AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Fireflies. || Libre ||

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Arrow
Puf : Zekha Naissance : 26/02/1996 Messages : 83

Libre au RP : Ça dépend. Playlist : Va Savoir. =P

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Fireflies. || Libre ||   

Fireflies.
> Libre.



    Ô grande Lune, astre magistral de la Nuit, d'où tires-tu toute ta splendide beauté?

    Le doux vent frais nocturne caressa sa fourrure. Elle en frémit. C'était une belle nuit. Une magnifique nuit. Aucun nuages en vu. La Lune brillait dans le ciel. Les étoiles, par million, illuminaient la plaine. On aurait dit que toutes les étoiles de l'univrs s'étaient données rendez-vous pour venir fêter dans le ciel, au dessus de la Plaine Argentée. La tête levé vers le firmament, Arrow comptemplait la grandeur et la beauté du ciel. Comment pouvait-il être si majestueux et si... Énorme? Jusqu'où sétendait-il? Et elle regardait la Lune. Cette simple pierre qui était pourtant si belle, si magnifiqe. Ah man. Elle baisa la tête et continua à avancer. Par où? Pourquoi? Vers nul part, sur un chemin droit qui mène seulement à une balade agréable. Et pour rien. Ou simplement pour le plaisir. L'air frais de la nuit emplisait ses poumons. Que c'était agréable de sentir les odeurs sauvages de la plaine. Et de ressentir ce tel sentiement de liberté lorsqu'on ne voit pas de limite à un endroit. Lorsqu'on apperçoit que l'horizon qui semble lui aussi s'étirer à l'infini.

    En fait, ça ne paraissait pas, mais elle suivait une route. Mêm elle ne le sevait pas. Peut être que son subconscien le savait lui. Qui sait. Pourtant, il ny avait pas de sentier sur le sol. Pas la moindre trace d'un passage récent par un autre. Même pas l'odeur ou une touffe de poil. Pour voir cette route, il faut regarder le ciel. Vous savez, les longs filets d'amas d'étoiles qui traversent le ciel tel un chemin cosmique. Le bras d'une galaxie pour faire plus simple. Hey bien elle semblait suivre ce long bras céleste. L'herbe lui arrivait presqu'au ventre maintenant. Elle sentait les pointes fines et délicates lui chatouillé le potail. oudain, son attention fut prisé par un mouvement rapide à sa gauche. Elle plisa des yeux. Qui pouvait bien être là à une heure pareille? À part elle même bien entendu. Mais elle ne connaisait personne d'autre qui aimait se promener tard le soir. Ou plutôt a milieu de la nuit même. Elle atendit, en silence et sans bouger.
    Ouh ouh? Il y a quelqu'un?... Non? Très bien alors.

    Elle reprit sa marche tranquillement. Un dernier coup d'oeil en arrière pour être sur de ne pas être suivi et on continu. Elle marchait d'un pas légé dans l'herbe, toutjours en suivant la route des étoiles. Et toujours en l'ignorant. Elle tourna la tête brusqement vers a gauche. Elle était certaine maintenant. Il y avait quelqu'un. Ou quelque chose. Mais quoi? Ou qui. Mais c'était un détail. Elle fit volte face, les oreilles rabattues vers l'arrière. La gueule à demi ouverte, montrant les crocs, elle émit un grognement lourd.

    "Sort de là! Qui que tu sois!" grogna-t-elle. "Allez! J't'attend!"
Dim 16 Mai - 3:36
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Arc-En-Ciela
Puf : Fleur/Suli/Ciel@ Naissance : 02/06/1995 Messages : 16

Libre au RP : 0/2 Playlist : //

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Fireflies. || Libre ||   

Je revenais tranquillement de la Forêt Nébuleuse, l'esprit encore dans perdu dans les brumes chaotiques que le choc de la nouvelle de Dalwen avait créé. Cela faisait quand même quelques heures que la vieille sentinelle était revenue avec une terrible prédiction, mais ses mots se répercutaient encore dans ma tête. Qu'avait-il pu apercevoir en haut de l'Ascension, dans un lac que personne n'avait jamais vu ni entendu parler avant ? Mon but était de gagner la Pierre du Silence, pour en savoir plus sur ce qui lui est arrivé, même si je ne mise pas trop là-dessus. Je ne crois pas être assez importante pour pouvoir avoir accès à la sagesse de cet énorme rocher.

La nuit tomba alors que je quittais cette zone remplie d'arbres et de conifères. La température était relativement chaude pour ce début de printemps. La vaste Plaine Argentée s'étendait devant moi comme un océan de verdure aux milles et une couleur du feu où certaines parties étaient plus hautes que moi. Je soupirai face à cette jungle de feuilles effilées que le crépuscule nimbait de doré. Je posai une première patte, puis une autre, et je repris mon chemin, entre les herbes et les cailloux qui jalonnaient mon trajet. Il n'y avait plus de neige, qui avait disparu rapidement à cause du Soleil qui y plombait.

Avançant entre les touffes de gazon qui dépassaient de temps en temps mes oreilles, j'avisai la Pierre du Silence à mon horizon pas mal restreint par les plantes qui me bloquait le champ de vision. La luminescence des astres de la nuit rendait ses contours nets dans le lointain. La fatigue m'envahissait de plus en plus, mais les questions qui se bousculaient dans ma tête me retenaient éveillée. De toute façon, je n'avais nulle envie de me reposer. Je voulais l'atteindre le plus vite possible. Je piquai un sprint, et dépassai, sans le savoir tellement j'étais concentrée sur ma course et mon but, une louve gris foncé. Finalement, je trébuchai, un peu plus loin, sur une racine d'un petit arbrisseau. Je fis une culbute et atterris un peu plus loin, après une série de roulades, emportée dans mon élan. Je me ramassai donc le derrière par dessus le museau, puis mes pattes arrièrent retombèrent sur le sol. Je m'immobilisai ultimement, couchée sur le dos, légèrement sonnée. Je me remis sur pieds tant bien que mal. Je regardai le tubercule d'un œil mauvais, puis je continuai de trottiner.

Soudain, un grondement sourd me parvint de ma droite, puis quelqu'un grogna tout de suite après ce qui ressemblait fortement à une menace. Peuh >.< Ça demande était plus facile à dire qu'à faire. Je relevai le nez dans l'espoir de pouvoir distinguer mon interlocutrice à travers les longs végétaux. Seuls mes deux yeux cyan et ma truffe noire pouvaient être clairement repérable dans ce paysage lunaire, dans laquelle ma fourrure blanche se fondait presque parfaitement. Puis, je lui répondis sincèrement :


- Désolée, je ne voulais pas vous déranger, ni vous effrayer. Je ne prendai pas plus de votre temps.
Jeu 29 Juil - 3:44
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Arrow
Puf : Zekha Naissance : 26/02/1996 Messages : 83

Libre au RP : Ça dépend. Playlist : Va Savoir. =P

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Fireflies. || Libre ||   


    Ah? Juste toi? Ok alors... Mais t'es qui?

    Son regard s'adoucit. Un loup. Ou plutôt un louveteau même. Assez grand quand même donc elle en déduit que la petite devait avoir à peu près un an. Ses oreilles se redressèrent sur sa tête et sa lèvre supérieur retomba pour dissimuler ses crocs. Ce n'était qu'un simple jeune. Qui se promenait la nuit. Au milieu de la nuit même. Que pouvait-elle bien faire dehors à une heure pareille? N'était-elle pas supposer d'être coucher? Celà ne la regardait pas, mais sa curiosité l'emportait. Dans les herbes hautes de couleur argentée à cause de la lumière céleste de la Lune, on ne pouvait que voir deux perles bleues claires et un museau noir. La fourure pâle de la petite louve se confondait à la perfection. Celui de l'espionne, au contraire de la petite et qui était gris foncé se démarquait très bien. Un peu mal à l'aise d'avoir parler si durement à la jeune, le bout de sa queue tréaillait parfois. Arrête, queue. C'est pas drôle. Wooow. Il fallait être descendue très bas pour se mettre à parler à sa queue. ._. D'un ton qui ne pouvait faire croire qu'elle mentait, la petite s'excusa.

    "Tu n'as pas à t'excuser" , répondit-elle doucement. "J'aurai dû deviner que ce n'était qu'un loup qui me suivait. Disons que j'était... Un peu dans la Lune."

    Dans la Lune, c'était bien le mot. Ou plutôt l'expression. Ce qu'elle était forte pour les messages. Aw, c'est merveilleux, non. Arf, faudrait vraiment qu'elle arrête de se sentir fantastique pour un rien. Où on en était déjà? Ah oui, la jeune qui croyait l'avoir déranger. Bah pourquoi donc? Elle ne faisait rien d'interessant. Ah moins que marcher dans l'herbe la nuit sous la lune et se faire chtouiller le ventre par du gazon trop long et mal couper était interessant. En tout cas, elle, Arrow, elle trouvait ça banal. Si elle marchait, c'était bien parce qu'elle n'aimait pas dormir. ... Et aussi parce qu'elle n'avait rien de mieux à faire. Mais elle, la jeune... Elle avait sans doute mieux à faire que de traîner à chiller et à vedger ici dans cette endroit presque désert. Bien que ce n'était pas sec et en pleine canicule. C'était juste une image. Une métaphore, quoi. `

    "Tu ne me dérangeais pas. En fait, je ne faisait rien. Mais toi, tu fais quoi, ici, ... Euwh dit c'est quoi ton nom?" demanda-t-elle maladroitement.

    Après tout, si tu veux que je t'apelle par ton nom à la place de la p'tite jeune, faudrait que je sache comment on t'a nommé, non? Ça serait intelligent, ça.
Ven 30 Juil - 12:44
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Arc-En-Ciela
Puf : Fleur/Suli/Ciel@ Naissance : 02/06/1995 Messages : 16

Libre au RP : 0/2 Playlist : //

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Fireflies. || Libre ||   

Dès que je montrai ma petite bouille à mon interlocutrice, celle-ci sembla se détendre. Bien, tout allait mieux dans le calme. Mais rooooooh, je ne savais pas que je pouvais faire si peur Oo. Alors que je la fixai, des mouvements saccadés dans les hautes herbes attirèrent mon attention, mais comme les fines feuilles me cachaient la vue, je ne vis rien. Les trésaillements s'arrêtèrent d'eux-mêmes quelques secondes par la suite. Puis, la louve gris foncé me répondit doucement. Mouais, être dans la Lune, moi aussi j'aimais bien... Je redescendis ma tête à un niveau normal, disparaissant entre les végétaux, parce que c'était forçant. Ensuite, la voix de l'inconnue s'éleva encore pour me demander mon nom.

- Arc-En-Ciela. Mon papa m'a nommée comme ça à cause de mes iris qui changent de couleurs. Vous pouvez aussi m'appeller Ciela, comme tout le monde, c'est plus court ;D. Et vous ?

Je décidai de m'asseoir, parce que finalement, ma journée me rentrait dans le corps. Je ramenai ma queue blanche contre moi et le bout s'enroula autour de mes deux pattes avant. Quelque chose d'étroit et très froid bougea sous mon popotin : je me relevai rapidement en poussant un petit cri effrayé, qui se transforma rapidement en un hurlement de terreur quand je vis la chose sur laquelle je m'étais campée. Gnnnaaaaah! Un serpent. Un seeeeerpeeeeeeent! Celui-ci claqua sa machoire garnie d'une paire de crochets non-négligeable, puis disparut entre deux touffes de gazon. Pendant ce temps, je reculais précipitament, fonçant tout droit sur l'étrangère. Lorsque mon dos hérissé rencontra de la résistance, dans ces circonstances, la fourrure ardoise de la louve et ce qu'il y en en dessous, je bondis par en avant en étouffant un autre glapissement d'horreur. Lorsque je réalisai que le reptile s'était évanoui dans la nature, je fis un tour sur moi-même pour me remettre face à l'individue à la robe anthracite. Je baissai honteusement la tête.

- Je suis désolée de vous avoir foncé dessus. Je... les serpents me terrorisent.

Soudain, une bulle de lumière blanche jaunâtre liliputienne virevolta devant mon visage. Oooooh, que c'est zouli ça. Mon regard suivit l'éclat qui se révela avoir des ailes. Une fée ? Je plissai les yeux et je distinguai finalement la forme de l'insecte, qui se déposa sur ma truffe. L'image devint flou, propablement parce que j'avais maintenant les deux yeux dans l'même trou. Je levai le museau pour observer Arrow, mais ce ne fut pas qu'elle que j'aperçu. Des étoiles flottantes volaient près d'elle, comme si elles effectuaient un ballet aérien.

- Mais... mais qu'est-ce que... qu'est-ce que c'est que ça ? C'est... c'est... c'est magnifique.


[ EDIT : Je pars en vacances jusqu'au 13 août. ]
Lun 2 Aoû - 14:19
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Arrow
Puf : Zekha Naissance : 26/02/1996 Messages : 83

Libre au RP : Ça dépend. Playlist : Va Savoir. =P

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Fireflies. || Libre ||   

    | D'accord.|

    Arc-en-Ciel. Là. Ou juste Ciel, là.

    Tien, drôle de nom. Mais bon, un nom c'était un nom. Et nomalement, on ne choissi pas le sien. Après tout, Arrow, était-ce vraiment mieux? Certe, ça voulait dire quelque chose, mais en anglais. À croire que le louveteau qu'il l'avait appeller comme ça était bilingue. Ou sinon, pour les analphabètes de l'anglais, langue dont parle plus de la moitier de la population de la planète Terre, son nom voulait dire Flèche, tout simplement. Et elle, la raison de ce nom était sa rapitité. Ouais, Arrow était rapide. Elle courait vite. Et elle était agile. C'était sa force. Elle était aussi discrète et subtile. Parfait pour son rang, Espionne. Ouais, le métier parfait pour se cacher et être loin de tous les autres. Bon, on arrête de s'emballer à raconter n'importe quoi. On est en train de s'égarer là. Hum? Quoi? Mon nom? Son nom. Encore toute une histoire autour de ça. Ayant perdue la mémoire, elle avait oublier qu'elle était le nom que lui avait surement donné ses parents. Elle ne les a d'ailleurs jamais revu après avoir perdue tous ses souvenirs. C'est un louveteau qui l'avait nommé comme ça un jour. Depuis, les autres loups l'ont toujours appellée ainsi. C'était comme ça.

    "Arrow. On me nomme Arrow."

    Elle ne pouvait voir la jeune. L'herbe était trop haute pour que la petite la dépasse. Ce qui donnait l'air qu'elle parlait dans le vide. Super. Le mieu pour avoir l'air tordue. Un crit strident lui défonça les tympans. Les poils sur son échine se dressèrent. Ayoyeuuuh. Késékya? Pourquoi elle avait crié comme ça elle? Alors qu'elle tendait le coup pour voir ce qu'il se passait, la petite arriva en même temps, reculant vers elle, l'air traumatisé. Celle-ci se tourna ensuite vers elle en baisant la tête et en s'expliquant. Ah oui, les serpents. Ces êtres sans pattes et qui rampent arrivaient quand même à se déplacer assez rapidement. Elle n'avait jamais compris comment ils pouvaient faire ça. Aller vite sans avoir une seule patte. Et en plus d'avoir sans cesse le ventre coller au sol, ils étaient souvent longs, très longs. Et ces bêtes affreuses faisait peur à la jeune femelle. Elle ne les aimait pas beaucoup non plus. Soudain, des petits lumières s'allumèrent autour des deux femelles. La petite les observait avec intéret, l'air émmerveillé. Elle en avait d'ailleur une sur le museau. Arrow, elle, les regardait d'un air perdu. Ou plutôt rêveur. Des lucioles. Elle les trouvait si belles et si fantastique à briller ainsi dans le noir. C'était comme des étoiles perdues qui étaient tombées sur le sol et n,avaient jamais pu quitter l'atraction gravitationelle de la planète. Et elle se demanda, d'où, de qu'elle autre planète pouvait venir ces petits êtres lumineux qui brillaient peut être par magie. Ou de quel rêve pouvait-ils venir. La petite voix de la jeune la ramena à la réalité.

