu- ses rêves et ses ambitions. Et on avait beau crier après la roche, protester, mordre les cailloux (et elle l’avait fait), rien ne changeait. Après le désastre, elle s’était renfermée sur elle-même. Et puis comme ce n’était pas son genre, loin de la, elle s’était mis en tête de partir explorer ces nouvelles terres que le Destin lui offrait.

Tout en marchant, elle s’interrogeait sur les bons côtés de cet évènement, et sur les changements que cela avait produit au sein de la meute. De nouvelles terres. Une solidarité très tendue avec les chevaux. Une dissolution au sein de la meute. Peut être qu’elle n’avait plus besoin d’Espions ? Cry frissonna à cette idée. C’était tout simplement hors de question. En attendant, toute cette agitation lui avait permis de s’éclipser discrètement de la meute, sans que personne ne la rattrape, cette fois ci. Elle avançait, fendant les herbes folles, vers de nouveaux lieux qu’il lui tardait de découvrir. Qui sait ce que la nature lui réservait comme merveilles ? Elle remuait les broussailles sans aucune discrétion quand soudain, il lui sembla sentir une odeur inconnue. Aussitôt elle se tapit, cessant de faire le moindre bruit. Elle mettait en œuvre toutes les tactiques d’espionnage qu’elle avait glanées au cours de ces dix mois de vie, en apprentissage solitaire. Ce serait une sorte de test, pour voir si cet entraînement avait porté ses fruits.

Sa truffe noire fendit le rideau d’herbe sans un silence parfait, sans un bruissement. Et elle fut surprise de découvrir… un lac. Oui, il était magnifique, avec sa surface lisse et scintillante qui ondulait sous un vent invisible, l’herbe verte qui bordait ses berges… mais ce n’est pas la beauté étincelante du lieu qui retint particulièrement son attention. C’était plutôt l’animal à qui appartenait l’odeur, qui se tenait au bord de l’eau. Un cheval. Une jument, plus précisément. La jeune louve resta ébahie. Ce qu’elle était grande ! C’était impressionnant. Elle était jolie, aussi. Enfin, peut être pas autant qu’un Espion, parce que eux, c’est le summum. L’inégalable et l’inégalé. Décidant que cette jument était inoffensive, elle sortit des broussailles. C’est vrai, si on se fait facilement des amis parmi les loups, alors pourquoi pas parmi les chevaux ? C’était peut être un peu présomptueux, mais de toute façon, la louve avait envie de voir de nouvelles têtes.

Aussi, c’est parfaitement détendue qu’elle avança calmement et vint se planter devant la jument. Enfin, pas trop près quand même, parce que quand on savait qu’elle pouvait vous tuer d’un seul coup bien placé, ça vous refroidissait un peu. Penchant délicatement la tête sur le coté, elle observa sans aucune gêne l’autre devant elle. Elle devait être trop stupéfaite qu’une louve OSE s’approcher d’elle pour faire un geste. La jeune louve, après l’avoir observé, décida qu’elle avait l’air… fatiguée. Lasse. Mais peut être que ce n’était qu’une impression. Elle paraissait aussi dix fois plus vieille qu’elle. Pour une bonne discussion, c’était raté. Mais après tout, peut être que ce n’était qu’une illusion, la aussi. Peut être que les chevaux qui paraissaient vieux étaient en fait jeunes ? En dix mois, Cry n’avait pas eu l’occasion d’en rencontrer un seul. Enfin, sauf pendant la Grande fuite, bien sur, mais c’était dans le feu de l’action, et elle ne les avait pas vraiment… captés. Elle avait autre chose à faire –par exemple sauver sa vie- pour y penser vraiment. Mais la, c’était différent. Elle pouvait regarder, s’imprégner, inventer… Ils n’étaient pas mal, en fait, pour des ennemis mortels. Toute cette réflexion s’était déroulée en une petite seconde.

La jeune louve déclara à son ennemie (pfff, c’était débile, non, d’être ennemis avant même de s’être parlé. Et le libre arbitre, alors ? Si sa se trouve, les chevaux étaient super sympas, et les loups s’en fichaient parce qu’ils ne pensaient qu’a les tuer et les bouffer –normal, ils fallait bien qu’ils mangent, mais qu’est ce qui les empêchait de parler un peu avec eux avant de les manger ? Absolument rien. Enfin bref.), déclara donc :
- Heu… salut ! Je m’appelle Cry. Mais tu peux m’appeler Cry of the Moon. C’est mieux. Je l’ai inventé toute seule, tu sais ? … Et toi ?
Puis, elle recula en attendant la réponse, reculant tout de même un peu. La jument pouvait être de celles qui détestaient l’autre race avant même de les avoir rencontrés. Tout à fait stupide, de la part du canidé. Mais bon, comme elle ne connaissait pas les chevaux, elle ne savait pas exactement jusqu’ou leurs sabots portaient. Il fallait qu’elle soit prudente. Elle était peut être étrange et tout ce que vous voulez, mais ni folle ni stupide.


Dernière édition par Cry le Sam 29 Jan - 23:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Songe

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?


Puf : Cheerry
Naissance : 26/11/1986
Messages : 236

Libre au RP : oui libre dès que je serai validée
Playlist : un peu de tout


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Visite les nouvelles terres   Sam 29 Jan - 6:48

(cela me fait chier, tout mon message a disparu grr)
Je venais de sortir du lac, puis je m'étais regardée à la surface de ce lac. Un sourire me fendit le visage, malgré mon âge , j'étais encore aussi belle et racée que dans le temps de ma jeunesse, cela me fit du bien. Je m'étais ébrouée pour enlever le surplus d'eau et ensuite je m'étais regardée. Cela m'avait un peu remonter le moral.

J'aurai aimé que Riskan me dise, que j'étais belle, cela faisait tellement longtemps que personne ne m'avait dit cela. Je fus triste pour cela, mais je vivais, malgré ce qui nous étaient arrivés. Une larme ou deux jaillirent puis tombèrent, mais je me suis vite reprise, je ne pouvais pas penser au passé même si j'en gardais des merveilleux souvenirs. Du moins, ce qui me restait de lui, étaient nos enfants que j'aimais de tout mon coeur.

Justement à ce moment ci, ils me manquaient j'aurai aimé les avoir près de moi, mais sans doute, ils devaient aussi visiter les nouvelles terres. Je savais que j'irai les trouver plus tard. Ensuite, j'avais pris un peu de nourriture, car j'avais faim. Cela était plutôt évident à cause de la chaleur de cette barrière rocheuse, il avait certains endroits qui étaient à découvert. Alors, je mangeais jusqu'à temps que je n'ai plus vraiment faim et j'allais me faire un petit galop quand je m'arrêta avant même d'être partie.

Devant moi, il avait quelque chose qui était là assise sur son arrière-train en train de m'observer. Une louve, alors je couchas mes oreilles et me cabra à demi tout en montrant les dents.
"Qu'est-ce que tu me veux?"dis-je sèchement. Je n'aimais pas les loups, ils avaient pris mon amoureux, puis je leur en voulais pour cela.

Cette louve de couleur blanche grise cendrée m'observait de ses yeux jaunes, à quelques mètres devant moi. J'allais voir pour la frapper, quand celle-ci m'adressa la parole en se présentant. Elle disait s'appeler Cry. Qu'est-ce que cela me faisait bien de savoir son nom, moi qui n'aimait pas les loups. Ensuite, elle ajouta que je pouvais l'appeler Cry of the moon, un nom qu'elle avait inventée et elle semblait très fière de ce nom, elle semblait tout de même jeune.

"Et alors?"
Elle me demandait mon nom, alors je lui dis.
"Ah oui? Pourquoi devrais-je te le dire? Tu veux apprendre à me connaître avant de me sauter dessus c'est ça?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cry

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?


