AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.
Salador
Puf : Sald' Naissance : 06/11/1996 Messages : 426

Libre au RP : Nan.

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   

Un loup massif marchait de son pas lent et passif dans la Plaine Argentée, terre d’Exode appartenant à sa race. Ce mâle, grand de quelques centimètres de plus, à la fourrure d’un blanc crémeux, c’était Salador. Un fier guerrier au lourd passé ayant vécu pire que la plupart des autres canidés… La tête basse, il ruminait ses sombres pensés, ses prunelles noires tels les ténèbres les plus profonds ne laissant passer aucune de ses intentions. Puisqu’il était guerrier, il surveillait les frontières dans l’espoir, peut-être, de rencontrer un cheval égaré et de plonger ses crocs acérés dans sa nuque. Le mâle expérimenté de 5 étés savait bien qu’il risquait de rencontrer la mort, cette fidèle amie, mais il ne s’en occupait point. Un cheval, c’était l’ennemi et il fallait que les canidés gagnent cette bataille sans fin qui faisait rage sur Exode depuis longtemps.

Le chant d’un volatile s’éleva dans l’air ambiant. Salador leva les yeux vers le firmament piqueté d’une multitude de feux célestes, cherchant la provenance de ce bruit soudain, mais ne vit rien. Que cette toile noire aile de corbeau parée de scintillements plus ou moins prononcés. Son attention fut bien vite détournée par les étoiles, abris multiples de ses ancêtres. Peut-être que ses parents y avait élu domicile… Ses joyaux en permanence ténébreuses ses rembrunirent encore plus à ce souvenir mélancolique.

Le glaçon ambulant arrêta sa marche pour enrouler sa queue touffue autour de ses grosses paluches. La brise nocturne lui apportait mille et un effluves alléchants. Cette endroit était trop paisible, vraiment trop paisible pour Salador, un battu, dans le passé, par la vie…
Dim 18 Avr - 2:06
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Moonlight
Puf : Vip, Prue, tif Naissance : 02/11/1995 Messages : 79

Libre au RP : n'importe quand !

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   

La Louve blanche marchait, perdu dans ses pensée. Son expression ne montrait rien d'exceptionnelle. Prue essayais d'échapper a sa nounou. Pour elle, c'était une mère collante et désespérante. Elle réussis encore une fois a lui échapper, ses pas nouveau, et, la louve qui s'occupe d'elle le sait. A chaque fois elle se fais avoir par Prue qui se cache et s'en va discrètement.
Au loin, elle relava la tête, et vis un oiseau dans le ciel, un corbeau. Sa majestueuse façon de voler faisait rêvé, Prue aimerais volé un jour, avoir des ailes. L'oiseau disparu, dans l'espace d'une seconde Prue se retrouva seul.


Elle Dépassa la forêt dans laquelle elle était en train de marcher et se retrouva dans une Plaine. Prue fit les gros yeux. Une plaine Argentée ! du vrai Argent ! Prue n'en croyais pas, elle couru dans cette magnifique plaine. L'air venais caresser le pelage doux de la jeune apprenti. Prue avança, sans crainte de découvrir un cheval ou un oiseaux méchant dans le environ. Cette louve était trop sauvage. Cette louve a un sale caractère, et rembart les animaux qui veulent se battre ou alors ceux qui les insulte. Nan valait mieux pas croiser le chemin de Prue. De loin, elle vit un loup, elle le reconnu tout de suite, c'était Salador. Elle avais pris l'habitude de le surnommé sald.
aussitôt elle alla ver lui et dit d'un ton gentil :


salut sald ! que fait tu ici ? sa va ?


Une fois encore la louve parlait, parlait, elle ne faisait que sa? Une vrai pipelette. tout le monde le savait.
Dim 18 Avr - 2:28
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Incandescente
Puf : TiteGazelle / Messia Naissance : 13/11/1997 Messages : 14

Libre au RP : oui

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   

    Le printemps annonçais plutôt bien, aujourd’hui le vent étais doux et agréable. Les oiseaux chantais, Pheanomen luise promenais ou plutôt se défoulais. Il galopait il était tellement absorber a galoper et faire des fouler qu’il ne faisait guère attention d’où il allait. Il galopait droit devant lui en slalomant entre les arbres, en évitant les animaux et les pierres. Il s’amusait tel un jeune poulain. Quand il s’arrêta un peut pour reprendre son souffle il vit qu’il n’était déjà plus dans son territoire, il était dans une plaine qu’il ne connaissait pas. Cela ne le faisait plus rire du tout car s’il était dans le territoire de ses ennemis juré il était bien mal barré. Au moins cela lui apprendrait à ne pas faire attention d’où il va. Tout de même intrigué par ce nouveau territoire qu’il ne connaissait absolument pas. Il avança dans cette plaine pour voir un peut qui ce cachais dans ce territoire, alors qu’il aurait pu tout simplement s’enfuir, de plus tout seul était encore plus risqué car en faisait une mauvaise rencontre il pourrait risquer la mort.

    Mais non l’étalon voulais voir ce qui se cachais dans cette plaine, de toute manière Pheanomen savait très bien que si il faisait une mauvaise rencontre il pourrait fuir car il cour vite et puis ce n’est pas non plus un lâche il sait très bien se battre en cas d’urgence ce cheval. Bref il continua sa route dans cette plaine, Après quelques minutes passer dans cette plaine il vit au loin deux loups, deux loups blancs comme neige. La il comprit qu’il était dans le territoire de ses ennemies les loups, il s’approcha encore un petite peut, il avait envi de les faire courir un peut en quelques sorte jouer avec eux. Il se mit à hennir et se cabra aussitôt. Puis quand il eu les quatre pattes a terre il se mit à galoper assez vite en regardant les deux loups, il galopait mais autour d’eux en gardant quand même une assez grand distance. Il avait l’intension de bien les faire courir pour les épuiser et repartir en douceur après. Et puis sa leur fera un peut couler la graisse et ils pourront dire merci a Pheanomen après. Rien que dit penser cela faisait rire Pheanomen.

Dim 18 Avr - 3:23
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.
Salador
Puf : Sald' Naissance : 06/11/1996 Messages : 426

Libre au RP : Nan.

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   

Seul, unique, dans une étendu infini d’herbe nimbée de la lumière lunaire. Voilà d’où venait le nom de ce territoire si giboyeux en cette saison aux mille couleurs de renaissance. Trop joyeux, paisible, ce panorama, pour le ténébreux aux mornes pensées. Salador posa ses yeux d’encre sur ses grosses pattes aux griffes acérées. Des cicatrices y étaient… Ce n’était point un trophée de combat contre d’autres loups, loin de là. Des individus de la Communauté lui avait fait subir cela, lui, un simple apprenti dans le temps. À la moindre remontrance, à la moindre remarque absurde, une morsure fulgurante sur ses membres antérieurs venait s’y loger. Il se mit à grogner à ce simple souvenir. *Is n’auraient jamais dû me faire ça, ces loups de pacotille.* Mais bien vite cette saute d’humeur passa pour que le mâle tout de blanc vêtu redevienne de marbre.

La brise souffle doucement, apportant par le fait même, l’odeur féminine d’une jeune consœur. Prudance, petite gamine inexpérimentée aux prunelles telle l’azurite, s’approchait, à ra le corps contre la végétation caractéristique des prairies et venait se planter devant le loup massif et mutilé jadis. Pour Salador, il n’aimait pas vraiment cette petite, quoi qu’a certains instants, elle l’attendrissait inconsciemment. Sans oublier que Salador ne montre pas ses sentiments. Sa joie de vivre lui rappelait la sienne, vive, enjouée, pimpante. Lui, il l’avait perdu et l’avait désespérément cherchée, mais n’avait retrouvé aucune trace de sa fugue invisible.


-Salut Sald ! Que fais-tu ici ? Ça va ? dit la novice du nom de Prudance.

Quelle insolence! Tant de familiarité avec un aîné! Quand même, il ne pouvait rien lui reprocher. Elle est jeune et fraîche comme une fleur printanière. Il ne faut pas gâcher une spontanéité comme ça.

-Hm… Cesse de m’appeler ainsi. J’ai été nommé Salador à ma naissance et ça ne changera pas.

Encore froid. *J’espère ne pas trop l’avoir froissé quand même.* Il restait, tout de même, une parcelle de bonté dans son être vieux de cinq étés. Un bruit lointain de sabots s’approchant parvint aux oreilles du surnommé Sald’. Comme un roulement de tonnerre, il se rapprocha. Le pelage touffu du glaçon de dressa sur sa nuque, avide. L’Ennemi avait pénétré sur LEURS terres. L’étincelle caractéristique du combat s’alluma dans ses prunelles recouvertes d’une pellicule de glace. Là était le rare moment où Salador extériorisait un sentiment quelconque. La grosse bête munie de sabots approcha à une vitesse fulgurante et commença à décrire de larges cercles autour d’eux deux. Il connaissait cette tactique : elle consistait à affaiblir les canidés. La vérité tout crue, c’était que l’étalon se fatiguerait plus vite. Les mâles ennemis, ils sont tout simplement fait pour le sprint et rien de plus.

Sur ses quatre membres pourvus de puissants muscles, Salador grognait, mais ne bougeait point, jaugeant l’étalon brun. Le loup blanc crémeux murmura à l’oreille de Prudance : « Ne bouge pas. Contente-toi de grogner. Il s’épuisera bien vite et on pourra lui sauter à la gorge ensuite… »
Dim 18 Avr - 5:25


Dernière édition par Salador le Dim 25 Avr - 3:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Moonlight
Puf : Vip, Prue, tif Naissance : 02/11/1995 Messages : 79

Libre au RP : n'importe quand !

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   

Prue souris a Sald, elle grimaça. Prue l'avais toujours nommée sald et n'avais pas envi de changer. Elle regarda le loup, pis s'assit. Pour elle, il allait devenir vieux, et allait commencer les leçon de moral. Mais bon, se loup restera son bon vieux sald. elle regarda les pattes a sald, elle était remplis de cicatrice. Prue fis les gros, que lui avait t-il pu bien lui arriver ? Prue se demandais. Quand, elle entendit un galopement, Aussitôt la louve se remetta debout.
Un cheval ! seule en plus ! mais qu'il et fous ! Prue allait être heureuse sa faisait longtemps quelle n'avait pas chasser.

« Ne bouge pas. Contente-toi de grogner.
Il s’épuisera bien vite et on pourra lui sauter à la gorge ensuite… »


me dit sald, pas de problème du moment que je peux lui sauter a la gorge et que je peu enfances mes crocs dans sa chair tendre, sa me dérange pas ! mais que faisait un cheval ici ? surtout seule. Il venait vers nous comme sa, a mon avis il et stupide, aucun cheval ne viendrai près de deux loup près a lui sauter a la gorge la moindre signe de faiblesse. Je me mis a grogner, je sortit mes crocs, pointu et tranchante. Que j'avais hâte !

pas de probléme grrrrrr[/font]
Mar 20 Avr - 4:13
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Incandescente
Puf : TiteGazelle / Messia Naissance : 13/11/1997 Messages : 14

Libre au RP : oui

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   


    Phaenomen continuait a galopais pendent que les deux canidés ne faisait que le regarder et grogner, ils n’avez pas l’air de vouloir bouger ou plutôt il avais compris se que le cheval voulais faire et celui-ci se rendit bien compte que ces deux loups avais compris se qu’il voulais faire. Phaenomen galopa et se mit assez loin d’eux et les regardez .Ce n’était pas amusant ! Pheanomen décida donc de partir, ces canidé était plus qu’ennuyeux, le cheval commença donc a partir. De toute façon c’est peut être mieux comme sa, au moins Phea’ ne se fera pas tuer puis manger c’est déjà sa. Pour lui c’était encore une journée ennuyante alors qu’il aurait pu y avoir un peut de l’action avec ces loups mais bon. Mais il ne voulait pas quitter ces terre toute suite, il voulait un peut s’amuser ici avant de revenir dans les terre de sa meute, des terre qu’il connaît comme sa poche. Il espérait rencontrer un cheval ou autre pendant qu’il était la, enfin un cheval ce n’étais pas sur. Phae’ commença à trottiner, à sauter par-dessus les troncs d’arbres ou les branche se trouvant au sol, a slalomé entre les arbres … et en même temps il faisait attention à chaque bruit suspect qu’il entendait au cas ou il y aurait des loup venant l’attaquer derrière son dos.
Mer 21 Avr - 3:04
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳcтєυя
    Je suis chez moi.
Salador
Puf : Sald' Naissance : 06/11/1996 Messages : 426

Libre au RP : Nan.

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   

Mon passé me suit pas à pas,
Il ne veut point me lâcher une seconde.
Ce sale voleur m’a dérobé mes sentiments,
La seule, l’unique façon de s’exprimer en ce bas monde de mortel.
Mais je vis avec…
La chair de l’Ennemi comble ce que hier m’a volé.


Salador sourit en son for intérieur, sans, toutefois, laisser une expression pointer sur son visage. Une petite du genre qui essaie de paraître plus imposante que ce qu’elle est, c’est hilarant. Par contre, d’un œil d’expert, le gros iceberg jugea que Prudance ferait une bonne guerrière si, plus tard, dans les temps futurs, elle décidait d’emprunter ce chemin. C’est dans ce même chemin qu’il s’était perdu pour toujours, oubliant la chaleur de l’amour et de l’amitié. Ah! Qu’il aurait voulu rester comme avant, mais il ne pouvait. Il ne savait plus retrouver ses sentiments perdus pour enfin pouvoir faire fondre sa carapace de glace. *Je vis bien ainsi. Nul ne peut me blesser une seconde fois.*

Le solide quadrupède élargit la circonférence de ses cercles, s’éloignant petit à petit du massif canidé et de la petite loupiote. Il les observait, ennuyer. Il voulait de l’action, l’imprudent. Le guerrier froid allait lui en donner de l’action, bien décidé à lui déchirer un morceau de sa chair si tendre. Salador avança une patte et puis une autre. Le cheval à la robe bai venait de commencer à trotter dans une direction opposée, ses oreilles bougeant dans tous les sens. Il était aux aguets… Ses membres musclés pour un loup se mirent en action, tandis que Prudance le suivait, collée à ses basques. Le glaçon ambulant accéléra la cadence et, en un vrai maître dans son domaine, fit un signe de la queue pour intimer à la jeune à aller s’amuser à mordre les crins couleur de nuit pour faire une diversion.

Ses coussinets amortissaient le son de son épopée. Un des atouts des loups, c’était ça. La furtivité, le silence. Deux amies fidèles collées à eux comme des moucherons à la minute où ces bêtes de groupes faisaient leur entrée dans le monde mortel. Salador attaquerait sa victime de front. *Pourvue que la petite lui fasse la diversion…*
Lun 26 Avr - 11:07
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳяяιναит
    C'est par où déjà ?
Moonlight
Puf : Vip, Prue, tif Naissance : 02/11/1995 Messages : 79

Libre au RP : n'importe quand !

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   

[désoler mais j'avais pas d'inspi se soir ^^]

Prudance vit le cheval partir, dommage, elle aurait
voulu croquer sa chair tendre. Mais elle ne le laissa
pas faire et décida de la courser, s'en faire attention a sald.
Elle s'arrêta net, puis retoruna vers le loup comment avoir
se mastodonte ? Elle s'assit devant sald, et posa la question :

il s'en va on l'aura jamais !



La louve regarda le cheval désespérément, elle avait faim. Puis
elle décida de se cachez dans l'herbe et de le prendre par surprise.
car, si elle arrivais a le contourner a temps, elle pourrais l'avoir en plaine
face et l'attraper. La louve sourit et commença a avancer ver le cheval
Sam 1 Mai - 8:49
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message
Sujet: Re: Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment trop paisible dans la Plaine... (Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Week end dans le Queyras Libre
» trop chaud et trop de monde en été...
» Construire un meuble pour cacher une machine a laver trop visible dans un petit espace (salle d eau)
» Evacuation trop plein skimmer
» Rouille dans Reservoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-
Sauter vers: