AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Maybe the Last Song .. } Djamay.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Lun 10 Mai - 8:34

Maybe the Last Song ..
- Djamay -


    Une nuit. Une âme.
    Blessée, mais vivante.
    Une âme vieillit, usée, lacérée par le passé, le présent, peut-être même l'avenir.
    Et une louve, ignorante, hésitante.
    Moi.
    Rien de plus que tout cela. Au milieu de cette plaine, douce, reposante.. Et le lieu d'une première rencontre, gravée au fer rouge au fond d'un cœur tourmenté.

    Immobile entre les hautes et douces herbes de la Plaine Argentée, j'espérais une présence. Sa présence. J'attendais ce sentiment étrange, celui qui avait frappé mon corps un jour, pendant une courte seconde. Ce sentiment apaisant, irritant, frustrant, effrayant. Toutes ces émotions réunies le temps d'un souffle, le temps d'un regard. Je voulais le retrouver. Et j'étais revenue.. Sur le lieu de cette bataille, ce combat entre l'impulsion, l'instinct, et la raison. Ce combat sur moi-même que j'avais remporté. Aujourd'hui, je voulais un échec, pendant quelques instants. Plantant mes yeux d'azur sur la Lune argentée, je songeai à tous ces secrets.. Tout ce que j'avais caché, au plus profond de moi. Ces mystères qui très bientôt allaient surgir, et prendre leur place. Enfin, en céder une, plutôt.. Étrangement, quelque chose me forçait à y croire. Je savais que pour lui, il en serait de même. Une force imperceptible, relevant presque de l'inconscient, le pousserai à apparaître.

    C'était ainsi, alors ? C'est ça que l'on ressentait ? Lorsque l'on connait la suite ? Cette suite, qui dans le fond n'en est pas vraiment une.. Ou alors, la dernière. J'aimais cette impression. Celle d'être mi-morte, mi-vive, celle de se sentir invincible, de par son état d'ombre.. Folie. Elle me détenait, maintenant. Je lui avait ouvert les portes de mon esprit, et lentement, discrètement, subtilement, elle s'était installée. Puis peu à peu, je l'avais acceptée. Tout comme j'avais accepté cet ultime choix.. Qui resterait enfoui jusqu'à la dernière seconde. Même si cette nuit, j'allais laisser des traces.

    Une odeur familière s'installa furtivement, et mon cœur accéléra. Détournant les pupilles de l'astre nocturne, je cherchai du regard celui que j'attendais. Ses yeux d'argent semblaient incandescent, presque irréels, au milieu de cette fourrure d'ébène, entourant l'ombre d'un être des plus sombres.
    Cette nuit, le fils du grand Roi était venu à moi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Djamay

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?


Puf : Yop, Garan, (kuku), Gadwell,...
Naissance : 14/03/1993
Messages : 97

Playlist : Taio Cruz - Break Your Heart, David Guetta - Memories, One Republic - All The Right Moves, Michael Jackson - Tout, Owl City - Fireflies.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Lun 10 Mai - 9:02

Souviens toi, c’était la première fois...
Si seulement je savais, aujourd’hui, que ce serait la dernière...

    Il avait de la volonté. Une volonté de fer, mais pas infaillible. Depuis des jours, des semaines et même des mois, il se battait contre lui-même, pour oublier tout ce qui fut elle, et tout ce qui était lui. Il n’était pas heureux, quand elle le rejetait, mais jamais, jamais il n’avait imaginé pouvoir être aussi malheureux qu’à l’instant où il s’était rendu compte que dans sa tête, les yeux de la femelle avaient perdu leur éclat, et ce qu’ils avaient de si particuliers. Il pouvait vivre sans être à ses côtés, mais pour cela il fallait que ses traits soient intacts dans sa mémoire. Juste pour se prouver que quelque part pas loin, elle marchait, respirait, vivait. Tout simplement, qu’elle existait.

    Alors il était venu. Il connaissait cette plaine dans ses moindres recoins, mais il n’y était plus jamais revenu, depuis la dernière fois. Ce lieu portait tout d’elle... Elle était dans le vent, courbait les hautes herbes, soufflait dans ses poils. Dans l’air flottait son odeur, si réelle... Et là, ses yeux d’argent lui représentait son image, d’une beauté plus déchirante à chacune de ses apparitions.

    Il va bien, peu à peu, les sentiments se sont apaisés. Toujours là, mais ils sont une souffrance agréable. Tu ne lui es pas accessible belle Winter, mais tu ne l’es pour personne. Alors il accepte. Et il avance vers toi, d’un pas assuré, mais lent. Comme par crainte que tu t’en ailles, que tu ne sois vraiment qu’un rêve, une illusion, éphémère. Il sait bien que pour toi il n’est qu’un guerrier, peut-être au mieux as-tu du respect pour ce qu’il fut. Alors il s’arrête, à seulement quelques mètres de toi, dans la nuit claire, plongeant ses yeux de lune dans l’océan turquoise que sont les tiens.

    A cet instant, il se dit qu’il n’y avait pas de mots. Ni qui lui venaient à l’esprit, ni même qui devaient être dits. Alors il se tut, et ferma les yeux, pour voir se dessiner ta silhouette, tes traits parfaitement nets dans son esprit. Tout en lui s’apaisa alors, tu aurais même pu partir à cet instant qu’il ne t’aurait pas retenu. Parce que dans son esprit, tu étais là.

    [ Déso.. ]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Dim 16 Mai - 5:12

    Le regard trouble du loup d'ébène se posa au fond du mien, et un frisson me parcouru l'échine. Noyée dans ces iris incandescents, je me sentais légère. Je ne voulais pas avouer, ni exprimer quelque sentiment. Non. Je voulais me délecter de ce regard, de cette présence, la maintenir gravée jusqu'à mon dernier souffle. Puis les paupières du mâle se fermèrent, m'arrachant à cette vision apaisante.

      « Djamay.. », soufflais-je

    Je m'arrêtai. Que dire, si c'était pour mentir ? Il avait senti. Il savait que quelque chose se préparait. Peu m'importait. Tournant le dos au nouveau Bêta, je baissai la tête, sans pour autant être déçue, ou même honteuse. Je ne ressentais plus rien. Puis les mots s'inscrivirent dans mon esprit, des mots violents, mais nécessaires. Aussi fort qu'il prétendait l'être, le guerrier gardait quelques failles. Dont une bien lourde à assumer. Une qui allait me servir.
    Moi.
    Les yeux illuminés d'une colère convaincante malgré le calme réel qui régnait en moi, je fis face au grand loup, l'air dur et assuré.

      « Djamay, je ne comprend pas. Je ne sais plus qui tu es, ni ce pour quoi tu es là. Je t'ai confié le rang de Bêta pour une raison importante, et j'espère avoir fais le bon choix. Ce voyage n'est pas à prendre à la légère. Il en va peut-être de la survie de toute la meute, et j'espère avoir eu raison en t'accordant ma confiance. »

    Laissant quelques secondes au mâle pour comprendre mes paroles, mon ton se fit plus sec encore, et mes poils se dressèrent sur ma nuque.

      « Mais saches que jamais tu n'égalera ton père. Ton cœur est bien trop noir, depuis ce que tu as fais. Tu as détruit ton sang, ne détruit pas la meute. Et n'essaies pas de comprendre la raison des mes paroles. Ne me déçois pas, c'est tout. »

    Je cherchais au fond des grand yeux de lune du loup d'ébène le flot de colère, le choc qui devait s'emparer de lui, face à mon ton claquant et mes mots acérés. Détestes-moi, Djamay, je ne désire rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Djamay

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?


Puf : Yop, Garan, (kuku), Gadwell,...
Naissance : 14/03/1993
Messages : 97

Playlist : Taio Cruz - Break Your Heart, David Guetta - Memories, One Republic - All The Right Moves, Michael Jackson - Tout, Owl City - Fireflies.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Dim 16 Mai - 6:02

    Belle à jamais, tes yeux clairs pour toujours tournés vers lui, sans sentiment particulier, avec seulement cette bienveillance qui te caractérisait. C’était comme ça qu’il te voulait. Tant pis si en vrai, tu restais jusqu’à la fin inaccessible, aujourd’hui et pour longtemps tu serais avec lui. Il était apaisé, là, les yeux clos, à t’admirer inlassablement. Mais le silence lui sembla soudain angoissé, lourd, insistant. Il ne put s’empêcher d’ouvrir les yeux, pour voir que tu lui avais tourné le dos. Son sang se glaça, tandis qu’il sentait arriver à toute vitesse quelque chose qui ne lui plairait probablement pas. Et là, soudain, tu lui fais face, avec dans les yeux une lueur qui l’effraya, tant elle n’était pas de toi. Tu étais en colère, réellement en colère, et il ne comprit pas. Il savait qu’il avait toujours mal agis avec toi, mais il ne pensait pas que ta rancœur était encore aussi profondément encrée. Il attendit, il attendit comme le condamné qui s’apprêtait à recevoir sa sentence, et qui marchait vers l’échafaud.

    Djamay, je ne comprends pas. Je ne sais plus qui tu es, ni ce pour quoi tu es là. Je t'ai confié le rang de Bêta pour une raison importante, et j'espère avoir fais le bon choix. Ce voyage n'est pas à prendre à la légère. Il en va peut-être de la survie de toute la meute, et j'espère avoir eu raison en t'accordant ma confiance.

    Tu doutes de moi, belle Alpha. Dois-je t’en vouloir pour autant ? Je ne t’ai jamais prouvé que j’étais digne de mon rang, ni même que j’avais ma place dans cette meute. Mais sois sûr que je ferais mon possible pour que tu sois fière, que tu comprennes enfin que tu avais eu raison de prendre le risque de m’accorder un peu de ta confiance. La meute est ce qu’il me reste, et je prendrai soin de ceux que j’emmène. A mon retour, tu les retrouveras comme tu les as quittés. Je t’en donne ma parole.

    Mais saches que jamais tu n’égaleras ton père. Ton cœur est bien trop noir, depuis ce que tu as fait. Tu as détruit ton sang, ne détruit pas la meute. Et n'essaies pas de comprendre la raison de mes paroles. Ne me déçois pas, c'est tout.

    Le mâle d’ébène sentit la terre chanceler sous lui. Ses oreilles bourdonnaient encore des paroles de la femelle, et son regard se perdait dans le vide de ses pensées. Il se revoit, fuyant son père, entendant encore l’écho des sabots s’abattant sur le crâne de celui qui lui avait tout appris. Il se rappelle combien il avait eu mal, combien il avait tant lutté pour ne pas s’effondrer. Il s’en rappelait car c’était cette même douleur qu’il éprouvait à cet instant.

    Jamais tu n’égaleras ton père... Tu as détruit ton sang... Ton cœur est trop noir... Djamay ne voulait plus croiser ton regard. Il n’éprouvait pas de colère, seulement le sentiment qu’il n’y avait plus rien qui ne le raccrochait à la vie. Car sa vie, c’était son Alpha, c’était sa meute. La vérité blesse, même s’il se l’était toujours répétée. L’entendre de ta bouche, avec ta voix lui faisait trop mal. Il suffoquait intérieurement, cherchait une dernière bouée à laquelle se raccrocher. Il n’en trouvait pas, coulait sans fin dans un océan trop sombre. La chute devait s’arrêter...


    « Je n’en veux plus... »

    Sa propre voix n’avait plus de timbre, semblait venir du fin fond des abîmes. Il ne relevait pas les yeux, fixant cette plaine qu’il aimait tant.

    « Demande à un autre loup. Tu ne crois pas en moi. Moi non plus. Je ne suis pas le loup qu’il te faut. »

    Il te tourna le dos, avec une lenteur cadavérique, ne voulant plus de ta présence, ni cette atmosphère trop douloureuse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Dim 16 Mai - 7:57

    Mes mots eurent l’effet désiré, et je lisais la douleur dans les yeux d’argent du grand mâle. Puis soudain il s’avança légèrement, fixant la plaine d’un regard vide.

      « Je n’en veux plus... », murmura t-il d’une voix terne.

    Il semblait vide de force, dépité, détruit. Les regrets me submergèrent alors, sans pour autant être perceptibles. La meute à l’écart.. C’était exactement ce qu'il me fallait.. Et cette opportunité s’offrait, la chance de pouvoir agir dans l’ombre jusqu’à la fin. Mais même si ce choix me convenait, lui aurait honte. Seven aurait eu honte. Et contrairement à mes mots, le loup qui se tenait face à moi valait son père à mes yeux. Malgré ses erreurs, il avait su avancé, se battre pour ses ambitions.

      « Demande à un autre loup. Tu ne crois pas en moi. Moi non plus. Je ne suis pas le loup qu’il te faut. », reprit-il.

    Je reculai d’un pas, les yeux écarquillés. Les choses n’allaient plus dans le bon sens. Détournant le regard, je le posai sur l’astre nocturne, comme le jour de cette première rencontre. Et aujourd’hui, bien plus que depuis le commencement, je savais qu’ils étaient là. Une brise fraîche ébouriffait nos fourrures emmêlées, et j’aurais pu relever leurs parfums.. Que devais-je faire ? De nouveau face au loup d’ébène, je lui jetai un regard rapide, avant d’annoncer :

      « Es-tu sûr ? N'est-ce pas ce que tu as toujours voulu ? De toute façon, tu n'es pas libre. C'est ton devoir. Ta place légitime. Tu la retrouvera bien assez tôt. Accepte ce premier pas. J'ai besoin de toi Djamay. »

    Analysant sa réaction, j’attendis quelques instants, puis ricanai, l’oeil amusé :

      « Tu sais, dans très peu de temps, tu sera sur le chemin du Lac.. Je veux que tu repenses à tout cela, quand tu mènera la meute. Et quand tu reviendra, penses-y encore, d’accord ? Songes à ce ton, à chaque mot. Quand tu reviendra, tu comprendra. »

    Il ne pouvait se désister de cette tache. Il me suffirait de lui tourner le dos, de le laisser ici, dans un état de trouble pour que cette discussion s’achève. Il me devait bien cela, non ?

    Alors, pars Djamay, et quand tu reviendra..
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Djamay

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?


Puf : Yop, Garan, (kuku), Gadwell,...
Naissance : 14/03/1993
Messages : 97

Playlist : Taio Cruz - Break Your Heart, David Guetta - Memories, One Republic - All The Right Moves, Michael Jackson - Tout, Owl City - Fireflies.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Dim 23 Mai - 7:14

You know there's still a place for people like us
The same blood runs in every hand
You see it's not the wings that makes the angel
Just have to move the bats out of your head

    Je ne veux plus, au fond je n’ai jamais voulu. Tu es Alpha parce que tu le mérites, jeune Winter. Tu t’es battue pour que je le voie, et aujourd’hui je l’accepte. Maintenant, je crois en toi. Ou plutôt, je croyais en toi. Toutes les belles convictions s’échappent, sans que je n’arrive à les retenir. Sans que je n’essaye, même. Mon Père t’a un jour fait confiance, et j’ai fini par comprendre sa décision. Tu étais plus sage, plus courageuse, plus bienveillante que moi. Tu étais celle qu’il leur fallait. Mais aujourd’hui, je ne comprends plus. La même haine qu’au premier jour. Celle de ne plus pouvoir te voir, de faire taire cette injustice. Alors profite, profite du pouvoir. Mais ne viens jamais plus vers moi. Je sais à présent, je comprends mon erreur.

    Le grand mâle s’éloigne lentement, sans plus aucune envie de s’arrêter. Sans même penser à t’adresse un dernier regard. Il sait que s’il se retourne, il ne pourrait contrôler cette colère qui coule dans ses veines, et fait battre son cœur à tout rompre.

    Es-tu sûr ? N'est-ce pas ce que tu as toujours voulu ? De toute façon, tu n'es pas libre. C'est ton devoir. Ta place légitime. Tu la retrouveras bien assez tôt. Accepte ce premier pas. J'ai besoin de toi Djamay.

    « Tu ne comprends donc rien ? Crois-tu vraiment que j’ai passé tout ce temps à tes côtés pour guetter le moment propice de te prendre ta place ? Est-ce tout ce que tu voyais en moi, quand tu me regardais ? Je me fiche de ton grade, et de ce qu’il représente. Tu as toujours représenté pour moi plus que l’Alpha que tu étais... »

    Brutalement, le mâle d’ébène s’était retourné, franchissant les mètres qui les avaient séparés en seulement quelques pas. Il était proche de toi, son souffle jouant avec tes poils immaculés, son cœur battant si fort que tu aurais pu l’entendre. Ses yeux d’argent ne portait plus aucune colère, et voilaient toute la tristesse que ton comportement avait fait naître en lui.

    Tu ricanes, et une nouvelle fois, son sang se glace. Tu n’es pas toi. Ce que tu lui montres, il ne l’aimait pas. Il n’y a d’ailleurs plus rien de ce qu’il a aimé. A tel point qu’il perd toute son assurance, détournant les yeux, incapables de voir tes yeux s’amuser de son état.

    Tu sais, dans très peu de temps, tu seras sur le chemin du Lac... Je veux que tu repenses à tout cela, quand tu mèneras la meute. Et quand tu reviendras, penses-y encore, d’accord ? Songes à ce ton, à chaque mot. Quand tu reviendras, tu comprendras.

    Songe à ce ton, à chaque mot. Quand tu reviendras, tu comprendras. Interpellé, il pose de nouveau les yeux vers toi. Décidément, il ne comprenait rien. Ou du moins, il ne voulait pas comprendre. Qu’allais-tu faire ? Qu’allait-il arriver ? Pourquoi tant de changements chez toi ?

    « Est-ce ce que tu cachais à tous, même à moi ? Devons-nous se méfier à ce point des apparences ? Et Lui, connaissait-il cette facette de toi ? »

    Djamay était de nouveau calme, son cœur s’apaisant lentement. Il se détourna une nouvelle fois, t’adressant un regard dénué de tout sentiment.

    « Je ne veux rien toi. Garde ta place, garde tes guerriers, garde ta fierté. Tu me dégoûtes, je m’en vais. »

    Tes mots lui restaient en travers de la gorge... Pouvait-il se tromper à ce point sur ton compte ? J’ai besoin de toi... Il ne te devait plus rien, Winter. Tu lui avais un jour pris la place qui lui venait de droit, et aujourd’hui, tu venais de l’achever. Non, vraiment, il ne te devait plus rien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Dim 23 Mai - 7:44

      « Tu ne comprends donc rien ? Crois-tu vraiment que j’ai passé tout ce temps à tes côtés pour guetter le moment propice de te prendre ta place ? Est-ce tout ce que tu voyais en moi, quand tu me regardais ? Je me fiche de ton grade, et de ce qu’il représente. Tu as toujours représenté pour moi plus que l’Alpha que tu étais... »

    Le mâle d'ébène se tenait droit devant moi, son souffle chaud enveloppant mon corps de douceur. Je sentait la douleur en lui, une douleur qui me faisait me haïr. Ses yeux, couleur de pleine lune, reflétaient trop de choses, et chaque nouveau coup d'œil me déchirait le cœur. Je fixai ce regard, comme si c'était maintenant la dernière fois que je le croisais.

      « Est-ce ce que tu cachais à tous, même à moi ? Devons-nous se méfier à ce point des apparences ? Et Lui, connaissait-il cette facette de toi ? », continua t-il. « Je ne veux rien toi. Garde ta place, garde tes guerriers, garde ta fierté. Tu me dégoûtes, je m’en vais. »

    Soit. Toute cette colère, tout ce dégout et toute cette haine ne changeront rien. Bien au contraire. Pour moi tout était parfait. Toutefois, un détail me revenait, flou, imprécis, et peu à peu une image m'apparut, une image horrifiante. Je devais terminer cette conversation, au plus vite, laisser les choses telles quelles. L'annonce de sa promotion avait eu lieu devant toute la meute. A l'instant où je cèderai ma place, d'accord ou pas, il serait Alpha. Libre à lui, par la suite, de décliner ce nouveau grade. Toutefois, les circonstances, je l'espérais, le pousserait à assumer ces nouvelles responsabilités..

      « Djamay.. Je veux que tu saches que je t'estime bien plus que tu ne le penses. Tu as raison, il faut se méfier des apparences. Je ne suis pas celle que tu crois. Depuis le départ, je te trompe, je te mens.. Depuis ce premier jour où j'ai croisé ton regard. Mon cœur est bien plus noir que le tient. »

    Et je voudrais tant t'exposer mes desseins..

      « Et vois-tu, j'ai quelque chose de très important à régler. Quelque chose qui concerne la meute, sa survie, qui concerne cette guerre.. Mais je ne peux t'en parler pour l'instant. Vas au lac s'il te plait, tu saura tout à ton retour.. Je sais que tu ne me dois rien, je ne t'ai d'ailleurs jamais considéré comme un subalterne, mais comme un égal. Tu vaux bien plus que moi Djamay. Je te demande ça comme un service, et je te prie d'accepter ce voyage. Et si tu refuses, alors tant pis. Je me débrouillerais quand même pour accomplir mes plans, avec où sans ton aide. »

    Si tu refuses, Djamay, tout se passera demain. Et avant même que tu n'aies réagi, ce sera terminé.
    Les regrets enflammaient tout mon corps, mon âme.. Plus rien sur cette terre ne comptait plus pour moi. Rien. Je me détournai, et filai loin du grand mâle. Mon cœur cognait dans ma poitrine et chaque inspiration, saccadé, brulante, me déchiquetait le corps. A bout de souffle, aux frontières de la Plaine, je m'étalai sur le sol dur, la mâchoire serrée. Qu'avais-je fais ? J'avais détruit le grand loup, j'avais brisé jusqu'à son être.. Et j'avais trahi Seven. Posant un dernier regard sur l'astre nocturne, j'élevai le museau vers le ciel, et déchirai la nuit de complaintes douloureuses. Demain serait un nouveau jour. Le dernier.


(Nulissime. Ca m'éneeeeeeeeeeerve ! :@)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Djamay

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?


Puf : Yop, Garan, (kuku), Gadwell,...
Naissance : 14/03/1993
Messages : 97

Playlist : Taio Cruz - Break Your Heart, David Guetta - Memories, One Republic - All The Right Moves, Michael Jackson - Tout, Owl City - Fireflies.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Dim 23 Mai - 23:57

    Ne rien comprendre. C’était probablement cela qui le frustrait le plus. Qu’importent tes mots, tes insultes, sûrement les méritait-il. La déception passée, il ne restait plus que cette frustration de ne pas savoir. Et de sentir pourtant que quelque chose d’important allait arriver. D’assez important pour que tu décides de lui dire ses quatre vérités. Pourquoi ne voulais-tu pas le lui dire ? Parce qu’il n’égalait pas son père ? Parce qu’il avait le cœur trop noir ? Parce qu’il avait détruit son sang, et tout ce qui s’en rapportait ? Pourquoi, alors, Winter ?

    Djamay.. Je veux que tu saches que je t'estime bien plus que tu ne le penses.

    Des mots, seulement des mots. Sans importance, tu t’embrouillais toi-même. Pourquoi contredire ce que tu lui avais lancé à la figure toute à l’heure ? Tu ne l’estimes pas. Au mieux le trouve-tu assez intéressant que pour le manipuler, à tes fins. Mais il s’en rend compte, petite Winter. Il n’est pas aussi bête que tu sembles le croire. Il sait que tu trames quelque chose de funeste, et qu’il en est une pièce maîtresse. Tu ne l’as pas nommé Bêta pour rien, n’est-ce pas ? Pas seulement pour la prédiction d’Awen.. Il le sait, il le sent.

    Et vois-tu, j'ai quelque chose de très important à régler. Quelque chose qui concerne la meute, sa survie, qui concerne cette guerre...


    Pourquoi en dis-tu trop, ou alors pas assez ? Pourquoi t’amuser à le narguer à ce point ? Ne le nomme pas Bêta, si tu n’es pas prête à lui faire confiance... Tu changes de stratégie, jeune Alpha, mais il n’écoute plus. Tes premiers mots, tes insultes sont encrées au plus profond de son être. Il s’est trompé sur ton compte. Il s’est trompé sur la personne qu’il estimait le plus au monde. Et la chute est douloureuse.

    Je me débrouillerais quand même pour accomplir mes plans, avec où sans ton aide.

    Seules ces quelques paroles l’arrêtent, une nouvelle fois. Mes plans... Ce n’est pas quelque chose de bon, ni pour la meute, ni pour leur survie. Est-ce que cela concerne réellement la meute, ou seulement toi ? Non, il ne t’aidera pas là-dedans, jamais. Il se retourne, s’apprêtant à rétorquer. Mais tu n’es plus là. Seuls tes mots flottent encore dans l’air, irrévocables. Il te cherche des yeux, et vois ta fine silhouette, plus loin. Des plaintes s’échappent de ton corps frêle, et son cœur parvint encore à se serrer pour toi, malgré tout.

    Il avance, n’ayant crainte des représailles. Il ne franchit aucune limite, se contentant de poser sur toi un regard dur. Doucement, un mauvais pressentiment l’avait saisi. Comme si tes propres desseins se dessinaient enfin en lui, à présent clairs et précis.

    « Es-tu lâche ? Qu’est-ce qui peut être plus important pour la meute et pour toi que la menace qui plane ? Dis-moi ce que tu as l’intention de faire. Je ne partirai pas tant que tu ne m’auras rien dit. Peu m’importe le lac, et ma nouvelle mission. Je veux juste savoir, et je ne te laisserai pas partir avant. »

    Il ne détournant pas les yeux. Il insistait, ne voilant ni la colère, ni le soupçon, ni même la haine qu’avaient faits naître tes mots. Seule la déception restait introuvable.

    « Au fond tu as raison. J’ai le cœur noir. Bien plus noir que le tien. Vas faire ce que tu as à faire, je viendrai avec toi. Et si ton but est de me laisser le poids de la meute sur les épaules, alors sache que tu te trompes. Je me fiche de la meute. Mets à exécution tes plans, et je la décimerai. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Lun 24 Mai - 1:23

    Le parfum corsé du grand mâle semblait m'avoir rejoint, et je me détournai, tentant de voiler la moindre émotion, cette douleur déchirante qui me brisait le cœur.

      « Es-tu lâche ? Qu’est-ce qui peut être plus important pour la meute et pour toi que la menace qui plane ? Dis-moi ce que tu as l’intention de faire. Je ne partirai pas tant que tu ne m’auras rien dit. Peu m’importe le lac, et ma nouvelle mission. Je veux juste savoir, et je ne te laisserai pas partir avant. », souffla t-il.

    Sa voix était dure, glaciale. Et ses menaces flottaient dans l'air, renforçant ce sentiment d'impuissance, ce sentiment bien trop désagréable. Le Bêta exigeait des réponses, que je ne lui donnerait pas. Je ne pouvais me résigner maintenant, abandonner de la sorte. Son regard insistant, pesant, reflétait la colère qui le possédait, et pour la première fois, j'avais l'impression d'avoir tout détruit. Je ne me servais pas de lui, non. Mais j'espérais une chose, une chose de sa part qui achèverait ces guerres, et offrirait une longue victoire à notre grande meute.

      « Au fond tu as raison. J’ai le cœur noir. Bien plus noir que le tien. Vas faire ce que tu as à faire, je viendrai avec toi. Et si ton but est de me laisser le poids de la meute sur les épaules, alors sache que tu te trompes. Je me fiche de la meute. Mets à exécution tes plans, et je la décimerai. »

    Les poils de ma nuque et de mon dos se hérissèrent, dans le même temps que mes babines qui affichaient mes crocs d'ivoire. Peut-être m'étais-je réellement trompée. Je n'abandonnais pas mes responsabilités pour quelques futiles sentiments, pour fuir ce mal-être qui me suivait depuis longtemps. Je les avaient tous acceptés, ils faisaient partie de moi. Non, tous mes projets s'élevaient un seul être. Djamay. Le fils de Seven, cet alpha à peine conscient de sa force. Et l'arme qu'il possédait valait bien plus que tous les loups du monde. La haine. Une haine démesurée. Et lorsqu'il apprendrait la mort de son alpha, de cette louve blanche qu'il a un jour aimée, cette haine se réveillerait, et entrainerait le chef des chevaux bien plus loin qu'en enfer. Je n'espérais qu'une chose : sa vengeance.

      « Tu ne te rends pas compte.. », murmurais-je, le regard dévoré de douleur et de regrets. « Si tu ne veux pas de la meute, c'est ton choix. Mais ça ne changera rien. Cela ne m'empêchera pas d'aller jusqu'au bout. Tu comprendra Djamay.. Je te le promet. Maintenant à toi de choisir. Déteste-moi si tu le souhaites, mais sache que malgré tous les évènements qui vont suivre, je sais que je pourrais compter sur toi.. Du moins je l'espère.. S'il te plait.. »

    Je soupirai, incapable de terminer ma phrase. Peu à peu la Lune se retirait, dévoilant un ciel tirant sur le pourpre. La couleur du sang. Je devais m'en aller. Maintenant. Tout cela avait bien trop d'importance, et cette vie n'était plus faite pour moi.

      « Ne m'abandonne pas.. Au revoir, Djamay. »

    Ou plutôt adieux. Posant une dernière fois les yeux au fond de son regard d'argent, je lui offris en silence toute la douleur de mon âme. Je voulais qu'il comprenne, quand l'heure serait venue, que tous mes mots n'étaient autre que mensonges. Ces aveux muets réduisirent en moi la moindre once de raison. Détournant le regard, les paupières closes, je m'éloignais en silence de mon successeur, de mon ancien Alpha. Le père et le fils étaient là, sous mes yeux.

    L'air frais de la plaine me ramena à ce premier jour.. Un jour qui avait tout changé.. J'allais bientôt les rejoindre, tout en tentant ma chance. Peut-être le tuerais-je sans l'aide de personne.

    Méprisables espoirs.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Djamay

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?


Puf : Yop, Garan, (kuku), Gadwell,...
Naissance : 14/03/1993
Messages : 97

Playlist : Taio Cruz - Break Your Heart, David Guetta - Memories, One Republic - All The Right Moves, Michael Jackson - Tout, Owl City - Fireflies.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Ven 28 Mai - 7:57

    Alors c’est comme ça ? C’est comme ça que tout se termine ? Je sais, Winter, parce que cela vient du plus profond de mon être, que jamais plus je ne te verrai. Que me laisse-tu en retour ? Ai-je un jour compté pour toi, jeune Alpha ? Te rends-tu seulement compte du vide que tu laisses ? J’aurais essayé beaucoup de choses pour te retenir, jusqu’à me mentir à moi-même. Si tu t’en vas, belle Alpha, il ne restera pour moi que la meute. Celle que j’ai convoité autant que je t’avais convoitée... Est-ce que comme avec toi, tout est voué à l’échec ? La meute voudra-t-elle au moins de moi ? Tu me mets sur le fait accompli, ou presque. Je remarque à ta réaction que seule la meute a un jour compté pour toi. Tes poils s’hérissent, tes crocs se dévoilent, et mon cœur s’emballe. Jamais tu n’as été aussi troublante, aussi touchante qu’à l’instant où je savais que j’allais te perdre.

    Le mâle d’ébène fait un effort démesuré pour entendre tes dernières paroles. Il s’arrête, une nouvelle fois, et l’angle de sa nuque se brise. Déteste-moi si tu le souhaites, mais sache que malgré tous les évènements qui vont suivre, je sais que je pourrais compter sur toi.. Du moins je l'espère.. S'il te plait.. Et lui, pouvait-il compter sur toi ? Pourquoi ne ressentait-il que le sentiment d’abandon, de trahison ? Jure lui qu’il se trompe, que l’acte que tu vas commettre est digne de toi. De celle que tu fus. De celle qu’il aima.

    Ne m'abandonne pas.. Au revoir, Djamay. Son cœur se serre dans une douleur atroce. Tu joues avec lui, petite Winter. Consciemment ou non, là n’est pas le problème. Tu fais en sorte qu’il te déteste comme jamais il n’a détesté, et puis tu réveilles en lui des sentiments qu’il pensait pour toujours avoir enfuis...

    « Si tu pars, Winter, il ne me reste rien. Si tu pars, je ne veux plus vivre. »

    Il se retourne une ultime fois. Il sait qu’il ne te retiendra pas. Qu’il n’en était pas capable. Il savait que tu te fichais de ce qu’il ressentait. Mais il fallait qu’il te le dise. Il fallait que tu comprennes à quel point tu avais pris de la place... Que son cœur n’était pas aussi noir que tu le prétendais, puisqu’il t’avait aimé de tout son corps, et de tout son être.

    « Tu pourras compter sur moi... Je ne t’abandonnerai pas... Mais alors je te demande une chose en retour... »

    Il n’avance pas, mais ne fait pas mine de s’en aller non plus.

    « Ne m’abandonne pas non plus. »

    Et là, son regard croise tes yeux azures, ceux-là même qui lui retournaient l’estomac, et qui le faisait frémir des pattes à la tête... Mais aujourd’hui, tout avait une ampleur nouvelle. Tes yeux eux-mêmes continuaient ce qu’il ne pouvait supporter. De la souffrance, du regret peut-être. Si seulement tu lui disais... Si seulement il pouvait comprendre..
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   Ven 28 Mai - 8:21

      « Si tu pars, Winter, il ne me reste rien. Si tu pars, je ne veux plus vivre. »

    La force. C'était tout ce dont j'avais besoin à cet instant. La force de repousser les émotions brulantes qui me déchiraient le cœur, la force de rester impassible, la force d'achever mes projets. Et la présence du loup d'ébène à quelques pas semblait peu à peu me priver de cette essence vitale. Mes mâchoires s'étaient serrée de manière visible, signe d'une incertitude, de regrets certains. Jamais respirer ne m'avait été si difficile, jamais me maintenir debout ne m'avait tant fait souffrir.

      « Tu pourras compter sur moi... Je ne t’abandonnerai pas... Mais alors je te demande une chose en retour... »

    Les muscles de ma nuque se raidirent, alors que j'attendais ces mots, cette requête ultime et prévisible. Ce désir que je ne pourrais combler.

      « Ne m’abandonne pas non plus. »

    Mon cœur manqua un battement. La peur et l'hésitation s'immisçaient de plus en plus dans mon esprit, jusqu'à s'y ancrer profondément. Si j'avais pu hurler, lui avouer que depuis toujours sa présence avait été plus que nécessaire.. Mon âme se déchirait de toutes parts, ignorant où aller, quel choix effectuer.. Mais la vérité était toujours là, furtive, mais présente. Il était trop tard. Je ne vivais plus. Je n'étais plus rien, depuis ce jour, ce jour où j'avais croisé son regard. Le regard de son père. Toute ma vie n'avait été alors qu'un long chemin sinueux, mêlé de doutes et de sentiments incompréhensibles.

      « Je t'ai abandonné depuis longtemps, Djamay. Je n'ai plus rien à t'offrir.. Mis à part peut-être ma place.. Bien peu de choses, en réalité. »

    Ma vie. Seulement ma vie. Et quel sacrifice.. Vain.
    Ma faiblesse. Pas de force. Rien.
    Et ma place. Surement le plus beau de mes dons. Celui que tu as toujours désiré. Prends.

    Mon regard quitta le champs de vision du grand mâle, et je détournai le dos, marchant d'un pas vacillant vers la forêt, les yeux inondés de larmes chaudes.

    Je t'en pris.. Ne m'oublies pas.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maybe the Last Song .. } Djamay.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maybe the Last Song .. } Djamay.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hot-Dong song/ Playhouse Disney
» Summer Song, de David Austin
» Summer Song (Austin - 2005)
» Potinara hey song
» Love Song
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-