AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Salador

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Sald'
Naissance : 06/11/1996
Messages : 425

Libre au RP : Nan.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   Lun 26 Avr - 23:47

Qui donc n’a jamais cherché des réponses une fois dans sa vie?

Des réponses, il lui faut. Des réponses pour lui remplir l’esprit, pour lui remplir le cœur. Combien de vivants de son espèce étaient venus se recueillir devant la Pierre? Des milliers et des milliers de plusieurs générations ancestrales. Alphas, Bétas, Guérisseurs, Sans-Grades, tous étaient venus. Salador percevait leur présence qui l’effleurait de leur état de non-consistance, errant toujours en recherche de réponses à partir de l’au-delà. Nuit noire, toile sombre piquetée de feux rougeoyants éclairant les ténèbres, le paysage était. Le moment préféré du loup ténébreux. C’est un instant magique où la vie et la mort ne sont séparées que par un fin voile de brume.

La mâle tout de blanc vêtu reposait seul dans la clairière, rêvassant, son museau posé sur ses membres antérieurs couverts de cicatrices. Trophées malfaisants du passé… Il n’aurait jamais dû quitter le Camp. Il devait en assurer la sécurité lorsque tous dorment à point fermé. Mais bon, rien ne sert de s’apitoyer sur une action faite et les « aurait dû ». Salador avait déjà une existence morne, plongée dans un puits sans fond sans lumière pouvant le guider parmi le tunnel infini.

Un grand sage des légendes, un loup sans-grade, avait déjà dit ceci : « Comme ceux qui vivent des heures si sombres, ce n’est pas à eux de décider. Ce que nous devons décider, c’est que faire du temps qui est imparti. » Le haut guerrier suivait ce credo en ce moment. Il avait besoin de réponses et utilisait son temps à bon escient même sur son heure de garde.


Salador se tourna sur le dos, les quatre pattes en l’air, ses prunelles rivées sur la voûte céleste, magnifique ce soir-là. Son père et sa mère se trouvaient-ils parmi les étoiles? Non, il ne fallait pas. Étaient-ils encore en vie? Peu probable selon la logique terre à terre du loup blanc. Argf… Seules ces deux questions lui obnubilaient l’esprit…

La douce brise nocturne lui apporta l’effluve de sa dominante, Winter. Il mit son masque de marbre et l’attendit dans sa même position, couché dans l’herbe fraîche du printemps. Que faisait-elle ici, la gracile femelle immaculée?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   Lun 3 Mai - 1:15

    Les étoiles étincelaient timidement dans ce ciel nuageux, dernier souffle de lumière, sentinelles guettant l'arrivée du soleil. Mes yeux d'azur s'étaient posés sur l'une d'elle, bien plus vive que les autres. Et pendant un instant, j'avais cru le voir. Les voir, plutôt. Puis l'évidence m'avait violemment frappée. Ils n'étaient plus. J'avais mis longtemps à comprendre, à réaliser.. Et ce contre-coup me hantait bien plus que le manque de leurs regards, de leurs présences. D'un pas léger, dansant, contrastant parfaitement avec la lourde pierre qu'était devenu mon cœur, je me dirigeais vers la Pierre du Silence. Les grands arbres restaient immobiles face aux assauts d'un vent nerveux, qui ébouriffait mes poils blancs. Après un long moment de songes et de rêveries, une odeur connue s'immisça lentement en moi, me rappelant au monde des conscients.

    Salador se tenait là, allongé sur le dos, contemplant le ciel noir. Je connaissais son histoire. Enfin, plus ou moins.. Il n'était pas le seul à garder ses secrets profondément ancrés. Mes pupilles se posèrent sur ses pattes lacérées, mais je gardai le silence, admirant sans aucune lassitude sa carrure imposante, et sa fourrure crémeuse. Ses yeux semblaient regarder sans même voir, ses oreilles entendre sans même écouter. Je m'approchai de quelques pas, et m'assis sur le sol, scrutant l'horizon. Le mâle prit alors conscience de ma présence, et ses yeux se firent discrets, insondables.

      « Bonsoir », murmurais-je.

    Humant l'air avec douceur, j'y décelai le parfum de proies, que j'aurais volontiers prises en chasse, en d'autres circonstances. Mais à cet instant, la vision qui s'offrait à moi ruisselait de douleur, malgré l'image que Salador essayait de me transmettre. Si cette pierre offrait des réponses, alors ce soir, le Guerrier en avait bien besoin. Il n'avait plus personne, plus aucun guide sur ces terres.. Plus rien à désirer, à envier ou détester. Toute sa vie n'était basée que sur la mort et la souffrance.

    Miroir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Salador

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Sald'
Naissance : 06/11/1996
Messages : 425

Libre au RP : Nan.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   Mer 5 Mai - 13:31

Salador la vit arrivé. Mais il ne l’a vit pas rayonnante comme le couché d’un soleil, mais telle une brume vaporeuse et grise. Le massif loup était toujours immergé par le désir de trouver des réponses à ses questions, ne pouvant voir à travers ce rideau improvisé. Tout doucement, royalement, sa dominante s’avança en sa direction, ses prunelles brillant comme deux magnifiques saphirs. Il ne l’avait jamais bien connue. Comme tous les autres loups de la Meute. Tout ça à cause de sa froideur naturelle et son tempérament difficile à comprendre. Une froideur née des actions de loups cruels qui faisaient leurs tâches par les plus petits. Une froideur pouvant devenir glacial tel le blizzard du nord, le blizzard amené par le Vent du Nord. Le iceberg avait perdu tout goût de connaître les siens, de créer des liens au point même de ne pas connaître celle qui dirige sa « famille ». Winter s’assit près de lui. Il pouvait presque sentir sa fourrure immaculée contre le sienne et la louve dit ce simple mot :

-Bonsoir.

Une parole de politesse basique qui put enfin sortir le grand guerrier de ses rêvasseries, de son travail acharné que de trouver, chercher avec peine. Et là, ses yeux noirs comme le fond d’un puits l’aperçurent. Un brin de lumière dans un panorama de ténèbres surplombé de guides célestes. Mais un brin de lumière avec une pointe de sombre en elle. Salador le voyait, il était doué pour cela. *Moi, je ne suis pas une lumière. Je suis une ombre menaçante.*

Toujours sur le dos, les pattes repliées, du coin de l’œil, Salador crut voir les étoiles scintiller d’un plus vif éclat. Pfff… Cela n’avait point d’importance pour le ténébreux.

-Bonsoir Winter, dit le grand mâle de sa voix terne et grave. Pourquoi es-tu ici?

Une question trop pathétique pour le Guerrier. Il n’avait plus rien, plus de vie, plus de sentiments. Il pouvait se permettre de dépenser son don de la parole en choses minimes. L’unique objet, pensée, que Salador a, c’est de savoir ce qui est advenu de ses géniteurs, de ses parents biologiques.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   Ven 7 Mai - 23:24

    Un sentiment dérangeant s'empara de tout mon corps.. Un sentiment lourd, inexplicable. La présence du grand loup blanc n'y était pour rien, toutefois. Au contraire.. Sa silencieuse compagnie m'apportait force et réconfort. Il m'était plutôt simple d'habitude, d'analyser mon propre comportement. Et chasser ces futiles émotions l'était ensuite bien plus. Une unique chose vivait dans mes pensées, tel un doux poison mortel. Mortel. C'était ça. Je fixais ces étoiles, et chaque seconde m'en approchait un peu. Dans quelque temps, peut-être pourrais-je les toucher.. ? Je secouai lentement la tête, ne m'autorisant pas plus longtemps de telles pensées.

      « Bonsoir », me répondit Salador. « Pourquoi es-tu ici ? »

    Je me tournai dans sa direction, cherchant à capter une lueur dans son regard, sa raison à lui de se trouver en ces lieux. Cette question me troubla. C'est vrai.. Que faisais-je ici ? Cette pierre n'offrait pas de réponses. Elle permettait juste un moment de repos, une seconde pour exposer sa douleur au monde, pour se remettre en question. Peut-être le destin avait-il guidé mes pas ici.. Je ne lui répondit pas immédiatement, réfléchissant aux mots justes, à un moyen poli de lui retourner la question, puis misais sur l'honnêteté.

      « En réalité, je n'en ai aucune idée. »

    Le museau levé vers le ciel, je contemplais les étoiles, faibles lueurs pétillantes, âmes du monde. Les étoiles.. Elles me fascineraient jusqu'au bout. Qu'étaient-elle réellement.. ? Peut-être étaient-ils là, à veiller sur nous ? Quels êtres merveilleux se cachaient dans les cieux ? Ces seules questions méritaient toute une vie..

      « Ne trouves-tu pas le ciel magnifique ? », questionnais-je.

    Raconte moi, grand loup. Que cherches-tu ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Salador

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Sald'
Naissance : 06/11/1996
Messages : 425

Libre au RP : Nan.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   Sam 8 Mai - 14:19

« En réalité, je n'en ai aucune idée. »

Elle avait levé son bleu regard, la gracile louve. Elle avait levé ses prunelles d’océan lointain sur les sentinelles déchues du monde terrestre. Plus brillantes que jamais ces gardes fidèles essayaient de faire pénétrer un message dans l’esprit, dans la chair de Salador. Conne toujours, le Grand ne s’en rendait point compte, barricadé dans sa carapace de glace éternelle. Winter regardait la toison de nuit tandis qu’il regardait la lumière qui se tenait devant lui.

« Ne trouves-tu pas le ciel magnifique ? »

Hein? Une question sur l’extérieur de l’univers, sur le monde matériel? Le massif mâle tiqua, ne s’attendant point à une phrase interrogative de ce genre. Ses yeux de ténèbres sans fin se fermèrent quelques instants, puis se rouvrirent, plus amochés et sans vie que jamais. Telle la vieille peau qu’un Ancien p0rte, exaspéré de la porter, Salador banda ses muscles fermes et puissants et se retourna sur le ventre. Une patte lacérée plus en avant, l’autre en retrait, le Guerrier s’assit au côté de sa dominante couleur de neige. On pouvait apercevoir ce qui se cachait sous la fourrure crème du taciturne. Ce qui si cachait, c’était une force aux contours abruptes endurcie par le passé. Il leva ce qui lui servait à voir vers le point clé de la question que lui avait posée Winter.

Le ciel. Le firmament. L’azur. Le séjour des bienheureux. Une toile infinie tout de noir peinturé piquetée de jaune flamboyant et scintillant. Une grandeur incommensurable habitait ces cieux, Salador le sentait dans toutes les fibres de son corps charnel.

-Non, il n’est pas magnifique, murmura-t-il, presque inaudible.

L’iceberg marqua une pause, laissant infiltrer la surprise de ce semblant de réponse dans l’esprit de la louve douce et féminine.

-Il est plutôt d’une joliesse divine. Et nos gardiens célestes sont superbes.


Et Salador entama une chanson en l’honneur des étoiles, un hymne. C’était venu spontanément, extériorisant ses sentiments –ce qui était exceptionnel- les plus douloureux et les plus sombres. Son hurlement mélodieux, fort, masculin, emplissait la nuit du printemps.

-Vous êtes hautes.
Vous êtes flamboyantes.
Vous êtes scintillantes,
Mais vous n’êtes point de sombres lumières.

Peuple d’êtres indécis.
Peuple de guerriers de jadis.
Peuple d’esprits.
Continuez votre travail au but précis.

Parlez-moi,
Guidez-moi,
Répondez-moi,
Ou laissez-moi sombrer dans l’émois.


Le taciturne termina sur une note douce, grave, modulée et tourna son noir regard vers celui de Winter. La chanceuse, il la laissait pénétrer dans sa forteresse infranchissable. Mais le grand loup crème détourna bien vite ses prunelles de sa dominante. Le respect de la hiérarchie l’obligeait à baisser sa vue du plus haut placé. De la plus haute placée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   Lun 17 Mai - 2:54

    Le temps s'était-il arrêté ? La vie ouvrait ses portes aux maîtres d'autrefois, et ce soir nous avancions vers leur royaume. Tellement de questions.. Tellement de mystères qu'il ne faut pas résoudre.. Ces secrets..

      « Non, il n’est pas magnifique » , murmura le grand loup.

    Je me tournai dans sa direction, troublée de cette réponse et de ce ton si doux. A quoi pensait-il, à cet instant, alors qu'autour de nous tout semblait si parfait ? Soudain il reprit, de sa voix douce et mélodieuse.

      « Il est plutôt d’une joliesse divine. Et nos gardiens célestes sont superbes. »

    Tellement de mots.. Je sentais ce besoin, cette envie de s'exprimer.. Mais les mots ne suffisent jamais. Ils étaient inutiles, pauvres, plats. Salador semblait d'ailleurs l'avoir compris bien plus vite que moi. Une douce complainte s'éleva dans les airs, un poème bien plus fort qu'aucune parole ne le serait jamais. Comme un chant aux étoiles, on entendait l'estime portée aux souvenirs, ceux qui nous on quitté. Silencieuse, écoutant chaque note avec une extrême attention, je tentais d'y déceler un message, quelque chose qui m'apprendrait ce qu'ils étaient devenus.. Mais l'air se perdit dans le calme nocturne, emportant avec lui ces semblant de réponses.. Le regard sombre du mâle se posa dans le mien, m'offrant pendant quelques secondes l'écho de mes pensées. Comme lui un peu plus tôt, je voulais offrir au monde la vérité, ouvrir mon cœur à ces gardiens de lumière, oublier la vie, la mort et la guerre.. Le regard vide, je ne songeais à rien. A tout. A eux. A demain.. Un demain qui se présenterait bien plus tôt que prévu.

      « Tu ne sera jamais seul.. Ils veillent sur toi à chaque seconde.. Tu ne les vois pas, tu les ressens peut-être.. Où que tu soit, tu trouvera toujours quelqu'un. »

    Ne sachant plus que dire, je détournai les yeux, dans un soupir buté.
    Ne te sens pas rejeté.. Je n'ai rien à t'offrir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Salador

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Sald'
Naissance : 06/11/1996
Messages : 425

Libre au RP : Nan.


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   Mer 26 Mai - 12:38

« Tu ne seras jamais seul… Ils veillent sur toi à chaque seconde… Tu ne les vois pas, tu les ressens peut-être… Où que tu sois, tu trouveras toujours quelqu'un. »

Les milliers de feux scintillants semblèrent briller d’un éclat plus insistant. C’est fou comment l’environnement écoute ses habitants. C’est une personne d’une taille immense, d’une grandeur inconnue, qui tend l’oreille aux âmes déroutées et qui donne un simple signe de vie visible à ceux qui l’écoute. Salador, lui, n’avait jamais reçu un enseignement noble sur ce domaine et, de toute façon, cela ne l’aurait point aidé. Car, le grand Guerrier était un taciturne né, un iceberg éternel, un glaçon incassable. C’est pourquoi, en si peu de temps d’intervalle, il manqua un signe par deux fois exécutées. Dans la tête du massif loup, les paroles de sa dominante se bousculaient les unes contre les autres même si cela paraissait point physiquement. Sur son enveloppe palpable, on pouvait voir son masque (remis) de froideur et de blessures.

Où qu’il soit, il trouvera toujours quelqu’un. Non, le guerrier ne trouvera jamais quelqu’un… Toute sa vie durant, les ténèbres noires et sans fin le talonnaient sans relâche. Personne jusqu’alors n’avait essayé de le comprendre et cela resterait ainsi jusqu’à son trépas. *À moins que toi, ma chef, tu ne tentes pas ta chance à délabyrinthez les couloirs de mon âme perdue?*

Salador tenta de joindre le regard de glace au sien, mais la gracile dominante l’avait détourné un peu plus tôt, suivi d’un soupir pour combler le silence pesant. Voulant absolument la regarder dans les yeux, le mâle à la fourrure crémeuse se pencha (à la hauteur du poitrail de Winter) et allongea son large cou pour atteindre son autre côté. Puisqu’il voyait enfin les portes ouvertes sur l’âme de l’Alpha femelle, positionné dans une position assez insolite, l’iceberg lui dit ceci, toujours plus sombre et fidèle à soi-même en ce moment :

-Si c’est toi qui me le dit, ma chef. En ce soir resplendissant, ai-je trouvé ce quelqu’un, ce que je cherchais?

Urf… Il avait trop parlé…

Et le taciturne revint à sa position originelle, lasse de cette conversation, lasse de cette foutue pierre qui n’aide à rien. On lui avait pourtant dit qu’elle apportait réponses aux questions… Il poussa un long soupir lorsque le vent printanier vint caresser sa fourrure hirsute de mâle irresponsable. La perle céleste aux couleurs de safran ce voila d’un fin voile blanc et vaporeux, les épines des sapins tombés au sol ondulèrent imperceptiblement. Salador n’avait plus rien à faire ici… Le Grand lacéré se dressa sur ses membres durs et fermes de guerrier et alla se fondre en la forêt éternelle, le dos voûté, les épaules rentrées. Le remord de laisser la femelle au pelage blanc comme neige ne vint pas, même si ce sentiment essayait vainement de défoncer sa barricade de glace.

*À toi de décider, lumière. Reste-là ou suis la noirceur de tout un monde qu’est ma source vitale.*
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   Ven 28 Mai - 6:11

    Le regard du grand loup croisa à nouveau le mien, m’autorisant pendant une seconde à pénétrer dans son monde.

      « Si c’est toi qui me le dit, ma chef. En ce soir resplendissant, ai-je trouvé ce quelqu’un, ce que je cherchais ? », murmura t-il.

    Cette phrase me fit me redresser violemment, et tourner le dos à Salador. Étais-je censé être un exemple pour eux tous, une épaule pour les supporter, leur offrir plus que je ne le pouvais ? Tout ceci était terminé. J’avais menti, trahi. Et un sentiment dérangeant, un sentiment lourd, celui de la malhonnêteté flottait au dessus de moi. Un léger son attira mon attention, mais déjà le loup de neige avait quitté ces lieux, pour se renfermer, quelques mètres plus loin. La tête basse, consciente qu’une fois encore je faillais à mon devoir, je m’approchai de lui, ne sachant que dire. Un long silence suivit, durant lequel j’examinai le grand mâle, sans comprendre pourtant la raison de sa venue.

    Pourtant tout était très clair. Il était perdu, il n'avait besoin que d'une présence, que de quelqu'un qui l'écouterait sans le juger.. Malheureusement, j'en étais incapable. Car en ce jour, voir le malheur au fond du regard des autres m'empêcherais d'agir. Je ne devais pas flancher.. J'allais les abandonner, et les conseils d'une louve rongée par une étrange folie ne lui apporteraient rien, si ce n'est un trouble plus profond encore.

      « Non.. Je ne crois pas être celle que tu cherchais. »

    J’étais juste là pour lui montrer que seul ce en quoi on croit à le pouvoir de nous venir en aide. Les vivants, ceux qui se permettent de respirer, de se nourrir, ou même d’aimer, ne seront jamais à la hauteur. Ils ne comprennent pas. Détournant une dernière fois le regard, les yeux légèrement humides et le cœur serré, j’avançais de quelques pas, m’éloignant de Salador, avant de me stopper.

      « Tu sais, j’ai attendu des jours devant cette pierre. Elle n’apporte rien. J’espère que tu trouvera tes réponses, grand loup, mais saches que certaines choses doivent rester un mystère.. »

    Après un rapide coup de pattes sur le sol frais, je filai vers la forêt, quittant ce lieux à tout jamais.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le iceberg et l'Alpha (PV Winter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Degarmoara Winter Wonderland 'White Fairy' rajout de photos
» [PNJ] ALPHA BLUE
» [TV] Brionvega Alpha by V12Design
» Alpha : frère de Aries à replacer
» [Adopté] Urgent Alpha Border Collie de 4 ans qui déprime
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-