AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 La Légende de Heaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Endless »

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.


Puf : Jun' [Junee]
Naissance : 15/06/1994
Messages : 309

Libre au RP : Oui :)


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: La Légende de Heaven   Lun 26 Avr - 7:09


    « La légende de Heaven. »


      L'une des légendes anciennes des Terres d'Exode affirme que tous les être vivants sont dotés d'un destin, écrit à l'encre d'or par de puissants esprits. La plupart du temps, chaque animal avance, et croise la route d'autres individus, au hasard des chemins sinueux qui se proposent à lui. Pourtant, on raconte que ce fût différent pour une belle jument d'un blanc immaculé et aux allures de déesse. Cette douce créature portait le nom d' Heaven et son destin allait prendre une tournure bien différente de celles de ses semblables.

      Heaven est née de l'union d'un grand étalon et d'une jument tout à fait banale hormis sa beauté extrême. Beauté dont hérita sa fille. Son futur avait été décidé dès son premier souffle : elle deviendrait la compagne d'un bel étalon, respecté et fidèle. Toute son enfance la portait dans cette direction, grâce au travail assidu de ses parents. Mais le destin en avait décidé autrement..
      Alors qu'elle se promenait tranquillement le long de la grande rivière serpentant à l’intérieur des Terres de Gold, son regard se posa sur une créature divine : un cheval d'un noir de jais, aux muscles puissant et au regard de braise. La jeune jument, troublée, se rapprocha doucement de l’inconnu, que jamais elle n’avait vu sur ses Terres. Lorsque son regard croisa celui du grand étalon, un frisson parcouru tout son corps, et envoya une puissante décharge dans son cœur. L’étalon la fixa longtemps, et disparu l’instant d’après, sans un mot. Tous les jours, Heaven retournait sur le bord de la rivière, où elle avait aperçu le grand mâle. Il existait, elle en était sûre. Pendant plusieurs semaines, elle ne le revit plus. Après plus de deux mois d’attente, en vain, l’étalon se montra enfin. Son regard était toujours envoûtant, et plongeait la jument dans un état second, un état ou chacun de ses muscles était guidé par un sentiment des plus puissants. Chaque jour, l’étalon se montrait, et chaque jour ils se promenaient ensemble, le long de la rivière. Le jour des quatre ans d'Heaven, alors qu’elle se dirigeait vers son mystérieux ami, quelque chose lui sembla différent. L’air était empli d’une odeur étrange, celle de la mort. Elle aperçu au loin le grand cheval noir, qui semblait détendu. Son regard lui redonna confiance, et elle trottina vers lui, rassurée. C’est alors que deux grands loups gris surgirent des fourrés, sous soleil paniqué d'Heaven et de l’étalon, surprit. Tournant autour de ce dernier, ils se préparaient à bondir. La colère et la douleur submergèrent la jument, à quelques mètres à peine, et elle galopa à toute allure vers les agresseurs, qui déchiraient le grand étalon de leurs griffes et leurs crocs. Ce dernier se débattait autant qu’il le pouvait, et se vidait de son sang, lorsque Heaven se jeta sur les chasseurs, qui la prirent alors comme cible. L’étalon, sanglant, agonisant, s’étala sur le sol, le souffle court, alors que sa belle se battait pour lui. Un hennissement terrifiant déchira le ciel, et la jument s’écroula au sol, aux cotés des cadavres des deux loups. Morts. L'étalon, à bout de force, se hissa vers son aimée, et on raconte qu’il attendit trois jours et trois nuits. Jamais sa dulcinée ne perdit de sa beauté, malgré le sang rougeoyant qui serpentait sur son corps. Après ses trois jours d’attente, dépité, l’étalon se laissa aller à la mort.

      La belle était morte. La nuit tomba sur le bord de la forêt où se tenait son corps et la Lune l’éclaira de mille feux. Peu à peu, ses plaies se refermèrent, lentement, le sang sur son corps sécha, puis se gomma. A la fin de la nuit, la légende raconte que la belle jument se tenait droite, sur ses quatre jambes d’un blanc immaculé. Sur son dos trônaient deux magnifiques ailes, faisant d’elle la plus belle créature que la Terre n’aie jamais porté. Celle qui s’était sacrifiée pour son amour avait gagné la perfection et pouvait atteindre le ciel. Mais avait perdu la seule chose qui comptait vraiment pour elle. Plus jamais elle n’aimerait. Tel était le prix à payer pour obtenir ce don des dieux.
    Revenir en haut Aller en bas
     

    La Légende de Heaven

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Osmanthus "Heaven Scent"
    » Ciudad del Este: la légende mystérieuse
    » La légende de Rocherousse
    » Jules CESAR dans la légende arthurienne
    » [Fauteuil & Chaise] Heaven by Jean-Marie Massaud
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Memories :: ­
    Hors - Jeu
     :: ▬ Corbeille :: ▬ HJ, ancienne version.
    -