    "Hein? Quoi? Ah... Ces petits insectes sont des lucioles."

    Il y avait une douzaine autour d'elles.
    Une petite nuée d'étoiles scintillantes.
    Un petit nuage sorti d'un rêve.
Sam 7 Aoû - 6:00
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Arc-En-Ciela
Puf : Fleur/Suli/Ciel@ Naissance : 02/06/1995 Messages : 16

Libre au RP : 0/2 Playlist : //

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Fireflies. || Libre ||   

Luciole... Quel mot doux à dire. Les sons glissent dans ma gorge, m'enfin, dans mon esprit plutôt, comme le vent dans le feuillage vert ou couleur feu des arbres. Aucune combinaison de lettres qui ne se prononce durement dans comme la première syllabe des mot coton ou garage. Luuuciole... Certains mots qui auraient dû avoir une consonnance légère comme luciole possédaient une prononciation qui se rapprochait d'une autre, qui elle gâchait tout le charme du le-dit mot. Par exemple, chenille, dont la chose qu'il représente est totalement répugnante, me faisait penser à guenille. M'enfin, ceci est peu interressant, revenons plutôt à ce que la louve grise m'a dit. Arrow... Joli patronyme Pour ma part, je ne suis pas bilingue et ce nom ne m'évoque pas grand chose à part une exclamation -> A wwow !!! Ça se ressemble un peu, non ?, le roulement du rrrraaa et l'espèce de bruit grave et bizarre du wwwaaa ? De plus, ne sachant pas un mot anglophone, et probablement parce que je ne sais pas que ça existe, la possibilité de juste concevoir que cette appelation soit dans ma langue est... nulle.

La luciole quitta le bout de mon museau avec grâce, agitant ses ailes diaphane. Je respirai. Ah bas oui, j'étais tellement émerveillée par la bestiole luminesente que j'en avais oublié de reprendre mon souffle, et surtout parce que je ne voulais pas qu'il s'en aille. Mon regard cyan ne quitta pas une seconde la créature liliputienne, mais après l'avoir suivit jusque dans l'infinité du ciel, l'insecte-étoile s'y perdit. La lune se servit donc de cette perte d'attention pour me la ravir. Elle n'était pas pleine, du moins pas encore, car il lui manquait quelques jours pour le devenir. Sa forme biconvexe légèrement fondu dans le firmament d'un côté luisait dans le noir comme une luciole géante \o/. Bon, je commence à divaguer >.<. Je tournai la tête vers Arrow, ou Awow?, et, avec ce qu'on pourrait califier d'immense sourire aux lèvres, je lui demandai :


- Dites, comment on fait pour briller comme des lucioles ?

Toute contente d'exhiber cet ajout à mon vocabulaire réduit, j'avais la queue qui balayait l'herbe derrière moi, si bien que leur sommet s'agitaient dans l'air comme les flammes d'un brasier. Bon, balayer n'est pas le terme adéquat, étant donné que les végétaux étaient trop grands pour que je puisse les pousser contre le sol et les aplatir. Fouetter serait plus convenable. Disons que la fatigue qui m'avait peu à peu envahit avait... totalement disparu, remplacée par une soif d'apprendre et par la joie naïve d'avoir trouver quelque chose d'interessant. Il y avait plein de choses que le monde trouvait bizarre que je voulais faire, comme voler comme un oiseau ou chanter comme une cigale. La plupart des loups me fixait avec un énorme panneau qui clignotait avec marqué en gras de couleur flashy "C'est quoi c'est zarbie-là oO ?" de collé dans le front avant de me débiter une série d'informations compliquées et incompréhensibles juste pour me dire qu'elle ne le savait pas. Ou sinon, c'était qu'il me manquait quelque chose, genre que pour voler, il me faudrait des ailes et pour imiter la cigale il me faudrait un organe spécialement conçu pour ça appelé cymbale.
Ven 20 Aoû - 2:30
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message
Sujet: Re: Fireflies. || Libre ||   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fireflies. || Libre ||
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Kit main libre
» Vivre Cuba, libre!
» kit main libre parrot dans mon vito
» Affiche pour la "Matinée du Libre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-
Sauter vers: