AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Le vent nous portera... [PV Quatar]

Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

Message
Sujet: Le vent nous portera... [PV Quatar]   

<< Le vent nous portera, et tout disparaîtra... >>

    Là-bas, mon passé.
    En captivité, je m'amusais contrairement à ce qu'on pourrait croire. Tout le monde pense le contraire ; captivité est égal à enfermé. Bon, c'est à moitié vrai. Mais j'étais libre quand je voulais, moi. Personne n'osait me l'interdire, la belle vie, ou presque. J'avais, cependant, un ennemi avec qui la guerre était déclarée. On se battait dès qu'on pouvait. C'était bien. Je gagnais à chaque fois, evidemment, mais qu'est-ce qu'on s'amusait. C'était pas vraiment un ennemi en fait, un compagnon de jeu plutôt. Tout le monde, à part lui, était à mes pieds et me respectait. Les rares personnes qui osaient me traiter et autre avaient déclaré leur arrêt mort.


    Dire que quand on m'a dit qu'il y avait la guerre, j'étais toute excitée... Mais c'était un mensonge. Que dalle. Je ne me suis même pas battue une seule fois quoi. La blague. Je m'ennuie tout le temps. Je passe tout mon temps sur cette plage à imaginer mon avenir si je serais rester en captivité... Sûrement mieux que maintenant, voir très certainement. Cette plage de sable noir... elle était belle. Salissante, mais belle. Le seul problème, elle était déserte. Aucun cheval, aucun. Mais bon, j'avais beau chercher dans d'autres endroits, il n'y avait personne non plus, donc je me contente de cette plage où je repense à mon passé...

    Hein ? Il y a quelqu'un c'est sûr ! Enfin, le moment que j'attends depuis longtemps ! Je me retourna brusquement et vit une silhouette noir, elle était loin. J'hésitais. Devais-je l'attendre ? Ca serait plus sage... Mais je ne suis pas sage ! Je marchai le plus vite possible jusqu'à ce cheval. Il avait une belle robe baie. Pff, blanc c'est plus beau. J'étais devant lui, il ne bougea pas d'un seul centimètre. Il était un peu plus grand que moi, mais qu'il ne croive pas qu'il me fait peur ! J'en ai battu des plus grands et des plus gros ! Il fallait que je le provoque, mais comment ? Sans le connaître, c'est dur. Cherche, cherche Akuma ! Oui, je crois savoir !

    - T'es qui toi ? Qu'est-ce tu fais ici ?! C'est mon territoire ok ?! Tu vas te barrer vite fait, sinon ça va mal finir !

    Si il ne s'énerve pas... C'est que y'a quelque chose qui cloche, sérieux. Si un jour, quelqu'un ose me dire ça, un bon coup de sabot où je pense et ça règlera le problème. Par contre, si lui ose m'en donner un... Il va voir ce qu'il va voir ce grand cheval de mon popotin. Quoi ?! Il me regarde de haut en plus ?! Akuma, ne t'énerve pas... Attends sa réponse, et après t'envoieras la sauce... Calme... Relaaax, take It's easyyyy... ARG NAN PAS MIKAA !! Foutue pensée.

Sam 13 Mar - 1:37
Revenir en haut Aller en bas
avatar

    Ẳ ℓ'αιѕє
    On s'connait, non ?
# Quater Back
Puf : P0m' Naissance : 07/04/1994 Messages : 145

Libre au RP : Ouai et t'as intérêt à assurer xP Playlist : Je t'aime Pom' <3 x)

» Infos
V a l i d . R e l a t i o n s :

Message
Sujet: Re: Le vent nous portera... [PV Quatar]   


    [Quater est une jument de robe alezane :P ]

    Depuis quelques temps, quelque chose me tracassait... Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas rencontrée de jument dans les alentours. Celles-ci devaient-être bien cachées, ou alors ne voulaient tout simplement que m'éviter. Je ne sais pas . Après tout, je ne préoccupe peut-être pas assez des juments que je vois de loin. Le plus souvent, elles se contentent de me regarder, de me détailler, et voir ainsi si mon physique ne serait pas plus attirant que le leur. Pourquoi il le serait ? Une jument banale ayant une robe alezane ne peut pas être plus physiquement attirante que les autres. De plus, il y avait les "déesses". Celles que je surnommais comme cela possédait une robe d'une blancheur éclatante, presque irréelle et en général, c'était des tombeuses. Mais il y avait aussi ces juments d'un noir surprenant et touchant, qui chatoyait les désirs de ces messieurs. Encore, encore des pensées.

    Je me baladais depuis un certain moment sur cette plage où le sable semblait si sombre pourtant. Cette plage n'était pas commune, un peu comme cette île d'ailleurs. Comment pourrais-je prétendre que cette île est commune à toute autre ? Elle est si reculée .. Transparente aux yeux des autres, presque inventée de toute pièce par les habitants que nous sommes. Je suis née ici. Je vivrais sans doute toute ma vie sur cette terre immense pour une île, et je m'y ennuie à vrai dire. Je n'ai aucunes occupation particulière bien que mes envies me guident, et je m'y accommode comme je peux.
    J'aperçus une silhouette blanche écarlate se balader sur cette plage. Je m'avança alors quelques peu vers celle-ci mais m'arrêta en chemin, voyant qu'elle venait vers moi. La tête basse, reniflant cette odeur féminine, je pus alors apercevoir son physique. Elle était fine, élancée et élégante. Son physique, était comme je le disais avant, un physique digne des plus belles déesses . Son galop lui rendait un charme encore plus certain. Elle aurait dû aller dans la direction d'un mâle, car moi, les juments ne m'attire pas, malgré leur charme fou.

    Se dirigeant vers moi, elle m'adressa la parole comme il se devait.


    - T'es qui toi ? Qu'est-ce tu fais ici ?! C'est mon territoire
    ok ?! Tu vas te barrer vite fait, sinon ça va mal finir !


    D'un seul coup, tout le charme que mon impression lui avait accordé retomba d'un coup. La phrase type des femelles brutales et qui ne savent pas ce qu'est le dialogue. Bien que son physique soit charmeur, je voyais bien que son caractère n'était que violence et agressivité. Cependant, je ne l'ignora pas, et n'eût pas peur des menaces qu'elle venait de me faire. Je ne pris pas compte des petits gestes brusques qu'elle faisait à mon égard. Mes crins se balançaient de droite à gauche, soufflés par le vent, et balayait mon regard. J'inspirais alors un bon coup, et la regarda désespérée. Pourquoi étais-je tombée sur une femelle qui cherchait la cogne ?

    - Quater Back. Et toi ?

    Je faisais semblant de ne pas avoir entendu ce qu'elle venait de me dire, pour ne pas déclarer une guerre entre nous. Enfin guerre était un grand mot. Je ne bats pas réellement, je préfères le dialogue que la violence. Mais si par contre, à un moment, elle viendrait à trop me titiller, je pourrais très bien lui donner tout ce dont elle à envie à ce moment-même. Bien que je ne me battes pas souvent, lorsque je me bats, c'est globalement, très bien.
Sam 13 Mar - 5:45
Revenir en haut Aller en bas
 
Le vent nous portera... [PV Quatar]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vent de sable
» Feuilletés vol au vent de Saint-Jacques
» Sarracenia sous un vent 150KM/H
» [Film] Nos enfants nous accuseront, de Jean-Paul JAUD
» Usure du temps, usure du vent...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memories :: ­
Hors - Jeu
 :: ▬ Corbeille :: ▬ RPG, ancienne version.
-
Sauter vers: