AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Tout est bien qui finit bien [PV Sweet Dream]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Kywin [Chronos]

    Vєтєяαи
    Écoute-moi, bon sang.


Puf : Kywin & KiwiLeila
Naissance : 24/09/1993
Messages : 603

Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment.
Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Tout est bien qui finit bien [PV Sweet Dream]   Sam 24 Avr - 2:27

Tout est bien qui finit bien...
mais ça dépend pour qui.

    Dans le ciel, le soleil se dispute avec la lune. Combat. Mais c'est un combat perdu d'avance : comme chaque matin, à chaque aurore, la nuit doit céder sa place aux jours, et les rayons de l'astre solaire font disparaître les ténèbres. Il en est ainsi depuis la nuit des temps et cela ne changera jamais... Les étoiles pâlissent, puis s'effacent tout à fait, incapables de rivaliser avec la puissance de la lumière. Le soleil passe du rouge à l'orange puis se déploie enfin en une boule brillante, d'une jaune tellement aveuglant qu'il en devient blanc. Ses rayons se dispersent dans les nuages blancs, créant des teintes mauves et rosées du plus bel effet. L'aurore, le lever du soleil.. La victoire éternelle du jour face à la nuit, à cet instant précis de la journée..

    Dans la vallée, un cheval rencontre une meute. Combat. Mais c'est un combat perdu d'avance : comme à chaque fois que la meute traque l'ennemi, elle prend garde à l'isoler pour mieux le vaincre. Il est seul, ils sont multitude et il n'a pas la moindre chance. La proie mourra des crocs du prédateur, il en est ainsi depuis la nuit des temps et cela ne changera jamais. Le cheval combat vaillamment, jetant toutes ses forces dans la bataille. Acharné, et surtout désespéré. Il sait que, bien que sa puissance soit supérieure à celle d'un loup, il est incapable de rivaliser avec leur nombre et leur adresse. Il est perdu. Peu à peu ses forces diminuent, et enfin un loup plus téméraire que les autres parvint à lui sauter à la gorge. Ses crocs s'enfoncent dans la jugulaire. Le sang jaillit, écarlate, teintant petit à petit les herbes de rouge. L'herbivore ploie les genoux, puis s'effondre dans une gerbe de sang et de poussière. Il est encore vivant, mais plus pour longtemps. Ses yeux verts se ferment à jamais, emportant la dernière vision d'une meute de loups aux yeux jaunes, féroces et satisfaits de leur victoire. De la mort de l'autre, l'ennemi. Le coeur s'arrête de battre, l'oxygène n'arrive plus jusqu'au cerveau. C'est fini.

    Au-dessus du sol, au-dessus des loups aux crocs rouges, au-dessus de l'étalon infortuné, un corbeau aux yeux de jais observe la scène. Il voit les loups encercler le cheval, l'attaquer, l'épuiser pour enfin porter le coup final. Sa vue est si perçante qu'il voit le pouls cesser - le coeur s'arrêter de battre. Il sent aussi la mort, l'odeur de la mort qu'en omnivore - donc en partie charognard - il connaît par coeur. L'odeur de la mort toute fraîche, l'odeur d'un festin. Mais les loups sont les chasseurs, ce sont eux qui ont tués, eux qui mangeront en premier si tel est le désir. Mais non : ils s'en vont. Alors, le corbeau aux ailes noires, le messager funèbre, descend doucement de son perchoir végétal et se pose sur le cadavre encore chaud. C'est l'heure de se mettre à table...


    Je lançais mon cri, ce croassement rauque si caractéristique, informant tous les miens qu'un festin les attendait ici. Puis, sans attendre leur arrivée, je piquais la peau de mon bec, transperçant cette enveloppe somme toute fragile. Les poils étaient par endroits imbibés de sang à cause des morsures. Je parvins enfin à déchirer la peau, et je l'écartais avec les poils. Je plongeais mon bec dans la viande chaude et rouge, encore pleine de vie mais déjà dans la mort. Je n'arrachais que de petits morceaux, car n'ayant pas de dents je ne pouvais pas mâcher. Lorsque j'avalais un morceau, je recourbais mon cou pour le faire descendre au fond de mon gosier. Je ne repliais pas mes ailes, les laissant déployées derrière moi. J'étais prêt à m'envoler au moindre problème, ne désirant pas risquer ma vie pour un morceau de viande. Trois autres oiseaux m'avaient rejoint. Nous devions faire vite avant l'arrivée de plus gros prédateurs, qui nous chasseraient. Alors nous mangions sans mot dire, concentrés sur notre tâche.

    Soudain, un bruit m'alerta. Quelque chose de gros se dirigeait par ici. Je relevais mon bec constellé de sang et vit une jument blanche se diriger vers moi. Enfin, vers nous. Je croassais à nouveau, puis m'envolais vers les hauteurs, laissant tomber une ou deux plumes noires derrière moi. La jument ne pouvait avoir manqué les traces de la bataille, les vestiges du massacre de l'étalon. Elle allait venir ici, si elle n'avait pas déjà vu la scène. Je me perchais loin au-dessus du sol, à quelques mètres, dans un arbre solide. J'enfonçais mes griffes dans l'écorce. Mes camarades - dont un corbeau, les autres appartenant à diverses autres espèces de charognards - ne s'étaient pas envolés. Sans doute plus intéressés par leur ventre. Sur mon bec, le sang commençait à sécher.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Venom

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?


Puf : Cléo
Naissance : 08/09/1996
Messages : 142

Libre au RP : Toujours :D
Playlist : Une Dernière Danse-Kyo || Suppremassive Black Hole-Muse || Airplanes-B.O.B. || Love the Way Your Lie-Rihanna feat Eminem || Requiem for a dream || J'ai demandé à la lune - Indochine


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Tout est bien qui finit bien [PV Sweet Dream]   Mer 28 Avr - 1:33

    Couchée dans l'herbe couverte de rosée, je venais de m'éveiller, & à présent j'observais le ciel, où peu à peu la lune & ses milliers d'étoiles disparaissaient peu à peu. Je me roulais ensuite, histoire de me rafraichir. Je me relevais d'un bond. L'odeur du sang & des loups me parvint. Il y avait un combat non loin...J'humais l'air profondemment, mon odorat essayant de déterminer si les loups était en meute. Il s'agissait d'une odeur assez forte, j'en conclus donc que si je m'approchais, j'étais en danger de mort. J'inspirais de nouveau, & sentais l'odeur d'un équidé. Il était déjà presque mort, je ne pouvais rien faire pour lui. Je n'osais bouger, de peur de me faire repérer. J'étais en pleine forme, & cette immobilitémomentanée me déplaisait. Je continuais donc de faire marcher mes naseaux pour savoir si les loups étaient toujours là. Apparemment, ils s'étaient éloignés. Ils n'avaient rien à faire ici de toute façon. Je descidais d'aller voir. Je parties au petit trot, essayant de me faire discrette pour ne pas que les canidés reviennent. Une fois arrivée sur les lieux du crime, l'atmosphère me fit froid dans le dos. J'avançais de deux pas mal assurés vers le cadavre de l'étalon inconnu. Des charognards -des oiseaux- étaient en train de profiter du festin, de dévorer la chair de mon semblable. Je ne l'avais jamais rencontré, juste vu quelques fois avec le troupeau. J'apperçus alors des plumes d'un noir de jais sur le sol près du cadavre. Je fronçais les sourcils. Un corbeau avait du s'envoler. J'allais rebrousser chemin lorsque l'on m'interpela.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kywin [Chronos]

    Vєтєяαи
    Écoute-moi, bon sang.


Puf : Kywin & KiwiLeila
Naissance : 24/09/1993
Messages : 603

Libre au RP : Malheureusement, pas vraiment.
Playlist : Beaucoup trop pour pouvoir les nommer...


» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :
MessageSujet: Re: Tout est bien qui finit bien [PV Sweet Dream]   Jeu 29 Avr - 4:33

[ Attention au power-gaming ^^]

    La jument grise ne sembla pas s'indigner du fait que son camarade servait de repas à quelqu'un, à des oiseaux. Se serait-elle indignée si c'était des loups qui l'avaient dévoré ? Peut-être que oui, peut-être que non. J'ai connu toutes sortes de réactions par le passé, sur ce sujet. Il y en a qui m'ont voué une haine féroce parce que j'avais mangé un peu de la chair de leur bien-aimé, d'autres qui ont ricané voire même contemplé le spectacle. Mais je dois avouer que la première catégorie a été plus considérable. Les chevaux, tout comme les loups, semblent attacher beaucoup d'importance à leurs morts, et lorsque leurs dominants meurent, si un oiseau essaye de se payer un festin, c'est tout une histoire... Ils disent que ce n'est pas respecter le mort, que de le manger. Certes c'est compréhensible que des membres de la même espèce que le mort de le mange pas, parfois la chair de son semblable est toxique ou très peu digeste pour soi-même. Mais nous, les oiseaux, nous n'avons pas ce genre de problèmes. Alors pourquoi refuser de nous laisser manger la dépouille ?

    Cet attachement aux corps des défunts, je ne parviens pas à le comprendre. Pour moi un cadavre est un cadavre, peut importe à qui il a appartenu. Quand le cheval ou le loup est mort, ce qu'il laisse derrière lui n'est qu'un morceau de viande. Ne pas s'en nourrir, ça serait le gâcher. Pourquoi se priver d'un festin, ici de quelques cinq cents kilos de viande, pour de stupides histoires d'éthique ? De la viande c'est de la viande, et un mort ne va pas venir réclamer son corps, que je sache... enfin bref. La jument semblait vouloir partir - non, elle partait, de toute évidence. Je pouvais la laisser filer et recommencer à manger, à me gorger de ce sang et de cette chair, encore tendre, car la mort de l'avait pas raidie. Je pouvais rejoindre les autres et plonger mon bec dans ses entrailles. Mais je n'avais pas si faim... et puis, c'était sans doute bien plus intéressant d'aller l'embêter. Des nouvelles informations sur cette créature que je ne connaissais point étaient toujours bonnes à prendre. L'information, c'est le pouvoir..

      « Hé, toi ! » lançais-je, assez irrévérencieux.

    Il faut dire que la certitude d'être hors de portée y est pour beaucoup dans la conservation de cette arrogance, mais je suis très rarement poli avec mes interlocuteurs. Ou du moins... disons que je joue très souvent à mon jeu favori : insulter les gens sans être insultant. Difficile, mais tellement jouissif !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout est bien qui finit bien [PV Sweet Dream]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout est bien qui finit bien [PV Sweet Dream]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Triste histoire qui finit bien
» Candino, bien ou pas bien?
» tout est bien qui finiT bien
» histoire d'horreur qui fini bien
» Quelle belle histoire qui finit bien
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-