Puf : Sunshine
Naissance : 04/08/1997
Messages : 100

Libre au RP : Oui ^^
Playlist : Muse - Green Day - The Fray - Coldplay... ne vais pas nommer toutes leurs chansons (;


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Visite les nouvelles terres   Sam 5 Fév - 2:31

- Qu'est ce que tu me veux ?
Pourquoi un ton si agressif ? La petite n'avait rien fait. Elle n'avait tué personne, n'avait pas d'intentions haineuses... C'est pourquoi elle ne répondit pas tout de suite, attendant la réaction de l'autre. Elle lui donna son nom. Songe... comme un rêve. C'est bien la même chose ? Ou alors la nuance est moindre. Elle soutint le regard de la jument. De toute façon, ses yeux à elle étaient plus beaux. Eh oui. Elle pouvait dire ce qu'elle voulait de méchant, elle était la plus belle. Ha !
Tu veux apprendre à me connaître avant de me sauter dessus c'est ça?
Mais d'ou elle sortait ses idées, celle la ? C'était un peu stupide, quand même. Un peu prompte à oublier que des pensées semblables avaient traversé son esprit quelques minutes plus tot, elle ne se gêna pas pour le faire remarquer à la jument.
- Un, j'ai pas faim. Deux, tu m'auras fracassé la tête avant que je puisse m'approcher de toi. Trois, si je te connais, tu seras mon amie. On ne mange pas ses amis.

Très satisfaite de sa petite leçon de morale, elle afficha un petit air supérieur. Oui, la petite s'imaginait pouvoir refaire le monde. Et soudain, une brillante idée lui traversa la tête. Elle savait que les loups trouvaient peu à manger, sur ces nouvelles terres. Les chevaux, eux, n'avaient pas ce problème. C'est parce qu'ils pouvaient manger un peu de tout, de l'herbe aux petites feuilles sur les branches. Et si... et si les loups faisaient pareil ? Ils n'aurait, une, plus faim, deux, plus besoin de tuer les chevaux. Bon, il y avait bien cette histoire de haine ancestrale, et bla et bla, mais bon... ce n'était rien du tout, une petite broutille. Cry, c'est vrai, avait un peu de mal à comprendre tout ces sujets. Il ne fallait pas oublier que, techniquement, c'était encore un louveteau. Une petite louvette. Qui partait parfois dans des idées folles. Elle ne se rendait pas compte que son projet de faire manger de l'herbe aux loups était un peu trop... folle, justement.

S'adressant à la jument, elle demanda d'un ton innocent :
- Dis, c'est bon l'herbe ?
Puis, sans attendre la réponse, elle arracha tant bien que mal une grosse touffe d'herbe verte, qui en fait, avait l'air jolie et assez bonne. Tant bien que mal car les chevaux étaient bien faits pour manger de l'herbe, leurs dents étaient plates. Les crocs des chevaux, eux, étaient faits pour manger de la viande, ils étaient pointus et ce n'étais pas du plus bel effet pour déguster l'herbe. Une fois qu'elle eut réussi à faire entrer tant bien que mal le végétal dans sa bouche, elle le mâcha lentement. Ca avait un goût plutôt... insipide, en fait. Non, c'était tout simplement dégoutant. Recrachant l'herbe à moitié mâchée, elle cracha un peu partout avec des "pouah!"sonores. Comment les chevaux pouvaient aimer ce genre de monstruosité ? Elle comprenait, à présent, pourquoi les loups n'en mangeaient pas.

Elle ne se gêna pas pour en faire la remarque à cette Songe, qui l'observait d'un air assez... surpris, semblait-il.
- Ben quoi ? Faut bien essayer !
Rien n'était plus vrai. Si on n'essaye rien, on n'arrive à rien. Et puis, ça partait d'une bonne intention. Qui sait, peut être que ça aurait pu sauver les loups, et les chevaux aussi par la même occasion. Ca partait vraiment d'un bon sentiment. Mais comme on dit, l'enfer est pavé de bonnes intentions. Qui sait, peu être y étaient ils, en fait.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Songe

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?


Puf : Cheerry
Naissance : 26/11/1986
Messages : 236

Libre au RP : oui libre dès que je serai validée
Playlist : un peu de tout


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Visite les nouvelles terres   Sam 5 Fév - 12:05

Je fixai la louve d'un regard froid, puis je fis onduler ma queue, puis j'avais les muscles bandés au maximum en cas d'attaque, puis la louve continuait de me fixer depuis un long moment, alors j'allais faire demi-tour quand la louve parla à nouveau. Elle disait qu'elle e sauterait pas dessus, car elle avait pas faim et elle dit après que j'aurai eu le temps de lui fracasser le crâne ce qui n'était pas faux.

Uui j'aurai eu bien sûr le temps. En dernier, elle disait que si on se connaissait et qu'on devenait des amies, elle ne mangerait pas ses amies. C'était effectivement le cas, mais ses congénères eux? Ce n'était pas sûr qu'ils pensent la même chose.
"Oui peut-être bien, mais tes congénères eux, tu crois qu'ils vont se passer d'un bon dîner." dis-je en regardant la louve qui était devant moi.

Ensuite, elle semblait repartie dans ses pensées alors j'avais envie de partir, je la fixa encore un peu puis je continuai mon chemin, mais elle me rattrapa et me posa une question, me demandant si l'herbe c'était bon.
"Oui c'est très bon, pour nous."

Ensuite, elle fut bien surprise, la louve se mit à manger de l'herbe, je ne comprenais rien du tout, elle voulait essayer de manger de l'herbe, alors j'attendais, mais juste à voir sa face, on savait qu'elle n'aimait pas ça, ensuite, elle la recracha à moitié mangée. C'était du gaspillage surtout en cette saison, mais je ne fis aucun commentaire. Ensuite, Cry disait que cela ne coûtait rien d'essayer.
"Oui effectivement."

Ensuite, je regarda autour de moi, puis la louve, elle semblait étrange comme personne, mais qui sait peut-être qu'elle avait vraiment des bonnes intentions, mais n'empêche je restais sur mes gardes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cry

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?


Puf : Sunshine
Naissance : 04/08/1997
Messages : 100

Libre au RP : Oui ^^
Playlist : Muse - Green Day - The Fray - Coldplay... ne vais pas nommer toutes leurs chansons (;


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Visite les nouvelles terres   Ven 18 Fév - 7:26

- Ben quoi, faut bien essayer !
- Oui effectivement.

Voila ! Ce qui prouvait bien qu'elle avait raison. C'était connu, que les gens plus âgés étaient plus sages. Donc un sage était d'accord avec elle ! C'était bon signe. Peut être que quand ses idées seraient reconnues universellement, elle n'aurait un) plus de mal à devenir espionne puisqu'elle aurait sauvé tout le monde et deux) une reconnaissance et un statut social pas mal, voir qui sait un rôle de chef... Elle s'emballait déjà, s'imaginant dans le rôle de la louve Alpha, quand elle revint brusquement sur terre. C'est à dire qu'elle se souvint que l'herbe, c'était dégoûtant. Déçue, elle baissa le tête. La gloire passagère qu'elle avait vu passer n'était que de passage /FRIGO/. Sans parler, elle examina la jument, attendant qu'elle parle. Mais l'autre n'avait apparemment pas l'intention de prononcer un mot, juste de la dévisager d'un air bizarre. Était-ce vraiment nécessaire ? Elle ne se gêna pas pour lui faire remarquer que, fixer les gens, ce n'était pas très poli. Soutenant son regard, elle finit par baisser les yeux -elle avait toujours été très forte à ce petit jeu là, mais contrarier un sage, c'était pas bien.

Sa queue s'agita doucement de gauche à droite. À vrai dire, la jument l'intimidait. Elle devait connaître la vie, elle. Cry ne connaissait rien à la vie. Elle était trop petite pour avoir vécu quelque chose... Mis à part la catastrophe, mais c'était il y a si peu de temps. Elle tourna un regard interrogatif vers la jument.
- Dis moi, c'est comment la vie ? Je te demande pas de me raconter ta vie, non. Mais de me dire ce que c'est la vie ? Tu comprends ? Ce qui doit être vécu. Ce qu'on doit faire. On doit effectuer des choix ? Est ce que des fois, ça fait mal ? Tu pense que la vie vaut la peine d'être vécue ? C'est quoi, en fait? Donne moi une définition. C'est dur ? Heu... s'il te plait.
Puis, elle la regarda avec des yeux brillants, attendant la réponse. Dans toute la candeur et la naïveté de sa jeunesse.

Essayant de répondre toute seule à ses questions, elle s'aperçut qu'elle en était totalement incapable. Ses réponses étaient totalement dénuées de poésies, et elle en voulait. Parce que, la vie, c'est naître, manger et dormir, ce n'était pas super, comme réponse. Et puis quand on s'appelle Songe, on rêve. Elle voulait de la poésie. Elle voulait aussi de l'expérience. De la sagesse. Pour elle, Songe représentait tout cela.
- ... Alors ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Songe

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?


Puf : Cheerry
Naissance : 26/11/1986
Messages : 236

Libre au RP : oui libre dès que je serai validée
Playlist : un peu de tout


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Visite les nouvelles terres   Ven 18 Fév - 13:00

Je continuais de fixer la louve devant moi, bien sûr à son âge, elle ne pouvait pas être vraiment dangereuse, mais je restais méfiante au cas que ses congénères se pointeraient ici, bien sûr, un loup, un cheval pouvait le battre, mais toute une meute, jamais et c'est à cause de la meute que Riskan fut tué, alors, une onde de tristesse passait devant mes yeux.

Je me demandais encore ce que je faisais ici en train de jaser à une louve quand c'est eux qui m'ont enlevé mon bonheur à la vie, à cause de la perte de mon Riskan puis ensuite la louve me demandait c'était quoi la vie.
"Tu veux vraiment savoir c'est quoi la vie?"
Je regardais le lac et la louve et lui dit.
"La vie est un long chemin sinueux, le destin nous donne des obstacles pour que nous puissons passer à travers des épreuves.

La vie est aussi, fait de choix, de vie et de mort. Oui ça peut faire mal, la rupture d'un couple, la mort d'un proche."
Quand je parlais, de la mort d'un proche, je fixai la louve d'un regard froid.
"Oui la mort d'un proche c'est très dur, ta meute a fait de moi une victime de la vie, ton clan a tué mon compagnon."
Ensuite, je me mis à marcher pour me calmer et ensuite je revins vers la louve.
"La vie fait aussi des heureux, la découverte d'un nouvelle amitié, d'un nouvel amoureux, ou encore d'une naissance."

Ensuite, la louve me demandait si la vie vaut la peine d'être vécue.
"Oui malgré des moments de tristesse et de douleur, la vie est dans un sens un cadeau. Il faut en faire bon usage, quand on a qu'une seule vie, tâche de t'en rappeler, alors cela ne sert à rien de tuer quelqu'un par plaisir."
Ensuite, je regardais la louve.

"La vie est faite de bons et mauvais côtés, oui la vie peut être dure durant certains moments, mais il ne faut jamais se décourager."
Ensuite, j'observais le calme de l'eau du lac et je fixai le paysage et je revins poser mon regard sur la louve et mit un sabot au repos.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite les nouvelles terres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite les nouvelles terres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» nouvelles d'anabelle après la visite chez le véto
» [Juillet 2008]visite musée et atelier Hermès
» Nouvelles normes bagages départ des USA??
» visite d'exploitation caprine
» Visite chez dominique prés de Dunkerque
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-